Commentaires sur La voix de Rosemary

Douce, envoutante, grave, chaude, ronde, fifties, à donner le frisson dès qu’elle s’élève à capella…

P1040241

P1040242

P1040243

P1040267

Un moment de pur bonheur dans l’univers de la famille Moriarty que l’on attend toujours avec impatience et qui à nouveau ne déçoit nullement…

P1040268

Une setlist illustrée par Zim et par laquelle Arthur nous invite à les retrouver à Québec dans un standing theater cer je trouve toujours dommage d’être assis lors d’un concert…

Commentaires sur Balbino de retour !

Première scène (il y a quelques temps) avec son nouvel album, Evangiles Sauvages… Balbino (désormais, on ne dit plus Medellin) en grande forme, plus rock, comme ICI, un brin punk même, entouré de musiciens sympas. Le guitariste, David, noble catalan, Comte de Fourques, le batteur, Benja, très en forme tout comme ses cheveux et ses biceps, et disert après le concert et Sabrina, la bassiste lookée, douée et plutôt mignonne (mais qu’un certain gitan de Paname trouve un peu « chi*nte »)… Donc, exit René et son accordéon, Jean-Baptiste et sa guitare manouche comme lors des derniers concerts… Au grand dam de certaine, je le sais !

P1030946

Mais il se donne et on craque puis encore plus lorsque seul à la guitare, il reprend au rappel final un titre de Bernard Lavilliers Sax’Aphone…

P1030929 P1030930

P1030935

P1030941

P1030945

Et puis, notre tatoué s’adonne à une séance d’autographe, sur la setlist un tantinet artisanale pour moi, le batteur en profite pour papoter et signer lui aussi des autographes !

P1030956

SET LIST BALBINO

Commentaires sur Dernier concert de l’été…

Pour moi, pour lui et ses musiciens aussi… sous une température enfin estivale !

P1020206

Elle et moi ne sommes pas seules à l’attendre !

P1020210

P1020225

Et voici l’entrée sur scène de Jean-Louis AUBERT…

P1020213

Dès cet instant, ce n’est que frissons de bonheur, sourires sur ses lèvres, sur les notres, rock attitudes à la TÉLÉPHONE et douces ballades comme dans ses derniers albums, sauts sur place… et je suis certaine qu’il a chanté durant au moins 3 secondes Il y a un monde ailleurs rien qu’en me regardant ! Ben oui… Belle reprise hors set list Dis quand reviendras-tu ? parfois juste murmurée… Quant à Marcelle… elle a vraiment un drôle de prénom !

P1020235 P1020266

P1020320 P1020313

P1020244

P1020325

P1020287

Ses musiciens sont au top. Un trio de cuivres, un duo de guitaristes, un bassiste, un clavier et un duo de batteries dont une un peu plus percu… L’un des batteurs était en grande forme avec moults tortillement et trémoussements dansants et hauts lancer de baguettes qu’il ne cherchait mème pas à rattrapper

P1020290

P1020273

P1020303 P1020231

P1020252 P1020257

P1020282 P1020289

P1020299 P1020294

Et toujours la même énergie, la même générosité et la même envie lors des rappels… avec une petite surprise avec une impro Superstition

P1020353

P1020359

P1020366

P1020342

P1020390

Et c’est meme pas fini, un dernier rappel…

P1020394

P1020402

Voilà, c’est fini, nous chante-t-il finalement…

P1020410

Merci le balladin !

P1020448
En demandant la set list, j’ai meme eu le médiator !

Commentaires sur Carcassonne Texas

P1010897

Du bon son pop rock pour cette deuxième soirée de l’été dans la cité languedocienne. Texas, sa dynamique et généreuse chanteuse, la belle Sharleen (euh… le pantalon pas top, top seyant Miss Spiteri), ses musiciens old-school et son public de fans debout dès le premier titre !

P1010908

P1010910 P1010916

P1010920

P1010914

P1010959 P1010926

P1010923

P1010945

P1010949

P1010953 P1010968

P1010960

P1010974

P1020026

Liens pour les vidéos ICI, ICI, ICI, ICI et

Commentaires sur Excellents !

