Commentaires sur Déferlantes 2010… en images et sans paroles…

Sans paroles ou presque, car au contraire des deux derniers posts, je n’ai pas commencé à l’écrire sur le coup… Les souvenirs se sont estompés. Restent quelques photos, quelques vidéos…

GENERAL ELEKTRICS que j’avais bien aimé, PONY PONY RUN RUN ou PPRR que j’ai adoré à l’heure du goûter et pas encore de l’apéro avec leur polo Lacoste et leur fameux Hey You, OKOU (euh, je me souviens pas trop ce qu’ils faisaient mais ce devait être bien car j’ai pris des photos !), SAEZ, je-fais-mon-show-un-point-c’est-tout-pas-un-mot-pour-le-public, les papy du rock DEEP PURPLE qui auraient bien aimé avoir une machine à pop corn dans les loges mais qui font un super show entre Black Night et Smoke on the Water and fire in the sky tom tom tom tomtomtolom tom tom tom tolom, et GOSSIP que j’ai vu de loin

CIMG9194

CIMG9207

CIMG9206

CIMG9226

CIMG9223

CIMG9228

CIMG9236

CIMG9253

CIMG9254

CIMG9263

CIMG9278

CIMG9287

Et voilà, mieux vaut tard que jamais, c’était 2010… Arrive maintenant 2011 avec une grosse programmation, jugez, ARCADE FIRE, JOE COKER, ZZ TOP, ZAZIE, MORCHEEBA, Gaëtan ROUSSEL, Lily WOOD and the PRICKS, CALI, AARON et les jeunettes attendent Julian PERETTA avec impatience…

Commentaires sur Du rock, du vrai aux Déferlantes 2010…

Toujours l’an dernier…

CIMG9105

Deuxième soirée très rock, donc avec en entrée les BB BRUNES. Des petits jeunes imbuvables avec les bénévoles du festival, un peu creux sur scène, mais bon ça plait aux jeunes filles du premier rang. Musicalement pas mal quand même, mais on cherche la petite étincelle qui ferait le plus. Après un ou deux titres dans la fosse, je suis donc retournée m’allonger un peu plus haut sur ma couverture !

CIMG9110

CIMG9117

La vulgarité même pas drôle (car, oui, il peut y avoir de la vulgarité drôle, comme avec les Marcel et son Orchestre!) du groupe tremplin RTL2 sur la petite scène ensuite fait que je n’en parlerais pas plus. Je reste sur ma couverture…

C’est alors que sur la grande scène apparait une icône. Souriante, ayant envie de vivre à fond et nous priant de faire de même, Patti SMITH nous emballe tous. Jeunes et vieux sautent, chantent, lèvent les bras, crient. Pour moi, grand retour sur mes belles années étudiantes avec des titres sur lesquels je me suis déchainée dans les zinzins Because the Night ou G.L.O.R.I.A Gloooooria♫♩Le public très mélangé est emporté dans ses rythmes rock. Mais des pauses douceur, ballades sous la lumière dorée de Valmy nous calment parfois brièvement. Un concert d’une grande générosité, un grand bonheur, le meilleur souvenir du cru 2010 !

CIMG9127

CIMG9119

CIMG9122 CIMG9120

CIMG9131 CIMG9135

CIMG9156

CIMG9161

Petite scène avec un groupe sympa, GUSH, avec des accents beatleesques ou rock californien. 

évoles ont été obligés de le porter. Le pauvre avait eu quelques points de couture dans le dos et n’était pas au mieux de sa forme. Mais sur scène, il se défonce et nul ne s’aperçoit de son handicap. Ceci dit, je regarde tout ça de ma couverture, car dans la fosse, c’est le délire, avec pogo d’enfer soulevant des montagnes de poussière. Je me suis sagement tenue à l’écart pour ne pas finir en bouillie, écrasée par les pogoteurs. Et je voyais mes voisins tout à l’envers avant de m’endormir ! Mes Etudiants présents au concert se demandent toujours comment cela a pu arriver surtout que pour eux le son était trop fort et le concert formidable !

CIMG9177

CIMG9180

CIMG9182

Et IZIA, la gueularde qui a clos la soirée m’a fait fuir… ce qui donne une dernière vue de Valmy prise sous un angle inhabituel pour moi qui suis du genre à avoir mes habitudes…

CIMG9187

Commentaires sur Déferlantes 2010… première soirée…

Un bond en arrière (post commencé en juillet dernier !), avant le retour des Déferlantes dans quelques semaines…

Soleil, château de Valmy, saucisse dans du pain et glace bio, live, deux scènes cette année, un festival qui affiche complet avant la première date, poussière, du rock, de la pop, de l’électro, des têtes d’affiches énormes et des découvertes sympa… Les Déferlantes s’installent très solidement dans le paysage musical du début de l’été !

