Commentaires sur Déferlantes 2010… première soirée…

Un bond en arrière (post commencé en juillet dernier !), avant le retour des Déferlantes dans quelques semaines…

Soleil, château de Valmy, saucisse dans du pain et glace bio, live, deux scènes cette année, un festival qui affiche complet avant la première date, poussière, du rock, de la pop, de l’électro, des têtes d’affiches énormes et des découvertes sympa… Les Déferlantes s’installent très solidement dans le paysage musical du début de l’été !

Pour commencer, soirée chanson française… qui débute avec la belle Suzanne VEGA. Pas facile d’ouvrir le bal, qui plus est tôt un jour de travail. Alors, c’est doucement, presque timidement, qu’elle s’installe et nous charme. Un peu revival, des souvenirs remontent à la surface… 

CIMG8899

SUZANNE_VEGACIMG8917

Mention spéciale aux converse violettes assorties à la mèche du guitariste !

Petit coup de scène découverte… Ben, j’

du casse-croûte !

CIMG8922

Je suis aux anges !!!

C’est COEUR DE PIRATE qui prend la suite et sur le devant de la scène le public rajeunit d’un coup ! Jolies balades, morceaux un peu plus rock, la chanteuse très tatouée arbore un look glamour, petite robe noire qu’elle tente régulièrement de rallonger et ballerines vernies rouges. Seule, elle interprète Pour un infidèle alors qu’on aurait bien eu envie de voir apparaître le séducteur Julien DORÉ venir interpréter ce titre enregistré en duo. J’ai bien aimé le look de ses musicos ! Vidéos ICI et ICI

CIMG8946

CIMG8950

Coup de coeur ensuite pour Gérald de PALMAS. Un garçon souriant, communicatif pour qui la scène ne doit pas seulement être un CD joué devant un public. Alors, il arrange ses musiques, réinterprète ses chansons, comme ICI la version blues de Au Paradis… Un très joli moment ! Allez Gérald… Regarde-moi bien en face!

CIMG8965

CIMG8996

Et puis, tandis qu’une autre équipe de technos s’agite sur la grande scène, c’est SMOD qui joue sur la petite scène. Pas mal du tout, faut dire que le chanteur a de qui tenir, c’est le fils d’Amadou et Mariam. Des rues de Bamako, ils nous apportent les couleurs, le mélange des langues, français et bambara… C’est très dépaysant ! 

CIMG9008

Tiens, voilà un fauteuil club…

CIMG9015

Alors, alors, qui va s’y assoir ?… Oui ! Jacques DUTRONC, au moins 10 secondes… Car il est vite sur pied, back to the sixties et the seventies avec un florilège de ses tubes. Et moi, et moi, et moi… j’apprends que William Leymergie a remplacé Catherine Langeais dans la chanson… Entouré de musicos péchus, le spectacle est formidable et dans la fosse ça chante, ça se trémousse, ça saute (donc poussière), ça tape des mains… Bref, entre Cactus, la Fille du Père Noël et Moi et moi, c’est le bonheur ! 

CIMG9029

CIMG9056

CIMG9045

Après ça, gros coup de flemme, je ne suis pas remontée devant la petite scène pour voir … Balbino MEDELLIN… (Non, Gisou, pas taper!), et pourtant Gitan de Paname, L’Estaca, Perpignan, voilà des titres que j’aime et j’ai admiré le spectacle sur l’écran géant (autre nouveauté de l’année)…

CIMG9064

C’est Renan LUCE qui termine la soirée. Toujours aussi sympa et souriant malgré l’heure bien tardive (genre 1h du mat) et content de nous dire qu’il avait été bénévole sur le festival quelques années en arrière ! Chacun de ses titres raconte une histoire et son univers est très plaisant… Et on a bien envie de connaitre ses voisines

CIMG9086

Euh… J’ai trop chanté, moi, je n’ai plus de voix !… A demain pour la suite !

Ahhh… Les p’tites Femmes de MAURY….

Part one & two en une fois… J’avais pas rechargé l’APN pour la première soirée. C’est ballot… Pffffff… Mon Sam§ung violet m’a un peu dépanné pour les photos mais les vidéos y ont un son tout pourri…

Donc, première soirée.