Qui donc ? SUPERTRAMP au coeur de la Cité de CARCASSONNE ! 

P1010806 P1010807

Même sans le chanteur Roger Hogdson que l’on regrette sur certains titres comme Dreamer ou Give a little bit… Et après un petit moment de flottement, où l’on se demande si l’alchimie va se réaliser, les claviers, les saxos et clarinettes, la batterie, les rythmes, les touchers d’instruments, les plages instrumentales au milieu des titres, les accents jazzy et le son Supertramp sont si parfaits que le public est rapidement conquis… Quant aux announcements de John HELLIWELL, toujours drôle et vantant la France, la cuisine française, le vin français… Chateau-neuf-du-pape, nous dit-il en levant son verre… au houuu scandilisé de la salle, en plein pays de minervois et corbières, il se fait pardonner à l’announcement suivant en se faisant porter une bouteille de local wine et en la partageant avec le premier rang des spectateurs. La lecture du Midi Libre sous le fameux parasol jaune est un joli clin d’oeil à la contrée qui les accueille.

P1010814

P1010815

P1010819 P1010821

P1010832 P1010831

P1010842

P1010852

P1010850 P1010870

P1010876 P1010858

P1010827

P1010878

Ouh lala que cet album Breakfast in America était bien, que des tubes trop bien à retrouver en live… Goodbye stranger, Logical song, Gone Hollywood… Et School… oups… je suis retournée dans mes années étudiantes !

P1010867

P1010891

Ahhh… Les p’tites Femmes de MAURY….

Part one & two en une fois… J’avais pas rechargé l’APN pour la première soirée. C’est ballot… Pffffff… Mon Sam§ung violet m’a un peu dépanné pour les photos mais les vidéos y ont un son tout pourri…

Donc, première soirée.

Qui commence au pied de la cave (oui, je sais… encore une cave !) avec deux gouailleuses, la Môme CRICRI et sa Colette. Textes drôles, petites phrases incisives Si tu as des amis, amène-les au spectacle, si t’as pas d’ami, change de caractère ! et chansons de M’ame Cricri accompagnées par l’accordéon et le c(h)oeur de Colette…

P1000734

Alors que les lueurs de la journée s’éteignent, le PRINCE MIIAOU est entrée sur scène, jolie fille toute menue à la présence pourtant bien grande.

Photo0061

Photo0059

Elle chante principalement en anglais avec beaucoup d’énergie, porte parfois une cape rouge et des lunettes de ski roses. Outre la guitare et la batterie, elle est parfois accompagnée d’un violoncelle, et ça c’est bien… Quand on lui fait remarquer que certaines de ses chansons font penser à Emily Jane WHITE, elle avoue qu’elle ne la connait pas, mais que la réflexion lui a déjà été faite. Obtenir la set-list manuscrite n’a pas été difficile et c’est avec gentillesse qu’elle me l’a dédicacée…

P1000736

Sophie HUNGER prend la suite. Cette fille est étonnante. Sous un look classique sage se cache une artiste au gratter de guitare énergique et qui joue du piano à la manière parfois d’Elton JOHN. Sa belle voix prend des accents rock, folk, jazz avec beaucoup de facilité…

Photo0068

Photo0064

Dans ce lieu qu’elle trouve sauvage (40 km/h de tramontane, 14°), son interprétation de la chanson de NOIR DÉSIR, Le vent nous portera prend une dimension très particulière et touchante. Quant aux musiciens à ses côtés, ils sont formidables. J’accorde une mention spéciale au tromboniste !

Photo0063

La météo est plus clémente pour la deuxième soirée.

Pause pour se restaurer… avec un délicieux cake au nutella. La scène et deux biquettes sont OK pour les artistes.

