Les Déferlantes #Trois soirées en un seul billet !

Juillet voit mon retour en terres catalanes pour d’excellentes raisons dont ce festival dans un lieu magique, véritable théâtre de verdure que les festivaliers et les artistes affectionnent.

Le cru 2014 a tenu toutes ses promesses. Ni la pluie de la première journée (qui s’arrête définitivement juste au moment du set d’Agnès OBEL), ni le vent de la troisième journée n’ont atteint le moral et diminué l’énergie de tous.

VALMY

PARC DE VALMY

La douce Agnès OBEL à l’ouverture du festival, l’énergie rock d’HOLLISIZ, BLONDIE toujours Atomic qui encore demande Call Me…

AGNÈS OBEL

HOLLISIZ
BLONDIEVanessa PARADIS présente un show rock et enjoué. Le beau Benjamin BIOLAY y est certainement pour beaucoup. Il l’accompagne sur scène au piano, à la guitare, au violon, au trombone (Dieu qu’il en a des qualités ce garçon !)… et se retrouve avec elle le temps d’une chanson qui déménage : La vie, c’est comme un tractopelle. Et quand la belle chante Il y a, ce n’est plus le beau pirate que l’on voit marcher juste devant… Séquence émotion également avec une jolie réinterprétation de Joe le Taxi, de Marilyn et John et de La Seine …
VANESSA PARADIS VANESSA PARADIS & BENJAMIN BIOLAY VANESSA PARADIS & BENJAMIN BIOLAYLe collectif FAUVE≠ est très attendu et ne déçoit nullement. Hauts les Coeurs pour Les Nuits Fauves ou Infirmière. Et Blizzard ne jette aucun froid !

FAUVE FAUVE

Mais quand INDOCHINE arrive sur scène à minuit 30 bien sonnés, la pelouse frémit et le super show sons, lumières, vidéos et confettis déchaîne les foules. CALI, à l’origine du festival, rejoint Nicola SIRKIS pour un duo Mandela Day/ J’ai demandé à la Lune que l’on chante aussi de bon coeur !

INDOCHINE NICOLA SIRKIS NICOLA SIRKIS ET CALI MERCI INDO

Le lendemain, les choses commencent en apparence très calmement avec la facétieuse GiedRé qui avec un air angélique chante des horreurs. Le très roots SEASICK STEVE livre un blues qui vient vraiment de là, tandis que SHAKA PONK se livre au jeu de l’interview sous le ciel qui devient gris plomb…GIEDRÉ SEASICK STEVE

SHAKA PONK

CHÂTEAU DE VALMYBack to the eighty’s avec les UB40 et Falling in Love with You, Red red Wide et le sublime Food for Thought. FFF prend la suite mais je ne suis pas très funk et j’attends de pied ferme …

UB40 FFF à VALMY

… -M- … Un set topissime, généreux, complice, souriant, bref… -M-agistral, -M-erveilleux et -M-agnifique ! … Petit slam dans le public au moment du Complexe du Corn Flakes et stress des bodyguards de la sécurité, interprétation de La Seine, comme la veille Vanessa PARADIS, entouré cette fois d’enfants, leçon pour apprendre à frémir de la main pour se sentir bien… Et quand, sur Ma Belle Étoile il nous demande de jouer avec nos téléphones en utilisant la petite lumière qui fait très jolie si tout le monde l’allume, on est à fond !

-M- -M-

-M-

-M-

Le  DJ catalan Raph DUMAS remplace au pied levé (prévenu à 16 heures !) The HACKER qui avaient raté le train et qui eux-même remplaçaient au pied levé (prévenus dans la matinée) GESAFFELSTEIN empêchés de se produire. Quelques notes de sardane ont ainsi résonné aux Déferlantes.

RAPH DUMAS

Et c’est l’heure de retrouver nos néo punks sortis d’interview. SHAKA PONK évolue en sautant et dansant dans un décor sublime en 3D avec the MonKey, leur créature graphique. Un peu énervés quand même et Wanna get free !!!!

SHAKA PONK SHAKA PONKEVEN IF, du rock sympa, ouvre la troisième soirée. CASCADEUR prend le relais. Pour moi, le seul avantage de ce garçon, c’est la possibilité de faire des selfies dans sa visière. Tandis que, côté VIP, Mathieu MADENIAN interview avec humour le directeur du festival. La prochaine grande vedette sera-t-elle Johnny HALLYDAY en 2015 ?