Pour commencer, soirée chanson française… qui débute avec la belle Suzanne VEGA. Pas facile d’ouvrir le bal, qui plus est tôt un jour de travail. Alors, c’est doucement, presque timidement, qu’elle s’installe et nous charme. Un peu revival, des souvenirs remontent à la surface… 

CIMG8899

SUZANNE_VEGACIMG8917

Mention spéciale aux converse violettes assorties à la mèche du guitariste !

Petit coup de scène découverte… Ben, j’

du casse-croûte !

CIMG8922

Je suis aux anges !!!

C’est COEUR DE PIRATE qui prend la suite et sur le devant de la scène le public rajeunit d’un coup ! Jolies balades, morceaux un peu plus rock, la chanteuse très tatouée arbore un look glamour, petite robe noire qu’elle tente régulièrement de rallonger et ballerines vernies rouges. Seule, elle interprète Pour un infidèle alors qu’on aurait bien eu envie de voir apparaître le séducteur Julien DORÉ venir interpréter ce titre enregistré en duo. J’ai bien aimé le look de ses musicos ! Vidéos ICI et ICI

CIMG8946

CIMG8950

Coup de coeur ensuite pour Gérald de PALMAS. Un garçon souriant, communicatif pour qui la scène ne doit pas seulement être un CD joué devant un public. Alors, il arrange ses musiques, réinterprète ses chansons, comme ICI la version blues de Au Paradis… Un très joli moment ! Allez Gérald… Regarde-moi bien en face!

CIMG8965

CIMG8996

Et puis, tandis qu’une autre équipe de technos s’agite sur la grande scène, c’est SMOD qui joue sur la petite scène. Pas mal du tout, faut dire que le chanteur a de qui tenir, c’est le fils d’Amadou et Mariam. Des rues de Bamako, ils nous apportent les couleurs, le mélange des langues, français et bambara… C’est très dépaysant ! 

CIMG9008

Tiens, voilà un fauteuil club…

CIMG9015

Alors, alors, qui va s’y assoir ?… Oui ! Jacques DUTRONC, au moins 10 secondes… Car il est vite sur pied, back to the sixties et the seventies avec un florilège de ses tubes. Et moi, et moi, et moi… j’apprends que William Leymergie a remplacé Catherine Langeais dans la chanson… Entouré de musicos péchus, le spectacle est formidable et dans la fosse ça chante, ça se trémousse, ça saute (donc poussière), ça tape des mains… Bref, entre Cactus, la Fille du Père Noël et Moi et moi, c’est le bonheur ! 

CIMG9029

CIMG9056

CIMG9045

Après ça, gros coup de flemme, je ne suis pas remontée devant la petite scène pour voir … Balbino MEDELLIN… (Non, Gisou, pas taper!), et pourtant Gitan de Paname, L’Estaca, Perpignan, voilà des titres que j’aime et j’ai admiré le spectacle sur l’écran géant (autre nouveauté de l’année)…

CIMG9064

C’est Renan LUCE qui termine la soirée. Toujours aussi sympa et souriant malgré l’heure bien tardive (genre 1h du mat) et content de nous dire qu’il avait été bénévole sur le festival quelques années en arrière ! Chacun de ses titres raconte une histoire et son univers est très plaisant… Et on a bien envie de connaitre ses voisines

CIMG9086

Euh… J’ai trop chanté, moi, je n’ai plus de voix !… A demain pour la suite !

Ahhh… Les p’tites Femmes de MAURY….

Part one & two en une fois… J’avais pas rechargé l’APN pour la première soirée. C’est ballot… Pffffff… Mon Sam§ung violet m’a un peu dépanné pour les photos mais les vidéos y ont un son tout pourri…

Donc, première soirée.

Qui commence au pied de la cave (oui, je sais… encore une cave !) avec deux gouailleuses, la Môme CRICRI et sa Colette. Textes drôles, petites phrases incisives Si tu as des amis, amène-les au spectacle, si t’as pas d’ami, change de caractère ! et chansons de M’ame Cricri accompagnées par l’accordéon et le c(h)oeur de Colette…

P1000734

Alors que les lueurs de la journée s’éteignent, le PRINCE MIIAOU est entrée sur scène, jolie fille toute menue à la présence pourtant bien grande.