Qui commence au pied de la cave (oui, je sais… encore une cave !) avec deux gouailleuses, la Môme CRICRI et sa Colette. Textes drôles, petites phrases incisives Si tu as des amis, amène-les au spectacle, si t’as pas d’ami, change de caractère ! et chansons de M’ame Cricri accompagnées par l’accordéon et le c(h)oeur de Colette…

P1000734

Alors que les lueurs de la journée s’éteignent, le PRINCE MIIAOU est entrée sur scène, jolie fille toute menue à la présence pourtant bien grande.

Photo0061

Photo0059

Elle chante principalement en anglais avec beaucoup d’énergie, porte parfois une cape rouge et des lunettes de ski roses. Outre la guitare et la batterie, elle est parfois accompagnée d’un violoncelle, et ça c’est bien… Quand on lui fait remarquer que certaines de ses chansons font penser à Emily Jane WHITE, elle avoue qu’elle ne la connait pas, mais que la réflexion lui a déjà été faite. Obtenir la set-list manuscrite n’a pas été difficile et c’est avec gentillesse qu’elle me l’a dédicacée…

P1000736

Sophie HUNGER prend la suite. Cette fille est étonnante. Sous un look classique sage se cache une artiste au gratter de guitare énergique et qui joue du piano à la manière parfois d’Elton JOHN. Sa belle voix prend des accents rock, folk, jazz avec beaucoup de facilité…

Photo0068

Photo0064

Dans ce lieu qu’elle trouve sauvage (40 km/h de tramontane, 14°), son interprétation de la chanson de NOIR DÉSIR, Le vent nous portera prend une dimension très particulière et touchante. Quant aux musiciens à ses côtés, ils sont formidables. J’accorde une mention spéciale au tromboniste !

Photo0063

La météo est plus clémente pour la deuxième soirée.

Pause pour se restaurer… avec un délicieux cake au nutella. La scène et deux biquettes sont OK pour les artistes.

P1000741 P1000747

P1000743

P1000745

BRIGITTE que nous étions nombreux à attendre avec impatience entame le show. Longue robe à paillettes, la brune, look sage et immenses lunettes rondes et la blonde tout droit sortie de Woodstock enchantent le public. Humour, textes ciselés sans tabou, un groupe solide avec elles et des reprises inattendues (Ma Benz qui fait dire à ma voisine Tiens, je comprends les paroles ou Eye of the Tiger). Elles sont encore un peu jeunes sur scène, il n’y a pas beaucoup d’échanges avec le public, mais même pas grave… On adore !!!… Autres vidéos ICI et ICI.

P1000754

P1000753

P1000756 P1000757

P1000765 P1000766

P1000768

P1000775

P1000769

Euh… avec mon nouvel APN qui fait des photos bien meilleures, j’ai pas encore le coup pour ne pas obturer le micro !!!

P1000779

P1000794

P1000795

P1000797

Yaël NAÏM prend la suite. Tout comme le pense ma copinette Anisbee que je n’ai pas réussi à retrouver parmi les nombreux spectateurs Yaël NAÏM est une bonne surprise. Piano, guitare et surtout une voix. Mélodieuse, douce ou forte et même très forte, une sacrée bande de copains qui l’accompagne (il faut les voir faire la tortue comme une équipe de basket avant de monter sur scène) solide et douée. Elle se raconte très facilement, avec un humour bien à elle qui accentue les jolies fossettes de son visage souriant…

P1000806

P1000809

P1000810

P1000815

P1000835

P1000837 P1000834

P1000823

P1000839

Et une set liste de plus, celle de Yaël NAÏM et une petite dédicace de BRIGITTE sur mon pass (cool pour elles, une seule se coltine gentiment les dédicaces et signe Brigitte !)

P1000862

Merci MAURY pour ces belles soirées !

Commentaires sur Je dis M… Mister Mystère…

Un concert exceptionnel nous a-t-il annoncé…

Déjà, une première partie sympa, avec un groupe GOASTT, qui allait nous emmener très loin… En effet, musique parfois planante, d’un groupe dont le chanteur s’exprime fort bien en français avec un charmant accent anglais et qui joue ensemble sur scène pour la deuxième fois seulement.