P1000741 P1000747

P1000743

P1000745

BRIGITTE que nous étions nombreux à attendre avec impatience entame le show. Longue robe à paillettes, la brune, look sage et immenses lunettes rondes et la blonde tout droit sortie de Woodstock enchantent le public. Humour, textes ciselés sans tabou, un groupe solide avec elles et des reprises inattendues (Ma Benz qui fait dire à ma voisine Tiens, je comprends les paroles ou Eye of the Tiger). Elles sont encore un peu jeunes sur scène, il n’y a pas beaucoup d’échanges avec le public, mais même pas grave… On adore !!!… Autres vidéos ICI et ICI.

P1000754

P1000753

P1000756 P1000757

P1000765 P1000766

P1000768

P1000775

P1000769

Euh… avec mon nouvel APN qui fait des photos bien meilleures, j’ai pas encore le coup pour ne pas obturer le micro !!!

P1000779

P1000794

P1000795

P1000797

Yaël NAÏM prend la suite. Tout comme le pense ma copinette Anisbee que je n’ai pas réussi à retrouver parmi les nombreux spectateurs Yaël NAÏM est une bonne surprise. Piano, guitare et surtout une voix. Mélodieuse, douce ou forte et même très forte, une sacrée bande de copains qui l’accompagne (il faut les voir faire la tortue comme une équipe de basket avant de monter sur scène) solide et douée. Elle se raconte très facilement, avec un humour bien à elle qui accentue les jolies fossettes de son visage souriant…

P1000806

P1000809

P1000810

P1000815

P1000835

P1000837 P1000834

P1000823

P1000839

Et une set liste de plus, celle de Yaël NAÏM et une petite dédicace de BRIGITTE sur mon pass (cool pour elles, une seule se coltine gentiment les dédicaces et signe Brigitte !)

P1000862

Merci MAURY pour ces belles soirées !

Commentaires sur Babet et Babet, Smod et Zaz…

Nul ce titre mais j’en ai pas d’autre !

Bref, l’adorable Babet (des Dionysos) nous revient avec un album tout en sensibilité, en énergie, en couleur, très à son image.

Son nouvel opus, Piano Monstre, comprenant de beaux duos, est sorti le 27 septembre, et hop ! un show case déjà pour nous ce samedi avec un batteur qui jouait de l’étui de violoncelle, sons graves en tapant sur le ventre de l’étui, sons secs avec la poignée du dit étui… C’est l’occasion de se faire dédicacer un album pour Etudiant N3, très fan et qui a même une photo au-dessus de son bureau de lui et Babet prise lors d’un fabuleux concert très intimiste (elle seule avec sa guitare dans une toute petite salle, un restaurant en fait, qui a reçu Peter Van Poehl, Louise Attaque, Déportivo… et qui malheureusement n’organise plus ces concerts plutôt très, très privés).

CIMG1020CIMG1021

CIMG1025

Mais, c’est pas tout, car aussi un concert. Dans le cadre des Chantiers des Franco, dans la salle que j’aime particulièrement où j’avais déjà vu Babet il y a 3 ans (euh… comme Etudiant N3, je suis fan !).

CIMG1027

Toute jolie dans sa robe noire, virevoltante avec son violon, sa douce voix enchante nos oreilles, le rythme de ses musiques font taper du pied et battre des mains, les textes sensibles nous laissent sous le charme. Les musiciens complices qui l’accompagnent ont beaucoup de talent. Le violoncelliste tricote des doigts sur les cordes, le batteur a retrouvé sa batterie, le bassiste n’est autre que celui des Dionysos et le clavier rythme bien le tout. Car, malgré la sensibilité, c’est pas gnangnan pour deux sous, mais très emballant.

CIMG1028

CIMG1036CIMG1044CIMG1046CIMG1049CIMG1040CIMG1050

Qu’elle Pense à nous, ou nous rappelle Le Marin ou nous emmène à Mexico… On aime !

CIMG1054

Pour la petite histoire, la couleur thème du mariage de Fille Ainée, lui est apparue comme une évidence en voyant la large ceinture de Babet sur scène avec les Dionysos l’automne dernier !

BABET_DIONYSOS_SALUT

DSC_7661

Allez, une petite setlist dédicacée qui m’a valu de m’entendre dire par Babet … « Ah… C’est toi Fée des Brumes… » !!! J’avais un sourire encore plus grand que le sien !