Photo0061

Photo0059

Elle chante principalement en anglais avec beaucoup d’énergie, porte parfois une cape rouge et des lunettes de ski roses. Outre la guitare et la batterie, elle est parfois accompagnée d’un violoncelle, et ça c’est bien… Quand on lui fait remarquer que certaines de ses chansons font penser à Emily Jane WHITE, elle avoue qu’elle ne la connait pas, mais que la réflexion lui a déjà été faite. Obtenir la set-list manuscrite n’a pas été difficile et c’est avec gentillesse qu’elle me l’a dédicacée…

P1000736

Sophie HUNGER prend la suite. Cette fille est étonnante. Sous un look classique sage se cache une artiste au gratter de guitare énergique et qui joue du piano à la manière parfois d’Elton JOHN. Sa belle voix prend des accents rock, folk, jazz avec beaucoup de facilité…

Photo0068

Photo0064

Dans ce lieu qu’elle trouve sauvage (40 km/h de tramontane, 14°), son interprétation de la chanson de NOIR DÉSIR, Le vent nous portera prend une dimension très particulière et touchante. Quant aux musiciens à ses côtés, ils sont formidables. J’accorde une mention spéciale au tromboniste !

Photo0063

La météo est plus clémente pour la deuxième soirée.

Pause pour se restaurer… avec un délicieux cake au nutella. La scène et deux biquettes sont OK pour les artistes.

P1000741 P1000747

P1000743

P1000745

BRIGITTE que nous étions nombreux à attendre avec impatience entame le show. Longue robe à paillettes, la brune, look sage et immenses lunettes rondes et la blonde tout droit sortie de Woodstock enchantent le public. Humour, textes ciselés sans tabou, un groupe solide avec elles et des reprises inattendues (Ma Benz qui fait dire à ma voisine Tiens, je comprends les paroles ou Eye of the Tiger). Elles sont encore un peu jeunes sur scène, il n’y a pas beaucoup d’échanges avec le public, mais même pas grave… On adore !!!… Autres vidéos ICI et ICI.

P1000754

P1000753

P1000756 P1000757

P1000765 P1000766

P1000768

P1000775

P1000769

Euh… avec mon nouvel APN qui fait des photos bien meilleures, j’ai pas encore le coup pour ne pas obturer le micro !!!

P1000779

P1000794

P1000795

P1000797

Yaël NAÏM prend la suite. Tout comme le pense ma copinette Anisbee que je n’ai pas réussi à retrouver parmi les nombreux spectateurs Yaël NAÏM est une bonne surprise. Piano, guitare et surtout une voix. Mélodieuse, douce ou forte et même très forte, une sacrée bande de copains qui l’accompagne (il faut les voir faire la tortue comme une équipe de basket avant de monter sur scène) solide et douée. Elle se raconte très facilement, avec un humour bien à elle qui accentue les jolies fossettes de son visage souriant…

P1000806

P1000809

P1000810

P1000815

P1000835

P1000837 P1000834

P1000823

P1000839

Et une set liste de plus, celle de Yaël NAÏM et une petite dédicace de BRIGITTE sur mon pass (cool pour elles, une seule se coltine gentiment les dédicaces et signe Brigitte !)

P1000862

Merci MAURY pour ces belles soirées !

Commentaires sur 1000 coeurs debout pour CALI !

Pas facile d’être la première partie d’un artiste… Ici, ce sont les belges HONG KONG DONG qui s’y collent ! Plaisir de retrouver (déjà vus ICI) leur énergie, leurs chorés et leur look manga. Sarah ZEEBROEK a toujours une guitare rose Barbie et la grâce mutine et Boris ZEEBROEK fait très bien Bioman sur scène. Leur pop rock electro qui tient très bien la route amuse aussi … surtout quand ils se lancent dans un rock aux sonorités chinoises…

Après ce set coloré, un peu de musique sono, avec entre autres Léo Ferré, le temps que les technos installent la scène, dans le noir, les musiciens de CALI entrent… Surprise, revoilà les Hong Kong Dong ! Ils commencent par un salut au public avant de se mettre au boulot, car ce sont une partie des musiciens qui entoureront CALI sur scène avec les indétrônables Julien LEBART, Nicolas PUISAIS et Blaise MARGAIL.