EVEN IF CASCADEUR MATHIEU MADENIAN ET DAVID GARCIA

Belle découverte avec le rock de YODELICE qui nous emmène dans son univers western. Keziah JONES apporte des airs funky. Bien de loin. C’est le moment d’aller saluer les cigognes puis de se placer pour le set suivant.YODELICE

KEZIAH JONES

CIGOGNES DE VALMYKEZIAH JONESCar Gaëtan ROUSSEL monte maintenant sur scène. Comme ici en 2011, toujours la pêche, efficace. La Simplicité lui va bien. Mais on aime aussi l’entendre interpréter Il y a, titre écrit pour Vanessa PARADIS et entendu deux jours plus tôt, ou son dynamique Help MySelf.

GAËTAN ROUSSEL GAËTAN ROUSSEL GAËTAN ROUSSEL

Les versaillais de PHOENIX arrivent et délivrent un bon moment de pop rock qui déchaine la fosse argelésienne. Les américains de MGMT sont plus cool, même si Kids donne des airs de dance floor à la pelouse de Valmy. J’ai bien aimé discuter avec leur team lumière et video. Ils s’étaient produits à Marseille et nous avons parlé des vignobles de Provence puis de New York que je rêve de visiter … Enfin, c’est Lily ALLEN, anglaise rousse vêtue d’une robe de sirène, qui clôture cette fort belle édition des Déferlantes.

PHOENIX

MGMT

ROODIE LUMIÈRE MGMT

LILY ALLEN

Merci David G. pour ces bracelets qui nous ont permis d’en voir un peu plus !

VIP VALMY

Quant à moi, sur le chemin du retour à la voiture, j’ai demandé à la lune si elle voulait encore de moi pour l’édition 2015… Je crois qu’elle a dit Oui !

PLEINE LUNE

Commentaires sur Balbino de retour !

Première scène (il y a quelques temps) avec son nouvel album, Evangiles Sauvages… Balbino (désormais, on ne dit plus Medellin) en grande forme, plus rock, comme ICI, un brin punk même, entouré de musiciens sympas. Le guitariste, David, noble catalan, Comte de Fourques, le batteur, Benja, très en forme tout comme ses cheveux et ses biceps, et disert après le concert et Sabrina, la bassiste lookée, douée et plutôt mignonne (mais qu’un certain gitan de Paname trouve un peu « chi*nte »)… Donc, exit René et son accordéon, Jean-Baptiste et sa guitare manouche comme lors des derniers concerts… Au grand dam de certaine, je le sais !

P1030946

Mais il se donne et on craque puis encore plus lorsque seul à la guitare, il reprend au rappel final un titre de Bernard Lavilliers Sax’Aphone…

P1030929 P1030930

P1030935

P1030941

P1030945

Et puis, notre tatoué s’adonne à une séance d’autographe, sur la setlist un tantinet artisanale pour moi, le batteur en profite pour papoter et signer lui aussi des autographes !

P1030956

SET LIST BALBINO

Commentaires sur Femme, Femme Voyage voyage Jusqu’au bout de la nuit !!!

25 ans… Un anniversaire qui réunit 6000 personnes pour danser et chanter avec ceux qui ont fait les tubes de l’année 1986 lors de la Disco Géante… Voici donc…

P1030834

celle qui nous a bien fait voyager…

P1030823

Desireless,

celui qui a atteint notre coeur,

P1030852 P1030854

P1030861

P1030860

Jean-Luc Lahaye,

et ceux qui nous ont entrainé au bout de la nuit,

P1030875

P1030881

P1030884

Émile et Image !

Les basketteuses du Perpignan Basket en jupettes comme sur les parquets poussent la chansonnette avec leur hymne officiel (ICI) et leurs musiciens rock,

P1030847

Evelyne ADAM qui fête aussi ses 25 ans d’antenne est venue avec sa Compil présenter son émission en direct du pays catalan…

P1030838

Les paillettes, la coiffure et le look eighties étaient de rigueur pour toute l’équipe ! 

P1030819

P1030899

Et comme on disait dans les années 80, ce fut une Sacrée Soirée !

Merci Monsieur le Directeur !!!

Commentaires sur Quand mon coeur faiblit…

Dans la salle que j’aime tant, au fond, serrée comme une sardine, à peine la place de lever le bras pour brandir l’APN… Excellent set pop-rock avec Peter KINGSBERY et Anna LACAZIO… Cock ROBIN is back !!!!!!!

P1030744

P1030741

P1030717

P1030736

P1030737

P1030724

 When your heart is weak… mais aussi The promise you made et Only the very best

Commentaires sur Dernier concert de l’été…

Pour moi, pour lui et ses musiciens aussi… sous une température enfin estivale !

P1020206

Elle et moi ne sommes pas seules à l’attendre !