BLOG_2010_017

Et Smod et Zaz, me direz-vous ? Et bien, c’était super !

Smod, dont le leader Sam est le fils d’Amadou et Mariam nous a fait nous trémousser pas ambiance de la brousse, mais plutôt ambiance Bamako city. Un peu rap, un peu mélodies traditionnelles mêlant français et bambara. Beaucoup d’énergie et invitant le public à chanter avec eux. ♩♫ Les jeunes filles du Maliba ♫♪…

CIMG1071

CIMG1066

CIMG1079

CIMG1081

Et Zaz fut une belle découverte. Je m’attendais à trouver une rebelle vindicative, style Mademoiselle K ou Izia, c’est en fait une jeune fille souriante, à la voix gouailleuse légèrement cassée qui scatte avec brio. Elle ferait une très grande chanteuse de jazz. Mais pour le moment, elle nous dit qu’elle veut d’l’amour, et ça nous va bien ! 

CIMG1103

CIMG1117

PS : Et dans le premier couloir de métro venu deux jours plus tard, la première affiche que je vois est celle de Jacques Higelin tout à côté de celle de Babet !

PPS : Babet, puisque je sais que tu vas me lire… Un grand MERCI ! et si en plus tu me laisses un com ci-dessous, je serais la plus heureuse des Fées des Brumes, et je pourrais en retour t’envoyer d’autres photos par mail !

Commentaires sur Jolie découverte

Benjamin BIOLAY, je connaissais peu, juste quelques titres entendus sur les ondes, et je me suis dit Pourquoi pas ?

CIMG9336

Pas déçue de la soirée ! Monsieur BIOLAY a de la présence sur scène, est plutôt sexy, c’est un musicien qui compose de fort belles mélodies, qui écrit des textes pas très drôles, un peu à la manière de CALI, en moins tourmenté quand même, mais assez beaux et ancrés dans la vie au quotidien. Ses musiciens l’entourent avec le sourire. Mention spéciale pour deux instruments que je n’avais jamais vu sur scène pop-rock, une harpe jouée par une jolie harpiste-violoncelliste et un Thérémine, qui produit un son genre scie musicale et que le clavieriste maitrise avec talent avec moult gestes des mains en lévitation au-dessus l’instrument.

CIMG9348

Côté répertoire, Merco Benz, La Superbe, Qu’est-ce que ça peut faire ? Mais aussi Jardin d’Hiver, titre qu’il a écrit pour Henri SALVADOR, ou encore Les Cerfs-Volants qu’il a déjà chanté sur la scène de la Cigale en duo avec Vincent DELERM et reprise très rock de A girl Like You…

Côté set-list… Y’a qu’à demander !

BIOLAY_SL

Et pour le programme de ce soir, il se murmure que Jack Sparrow sera auprès de sa belle. En se disant Pourquoi pas, je n’y crois que très moyen, mais au cas où, je serai au premier rang…

Commentaires sur Mélody à Sète…

Pas de photo possible au musée qui surplombe ce pittoresque cimetière marin… Pourtant l’architecture est interessante, les bassins aquatiques à l’entrée apportent un air de fraicheur bienvenu, l’exposition DUFY est un petit bonheur et les collections permanentes nous offrent des peintures de François DESNOYER, peintre que l’on connait bien en Roussillon et Maurice MARINOT, artiste dont je suis heureuse de découvrir la palette chaude et les toiles colorées et vivantes !

CIMG9292 CIMG9300

CIMG9305

Une affiche en passant…

CIMG9306

xt-align: justify; »>Pas de photo possible au Théâtre de la Mer, pourtant le lieu est magique, les musiciens jouent avec la mer en arrière-plan, les goélands survolent la scène et ce jour-là le temps est de rêve. J’ai donc croqué le trio assez formidable Rémi PANOSSIAN, première partie du concert de Mélody GARDOT.

BLOG_2010_009

Car c’est la belle Mélody GARDOT que je suis revenue entendre, et cette fois, fort bien placée, ce qui se mérite, une heure d’attente devant les grilles avant l’ouverture, et une heure sur place, vite passée entre dinette-mezze sur un des stands du lieu et bavardage entre amis.