Tout au long des 2h30 du show, retrouver CALI sur scène est un vrai bonheur, surtout qu’il a de nouveau une coupe de cheveux qui lui va bien! Empli d’une énergie communicative, plus posé qu’auparavant, plus rock dans ses nouveaux titres, aimant le public, aimant que le public l’aime, réinterprétant chacun de ses anciens titres avec plus de personnalité encore (ahhh…Roberta… ICI), il continue de slamer jusqu’au sommet des gradins, de nous offrir son sourire magnifique, il partage ses anectodes de jeunesse, ses passions… Chacun de ses musiciens partagera le devant de la scène avec lui, mon coup de coeur allant aux duos chorégraphiés déjantés avec Boris ou Sarah ZEEBROEK…

Un trublion nommé Remi GAILLARD a tenté une expérience (il avait distribué en personne un prospectus explicatif à l’entrée du Zénith)… nous faire sortir au moment où le catalan commençait Je m’en vais (voir ICI)… Il y a bien eu un mouvement de foule, CALI surpris a même arrêté quelques instants, puis il nous a  fait signe que nous étions zinzin et… nous nous sommes à nouveau rué dans la salle !

C’est avec une belle chanson sur les jeunes de 17 ans dont il jalouse la jeunesse mais qu’il fait monter sur scène qu’il termine la soirée.

CIMG4507

Avant de quitter la salle, il obtient un silence total et nous souffle un Au revoir…

Pour moi ce sera aux Déferlantes d’ARGELÈS le 12 juillet, pour les toulousains ce sera sur les Allées Jaurès le 14 juillet… Et pour vous, je ne sais pas, mais n’hésitez !!!

Commentaires sur Vedanta… rock filmé à la Casa

Je vous en avais déjà parlé ICI. Je viens de découvrir VEDANTA en live (et filmé par 60degresproductions et  Cyril TRICOT en guest star) et c’est très bien… surtout quand ça commence par un buffet partagé autour d’une longue table, agréable surprise pour ceux qui n’avaient pas eu le temps de dîner !

CIMG4240

Mes copinettes, rameutez vos filles… Celles du premier rang au concert étaient survoltées par ces 4 jeunes gens, propres sur eux qui livrent un rock progressif, planant, un peu à la manière de PINK FLOYD. Un excellent chanteur-guitariste-clavier au timbre de voix très agréable, un bassiste très en forme, un autre guitariste, le pauvre obligé de jouer assis, un accident de moto venait de lui casser quelques côtes et un batteur, très anglais, très blond, très jeune… Gros potentiel pour ce groupe sympathique, des chansons déjà bien ficelées, sur lesquelles on a rapidement envie de danser… En arrière-plan, un très beau visuel numérisé rappelle parfois la pochette du CD ou leur envie d’Angleterre…

CIMG4213

CIMG4221 CIMG4245

Bon, ben à suivre, je leur souhaite tout le bonheur du monde !

Commentaires sur Toujours très en forme !

HIGELIN
Photo L’indépendant

Monsieur Jacques HIGELIN à nouveau sur scène près de chez moi, dans une salle que je découvre… Un évènement que je n’ai pas raté ! Toujours au premier rang, mais assise cette fois…. et ce sera le seul bémol de la soirée.

Pas de set-list, pas de Crocodaïl ni de Cigarette, pas de pupitre ni de petites lunettes de lecture mais deux prompteurs sur les côtés qui lui permettent de suivre le texte des chansons de son dernier album, au cas où… car depuis janvier, il s’est fort bien approprié son nouvel opus.

Toujours de la folie, des chansons encore nouvelles, le cheveu dru en bataille, toujours Docteur Dominique Mahut en tongs (mais dorées et brillantes), et maintenant un très jeune batteur et un bassiste drealocké à la guitare à la place d’un contrebassiste, beaucoup de parlotte, et même son improbable rencontre avec Pamela Norton

, nom qui lui est venu comme ça pour une chanson, narrée en anglais et mimée avec humour, (il la voyait fière noire américaine, c’est loupé !) puis il se met en colère, la politique, la culture du chiffre, les OGM et les médicaments, la médecine et l’éducation qu’on tue, le regrette après la chanson suivante, mais quand même, pas trop car enfin… Il organise la salle en chorale pour un Gourdon qui va durer certainement plus de 20 mn et toujours Champagne !

Il sourit, il danse, il bouge, il est heureux car il est vivant et il vit…

3 heures de concert, non stop. Du grand Monsieur HIGELIN. Du bonheur. MERCI !!!!!!