CIMG1868

Mais, je vous pose la question que je me suis posée au début de la soirée, qui se cache sous ce chapeau et derrière le micro ? C’est Sean LENNON ! Charlotte, sa petite amie, avait fait de très jolies couettes !

Bon, je ne suis pas venue pour une première partie, fut-elle avec le fils d’une idole !

CIMG1869

C’est une texte récité par Andrée CHEDID qui ouvre le concert de M. Son entrée est magnifique, il traverse l’immense M qui servira tout au long de la soirée d’accès à la scène.

Quelques chansons et très vite il met une ambiance de feu. Fendant la foule (ce garçon est fou !), il traverse la salle de part en part (vidéo ICI), seul avec sa guitare, pose parfois pour une photo, fait un petit solo et revient sur scène.

CIMG1876

en poussant trente petits Aïe. 

CIMG1891

CIMG1898

CIMG1916

Les jeux de lumières sont très travaillés, les trouvailles scéniques sont formidables, le son parfait, ses tenues déjantées. Il chante en duo avec sa soeur Anna CHEDID, un très tendre Ma belle étoile, son frère Joseph l’accompagne à la guitare, il dédicace un titre à sa grand-mère… C’est un peu une affaire de famille !

CIMG1883

Ce qui est remarquable, c’est son respect, sa proximité et sa gentillesse pour le public comme on en voit rarement. Il fait monter des spectateurs sur scène pour danser avec lui, donne un cours de guitare à un petit ALOÏS ravi, revient chanter unplugged pour le troisième rappel sur une avancée de scène un medley de quelques uns de ses tubes… 
L’équipage, comme il le nomme, 60 personnes sur la route quand même, est à l’avenant du personnage. Impliqué, gentil quand j’ai essayé d’obtenir une set-list, (on peut toujours rêver !) et très pro. La bassiste avec sa petite robe bleue a fait pétiller bien des yeux lors d’un solo de charme…
CIMG1917

CIMG1924

Bon… Alors, tout ça, est-ce que ça fait une soirée exceptionnelle ? Oui, bien sûr, me répondrez-vous… Mais, et c’est très fort, elle le sera encore plus…

Car Ah que coucou, qui voilà ? Notre Jojo national (attention, moi, je l’aime bien, alors pas trop critiquer, please !). C’est avec M qu’il fait son retour sur scène. Peut-être le savez vous déjà, car même Inter, France 2 et d’autres en ont parlé dans leurs journaux ! Toujours est-il qu’après tous les ennuis qu’on lui connait, Johnny HALLYDAY a encore la forme et la voix. Le duo qu’il fait avec M est un blues de chez blues (vidéo !). Peut-être un des titres que M a écrit pour le nouvel album que Johnny prépare ? P**** c’est génial, ai-je entendu crié pas loin de moi par un gars qui était au bord de la pâmoison !

CIMG1911

CIMG1909

Whouh!!!!!

CIMG1920

CIMG1933

CIMG1939

Quelle gentillesse de quitter la scène avec ces quelques mots…

Je dis (j’)Aime !

 

 

Commentaires sur Babet et Babet, Smod et Zaz…

Nul ce titre mais j’en ai pas d’autre !

Bref, l’adorable Babet (des Dionysos) nous revient avec un album tout en sensibilité, en énergie, en couleur, très à son image.

Son nouvel opus, Piano Monstre, comprenant de beaux duos, est sorti le 27 septembre, et hop ! un show case déjà pour nous ce samedi avec un batteur qui jouait de l’étui de violoncelle, sons graves en tapant sur le ventre de l’étui, sons secs avec la poignée du dit étui… C’est l’occasion de se faire dédicacer un album pour Etudiant N3, très fan et qui a même une photo au-dessus de son bureau de lui et Babet prise lors d’un fabuleux concert très intimiste (elle seule avec sa guitare dans une toute petite salle, un restaurant en fait, qui a reçu Peter Van Poehl, Louise Attaque, Déportivo… et qui malheureusement n’organise plus ces concerts plutôt très, très privés).

CIMG1020CIMG1021

CIMG1025

Mais, c’est pas tout, car aussi un concert. Dans le cadre des Chantiers des Franco, dans la salle que j’aime particulièrement où j’avais déjà vu Babet il y a 3 ans (euh… comme Etudiant N3, je suis fan !).