Puis entrée des artistes, et le temps s’arrête. Mademoiselle GARDOT, magnifique robe longue noire aérienne et foulard de corsaire noué sur la tête, penchée au dessus du piano commence par pincer quelques cordes, puis s’assied devant le clavier et pose quelques accords avant de chanter The Rain… Sa voix douce emplit l’espace, l’assistance retient son souffle… Ses musiciens sont toujours aussi virtuoses. Le saxophoniste-clarinettiste toujours aussi dreadlocké, le contrebassiste accompagne fort bien la chanteuse et nous joue un solo éblouissant… Deux artistes sont venus rejoindre le groupe, un violoncelliste et un accordéoniste, tout deux allemands.

Quand la belle prend la parole, elle s’exprime pour moitié dans un anglais très compréhensible mais aussi dans un excellent français et pose ses mots avec douceur et sensualité. Fière de se produire en France en ce jour de 14 juillet, J’ai mis le Hermès en honneur, dit-elle en se tapotant la tête…

Tout au long de son concert, elle joue avec humour de séduction avec ses musiciens, avec le public, soupire Ahhh Laduréeeee lors d’un petit discours sur Paris et la France qu’elle aime. Lorsqu’elle se perche sur un tabouret et remonte un peu le plissé de sa robe au niveau du genou, que les garçons de la salle font Houuuuuu, qu’elle dit Un peu plus haut ? que les garçons répondent Ouiiiiii, elle leur répond Non, ce n’est pas possible, ma maman ne voudrait pas !

BLOG_2010_012

Croquis rapides dans la pénombre avant que je ne perde mon stylo !

La set-list ressemble fort à celle du Palau de la Musica de Barcelone, et à la sortie, par l’intermédaire de la gentille camériste, Mélody me la dédicace !

SET_LISTBLOG_2010_010

Commentaires sur Du punch à MAURY

Deux filles sur scène, chacune avec une personnalité affirmée et une mini robe que la gent masculine semblait apprécier !

CARMEN_MARIA_VEGA  CIMG8531

La gouaille, la bonne humeur, les Mon p’tit Chat, l’humour, le regard pertinent sur les relations en société, en famille ou au travail, la vitalité de Carmen Maria VEGA, le swing manouche de ses musiciens, ont emporté les spectateurs dans des claquements de mains, des balancements de bras… Et gare à celui qui ne participe pas, c’est lui le plus ridicule, nous dit-elle.

CIMG8499

CIMG8496

CIMG8507 CIMG8512

CIMG8504 CIMG8510

CIMG8506

Nous entendrons aussi une voix masculine, celle de Max, le guitariste qui nous interprète une de ses chansons de jeunesse…

Et puis, voici un titre qui m’a bien fait rire, allez savoir pourquoi !

Jeanne CHERHAL a un visage angélique, mais la rock’n’roll attitude ! Accompagnée sur scène de la SECTE HUMAINE, quatre bonshommes bien lookés rock, elle nous propose les chansons de son dernier album Charade, les met joliment en scène, danse, sourit, alterne le piano-voix tendre comme ICI, et les morceaux qui déménagent comme LA… Amusant leïtmotiv durant le spectacle, Mon Premier, mon Deuxième, mon Troisième et la Dernière Charade, une chanson courte qui est interprétée de différentes manières comme l’indique la set-list ci-dessous…

CIMG8530

CIMG8541 CIMG8540

CIMG8522 CIMG8536

CIMG8569

CIMG8535

Si vous souhaitez la voir faire du hola hoop, c’est ICI !

Pas étonnant qu’après ça, elle ait tous les hommes à ses pieds !

CIMG8565

JEANNE_CHERHAL_SALUT

Pour un petit autographe sur la set-list, il a fallu être patient avant que Jeanne n’arrive, mais la récompense fut son sourire, son écoute, sa gentillesse et sa disponibilité à cette heure bien tardive…

BLOG_2010_007

Un grand merci à l’organisation du festival Voix de Femmes pour ces belles soirées !