CIMG2376

Commentaires sur Je dis M… Mister Mystère…

Un concert exceptionnel nous a-t-il annoncé…

Déjà, une première partie sympa, avec un groupe GOASTT, qui allait nous emmener très loin… En effet, musique parfois planante, d’un groupe dont le chanteur s’exprime fort bien en français avec un charmant accent anglais et qui joue ensemble sur scène pour la deuxième fois seulement.

CIMG1868

Mais, je vous pose la question que je me suis posée au début de la soirée, qui se cache sous ce chapeau et derrière le micro ? C’est Sean LENNON ! Charlotte, sa petite amie, avait fait de très jolies couettes !

Bon, je ne suis pas venue pour une première partie, fut-elle avec le fils d’une idole !

CIMG1869

C’est une texte récité par Andrée CHEDID qui ouvre le concert de M. Son entrée est magnifique, il traverse l’immense M qui servira tout au long de la soirée d’accès à la scène.

Quelques chansons et très vite il met une ambiance de feu. Fendant la foule (ce garçon est fou !), il traverse la salle de part en part (vidéo ICI), seul avec sa guitare, pose parfois pour une photo, fait un petit solo et revient sur scène.

CIMG1876

en poussant trente petits Aïe. 

CIMG1891

CIMG1898

CIMG1916

Les jeux de lumières sont très travaillés, les trouvailles scéniques sont formidables, le son parfait, ses tenues déjantées. Il chante en duo avec sa soeur Anna CHEDID, un très tendre Ma belle étoile, son frère Joseph l’accompagne à la guitare, il dédicace un titre à sa grand-mère… C’est un peu une affaire de famille !

CIMG1883

Ce qui est remarquable, c’est son respect, sa proximité et sa gentillesse pour le public comme on en voit rarement. Il fait monter des spectateurs sur scène pour danser avec lui, donne un cours de guitare à un petit ALOÏS ravi, revient chanter unplugged pour le troisième rappel sur une avancée de scène un medley de quelques uns de ses tubes… 
L’équipage, comme il le nomme, 60 personnes sur la route quand même, est à l’avenant du personnage. Impliqué, gentil quand j’ai essayé d’obtenir une set-list, (on peut toujours rêver !) et très pro. La bassiste avec sa petite robe bleue a fait pétiller bien des yeux lors d’un solo de charme…
CIMG1917

CIMG1924

Bon… Alors, tout ça, est-ce que ça fait une soirée exceptionnelle ? Oui, bien sûr, me répondrez-vous… Mais, et c’est très fort, elle le sera encore plus…

Car Ah que coucou, qui voilà ? Notre Jojo national (attention, moi, je l’aime bien, alors pas trop critiquer, please !). C’est avec M qu’il fait son retour sur scène. Peut-être le savez vous déjà, car même Inter, France 2 et d’autres en ont parlé dans leurs journaux ! Toujours est-il qu’après tous les ennuis qu’on lui connait, Johnny HALLYDAY a encore la forme et la voix. Le duo qu’il fait avec M est un blues de chez blues (vidéo !). Peut-être un des titres que M a écrit pour le nouvel album que Johnny prépare ? P**** c’est génial, ai-je entendu crié pas loin de moi par un gars qui était au bord de la pâmoison !

CIMG1911

CIMG1909

Whouh!!!!!

CIMG1920

CIMG1933

CIMG1939

Quelle gentillesse de quitter la scène avec ces quelques mots…

Je dis (j’)Aime !

 

 

Commentaires sur Babet et Babet, Smod et Zaz…

Nul ce titre mais j’en ai pas d’autre !

Bref, l’adorable Babet (des Dionysos) nous revient avec un album tout en sensibilité, en énergie, en couleur, très à son image.

Son nouvel opus, Piano Monstre, comprenant de beaux duos, est sorti le 27 septembre, et hop ! un show case déjà pour nous ce samedi avec un batteur qui jouait de l’étui de violoncelle, sons graves en tapant sur le ventre de l’étui, sons secs avec la poignée du dit étui… C’est l’occasion de se faire dédicacer un album pour Etudiant N3, très fan et qui a même une photo au-dessus de son bureau de lui et Babet prise lors d’un fabuleux concert très intimiste (elle seule avec sa guitare dans une toute petite salle, un restaurant en fait, qui a reçu Peter Van Poehl, Louise Attaque, Déportivo… et qui malheureusement n’organise plus ces concerts plutôt très, très privés).