P1020210

P1020225

Et voici l’entrée sur scène de Jean-Louis AUBERT…

P1020213

Dès cet instant, ce n’est que frissons de bonheur, sourires sur ses lèvres, sur les notres, rock attitudes à la TÉLÉPHONE et douces ballades comme dans ses derniers albums, sauts sur place… et je suis certaine qu’il a chanté durant au moins 3 secondes Il y a un monde ailleurs rien qu’en me regardant ! Ben oui… Belle reprise hors set list Dis quand reviendras-tu ? parfois juste murmurée… Quant à Marcelle… elle a vraiment un drôle de prénom !

P1020235 P1020266

P1020320 P1020313

P1020244

P1020325

P1020287

Ses musiciens sont au top. Un trio de cuivres, un duo de guitaristes, un bassiste, un clavier et un duo de batteries dont une un peu plus percu… L’un des batteurs était en grande forme avec moults tortillement et trémoussements dansants et hauts lancer de baguettes qu’il ne cherchait mème pas à rattrapper

P1020290

P1020273

P1020303 P1020231

P1020252 P1020257

P1020282 P1020289

P1020299 P1020294

Et toujours la même énergie, la même générosité et la même envie lors des rappels… avec une petite surprise avec une impro Superstition

P1020353

P1020359

P1020366

P1020342

P1020390

Et c’est meme pas fini, un dernier rappel…

P1020394

P1020402

Voilà, c’est fini, nous chante-t-il finalement…

P1020410

Merci le balladin !

P1020448
En demandant la set list, j’ai meme eu le médiator !

Commentaires sur Carcassonne Texas

P1010897

Du bon son pop rock pour cette deuxième soirée de l’été dans la cité languedocienne. Texas, sa dynamique et généreuse chanteuse, la belle Sharleen (euh… le pantalon pas top, top seyant Miss Spiteri), ses musiciens old-school et son public de fans debout dès le premier titre !

P1010908

P1010910 P1010916

P1010920

P1010914

P1010959 P1010926

P1010923

P1010945

P1010949

P1010953 P1010968

P1010960

P1010974

P1020026

Liens pour les vidéos ICI, ICI, ICI, ICI et

Commentaires sur Excellents !

Qui donc ? SUPERTRAMP au coeur de la Cité de CARCASSONNE ! 

P1010806 P1010807

Même sans le chanteur Roger Hogdson que l’on regrette sur certains titres comme Dreamer ou Give a little bit… Et après un petit moment de flottement, où l’on se demande si l’alchimie va se réaliser, les claviers, les saxos et clarinettes, la batterie, les rythmes, les touchers d’instruments, les plages instrumentales au milieu des titres, les accents jazzy et le son Supertramp sont si parfaits que le public est rapidement conquis… Quant aux announcements de John HELLIWELL, toujours drôle et vantant la France, la cuisine française, le vin français… Chateau-neuf-du-pape, nous dit-il en levant son verre… au houuu scandilisé de la salle, en plein pays de minervois et corbières, il se fait pardonner à l’announcement suivant en se faisant porter une bouteille de local wine et en la partageant avec le premier rang des spectateurs. La lecture du Midi Libre sous le fameux parasol jaune est un joli clin d’oeil à la contrée qui les accueille.

P1010814

P1010815

P1010819 P1010821

P1010832 P1010831

P1010842

P1010852

P1010850 P1010870

P1010876 P1010858

P1010827

P1010878

Ouh lala que cet album Breakfast in America était bien, que des tubes trop bien à retrouver en live… Goodbye stranger, Logical song, Gone Hollywood… Et School… oups… je suis retournée dans mes années étudiantes !

P1010867

P1010891

Commentaires sur Déferlantes … Troisième soirée… inoubliable !

Tout avait bien commencé, et même si THE VACCINES et leur brit pop-rock étaient particulièrement bruyants, je réussis à récupérer un peu de sommeil sur un coin de couverture…

P1010621

P1010622

The TWO DOOR CINEMA CLUB aux sonorités plus electro, comme ICI, et au look très irish, prennent la suite. Ma foi, ça s’écoute plutôt bien…

P1010623

P1010624

Ça continue à aller mais le groupe suivant, les new-yorkais de TV ON THE RADIO, ne m’emballe pas… Remarquez quand même un certain détail en fond de scène… couleur kaki… oui, des bâches !

P1010634

P1010646

AaRON et leur musique pop à souhait un brin électro, leur bonne humeur, leurs fumées de scène me plait toujours autant. Pas qu’à moi d’ailleurs, une troupe de jeunettes parfois armées d’appareils dentaires se trouvent juste devant la scène, se balancent en balançant des bras au-dessus de la tête et en prenant des airs émanourés, merci pour les vidéos pfffff, hurlent à chaque sourire du chanteur Qu’il est beauuuuu… entends-je… Eux terminent en se faisant photographier devant le public.. J’y suis !