CIMG1020CIMG1021

CIMG1025

Mais, c’est pas tout, car aussi un concert. Dans le cadre des Chantiers des Franco, dans la salle que j’aime particulièrement où j’avais déjà vu Babet il y a 3 ans (euh… comme Etudiant N3, je suis fan !).

CIMG1027

Toute jolie dans sa robe noire, virevoltante avec son violon, sa douce voix enchante nos oreilles, le rythme de ses musiques font taper du pied et battre des mains, les textes sensibles nous laissent sous le charme. Les musiciens complices qui l’accompagnent ont beaucoup de talent. Le violoncelliste tricote des doigts sur les cordes, le batteur a retrouvé sa batterie, le bassiste n’est autre que celui des Dionysos et le clavier rythme bien le tout. Car, malgré la sensibilité, c’est pas gnangnan pour deux sous, mais très emballant.

CIMG1028

CIMG1036CIMG1044CIMG1046CIMG1049CIMG1040CIMG1050

Qu’elle Pense à nous, ou nous rappelle Le Marin ou nous emmène à Mexico… On aime !

CIMG1054

Pour la petite histoire, la couleur thème du mariage de Fille Ainée, lui est apparue comme une évidence en voyant la large ceinture de Babet sur scène avec les Dionysos l’automne dernier !

BABET_DIONYSOS_SALUT

DSC_7661

Allez, une petite setlist dédicacée qui m’a valu de m’entendre dire par Babet … « Ah… C’est toi Fée des Brumes… » !!! J’avais un sourire encore plus grand que le sien !

BLOG_2010_017

Et Smod et Zaz, me direz-vous ? Et bien, c’était super !

Smod, dont le leader Sam est le fils d’Amadou et Mariam nous a fait nous trémousser pas ambiance de la brousse, mais plutôt ambiance Bamako city. Un peu rap, un peu mélodies traditionnelles mêlant français et bambara. Beaucoup d’énergie et invitant le public à chanter avec eux. ♩♫ Les jeunes filles du Maliba ♫♪…

CIMG1071

CIMG1066

CIMG1079

CIMG1081

Et Zaz fut une belle découverte. Je m’attendais à trouver une rebelle vindicative, style Mademoiselle K ou Izia, c’est en fait une jeune fille souriante, à la voix gouailleuse légèrement cassée qui scatte avec brio. Elle ferait une très grande chanteuse de jazz. Mais pour le moment, elle nous dit qu’elle veut d’l’amour, et ça nous va bien ! 

CIMG1103

CIMG1117

PS : Et dans le premier couloir de métro venu deux jours plus tard, la première affiche que je vois est celle de Jacques Higelin tout à côté de celle de Babet !

PPS : Babet, puisque je sais que tu vas me lire… Un grand MERCI ! et si en plus tu me laisses un com ci-dessous, je serais la plus heureuse des Fées des Brumes, et je pourrais en retour t’envoyer d’autres photos par mail !

Commentaires sur Jolie découverte

Benjamin BIOLAY, je connaissais peu, juste quelques titres entendus sur les ondes, et je me suis dit Pourquoi pas ?

CIMG9336

Pas déçue de la soirée ! Monsieur BIOLAY a de la présence sur scène, est plutôt sexy, c’est un musicien qui compose de fort belles mélodies, qui écrit des textes pas très drôles, un peu à la manière de CALI, en moins tourmenté quand même, mais assez beaux et ancrés dans la vie au quotidien. Ses musiciens l’entourent avec le sourire. Mention spéciale pour deux instruments que je n’avais jamais vu sur scène pop-rock, une harpe jouée par une jolie harpiste-violoncelliste et un Thérémine, qui produit un son genre scie musicale et que le clavieriste maitrise avec talent avec moult gestes des mains en lévitation au-dessus l’instrument.

CIMG9348

Côté répertoire, Merco Benz, La Superbe, Qu’est-ce que ça peut faire ? Mais aussi Jardin d’Hiver, titre qu’il a écrit pour Henri SALVADOR, ou encore Les Cerfs-Volants qu’il a déjà chanté sur la scène de la Cigale en duo avec Vincent DELERM et reprise très rock de A girl Like You…

Côté set-list… Y’a qu’à demander !

BIOLAY_SL

Et pour le programme de ce soir, il se murmure que Jack Sparrow sera auprès de sa belle. En se disant Pourquoi pas, je n’y crois que très moyen, mais au cas où, je serai au premier rang…