P1010647

P1010653

P1010659

P1010673

P1010674

P1010675 P1010677

P1010686

P1010694

P1010702

AARON DEFERLANTES
Photo de leur site

CALI est chez lui, et ça se voit ! Public enthousiaste et un concert parfait avec juste une averse, pas très longue qui fait quand même sortir les KWay de ceux qui ne les ont pas laissé en voiture comme moi et il manquait quand même Roberta! Comme ICI en format festival un peu plus court, 1h30 quand même avec montée pagailleuse des photographes sur scène en début de show et slam sur le public, et l’enthousiasme du jeu à domicile ! Vidéos ICI, ICI, ICI et Cantona ICI

P1010725

P1010710

P1010715

P1010733

P1010706

P1010723

P1010739

P1010728

P1010719

P1010743

FOALS… Euh… je suis partie me balader, faire un peu de relationnel (un coucou à Balbino avec une pensée pour Gisou) et déguster quelques breuvages locaux…

P1010749

ARCADE FIRE pour clôturer le festival… Whaouh ! Mais ARCADE FIRE sous l’orage pour clôturer le festival, c’est dantesque ! En effet, au cours de leur prestation, une grosse goutte, deux grosses gouttes puis le ciel nous tombe sur la tête, les éclairs pas loin sur la mer derrière la scène, une choriste qui se met au piano pour jouer Singing in the rain le temps que les techniciens couvrent le matériel, des artistes qui nous remercient de rester, qui écourtent un peu le show mais qui ensuite viennent nous saluer d’un Wake up improvisé du balcon qui surplombe la grille de sortie du public et même qui nous arrosent encore… Sacrés canadiens ! 

P1010771

P1010765

P1010783 P1010785

P1010774

P1010777

Nous finissons trempés jusqu’à la moëlle avec des converse qui font spounf à chaque pas et le jean collé aux fesses, mais avec les KWay secs et d’impérissables souvenirs !

 P1010787

Commentaires sur Déferlantes… le retour… première soirée

Il n’est pas toujours mauvais d’avoir des habitudes…

P1010275

P1010278
Euh… avec modération, bien sûr !

Il est agréable de retrouver sur scène LILLY WOOD AND THE PRICK, la voix grave, un peu éraillée et le sourire de Nili, à voir ICI

P1010241 

P1010244 P1010246

P1010264 P1010250

P1010269

P1010260

Il est plaisant de découvrir CONCRETE KNIVES et leur pop attitude acidulée avec une chanteuse en short à fleurs… Da da dadadada da da dadadada, le reste des paroles m’a échappé mais j’ai beaucoup apprécié l’ambiance !

P1010276

P1010280

Il est une attente comblée par le sourire, la rock attitude zen en tenue estivale, la peau bronzée et pailletée, l’énergie de la belle ZAZIE, avec en prime un tendre duo avec Renaud PAPILLON PARAVEL au sourire ravageur, Allez voir son site nous dit-elle… Vidéos ICI et ICI

 P1010291

P1010292

P1010296 P1010304

P1010308 P1010313

P1010310

P1010319

P1010325

P1010332

P1010334 P1010342

P1010350 P1010347

P1010302

P1010355

P1010356 

Il est soulant de revoir Mademoiselle K, sa vulgarité et sa gesticulation, on passe le temps comme on peut en photographiant autour de soi, trop de bruit pour dormir un peu…

P1010360 P1010284

P1010366 P1010361

P1010288
Devinette à suivre : À qui la batterie ?

Il est étonnant de voir Gaetan ROUSSEL et sa joyeuse troupe se balader entre rock et électro, sauter en faisant des grands écarts, mettre tout le parc au clap bras en l’air ou chanter Psycho Killer pour nous rappeler de bons souvenirs

P1010381

P1010370P1010377

P1010385P1010380

P1010390

P1010391

P1010394

Il est un jeune prodige de la pop anglaise, Julian PERRETTA allume des étoiles dans les yeux des jeunes filles … Pop polop popop polopolopop polop popop pololop et reprend fort bien Come together ou Miss You

P1010403

P1010431 P1010400

P1010406 P1010418

P1010424

P1010440

Et il est inimaginable de jouer sur des guitares en moumoute blanche, les ZZ TOP l’ont fait, et ont repris leurs succès comme La Grange avec des chorés très datées eighties !

P1010465

P1010445

P1010453

P1010451

P1010464

Allez… Un peu de repos pour l’APN maintenant avant d’attaquer les soirées de lundi et mardi !