CIMG1027

Toute jolie dans sa robe noire, virevoltante avec son violon, sa douce voix enchante nos oreilles, le rythme de ses musiques font taper du pied et battre des mains, les textes sensibles nous laissent sous le charme. Les musiciens complices qui l’accompagnent ont beaucoup de talent. Le violoncelliste tricote des doigts sur les cordes, le batteur a retrouvé sa batterie, le bassiste n’est autre que celui des Dionysos et le clavier rythme bien le tout. Car, malgré la sensibilité, c’est pas gnangnan pour deux sous, mais très emballant.

CIMG1028

CIMG1036CIMG1044CIMG1046CIMG1049CIMG1040CIMG1050

Qu’elle Pense à nous, ou nous rappelle Le Marin ou nous emmène à Mexico… On aime !

CIMG1054

Pour la petite histoire, la couleur thème du mariage de Fille Ainée, lui est apparue comme une évidence en voyant la large ceinture de Babet sur scène avec les Dionysos l’automne dernier !

BABET_DIONYSOS_SALUT

DSC_7661

Allez, une petite setlist dédicacée qui m’a valu de m’entendre dire par Babet … « Ah… C’est toi Fée des Brumes… » !!! J’avais un sourire encore plus grand que le sien !

BLOG_2010_017

Et Smod et Zaz, me direz-vous ? Et bien, c’était super !

Smod, dont le leader Sam est le fils d’Amadou et Mariam nous a fait nous trémousser pas ambiance de la brousse, mais plutôt ambiance Bamako city. Un peu rap, un peu mélodies traditionnelles mêlant français et bambara. Beaucoup d’énergie et invitant le public à chanter avec eux. ♩♫ Les jeunes filles du Maliba ♫♪…

CIMG1071

CIMG1066

CIMG1079

CIMG1081

Et Zaz fut une belle découverte. Je m’attendais à trouver une rebelle vindicative, style Mademoiselle K ou Izia, c’est en fait une jeune fille souriante, à la voix gouailleuse légèrement cassée qui scatte avec brio. Elle ferait une très grande chanteuse de jazz. Mais pour le moment, elle nous dit qu’elle veut d’l’amour, et ça nous va bien ! 

CIMG1103

CIMG1117

PS : Et dans le premier couloir de métro venu deux jours plus tard, la première affiche que je vois est celle de Jacques Higelin tout à côté de celle de Babet !

PPS : Babet, puisque je sais que tu vas me lire… Un grand MERCI ! et si en plus tu me laisses un com ci-dessous, je serais la plus heureuse des Fées des Brumes, et je pourrais en retour t’envoyer d’autres photos par mail !

Commentaires sur Alain Souchon est chanteur au Campo Santo

CIMG9530

C’est déjà ça et c’est vraiment bien… Son allure est un peu floue, ses gestes semblent mal assurés, ses textes parlent d’amour et de guerre, ses musiques sont toujours aussi voulziennes. Parfois, il s’assied et gratte sa guitare tout en nous livrant une de ses chansons douces.

CIMG9545 CIMG9525

CIMG9539 CIMG9536

Entre deux titres, il aime toujours raconter avec humour que les filles à queue de cheval tourneboulent les pensées des garçons, que Laurent Voulzy est à lui et qu’il le garde enchainé dans sa cave pour qu’il lui écrive des chansons… Autour du chanteur, les musiciens ont changé depuis décembre, ne reste que l’excellent guitariste. 

CIMG9553

CIMG9532

Le temps d’une chanson, il partage la scène avec une Nouvelle Star, notre LUCE toute intimidée… Alors, ils ont Dix ans !

CIMG9550

Même si toujours, il Saute en l’air, petite déception car, par rapport à l’autre fois, il manque une petite dizaine de titres, pas de Petit tas tombé, pas de Bidon, pas de Caterpillar, ni de Pardon, ni même d’Amour en fuite… Et moins de chansons, moins de parlotte aussi, plus de théorie sur le thé vert ou les actrices qui se tortillent… Sans doute est-ce du à cette longue tournée…

N’empêche, que ce moment-là était vraiment bien !

CIMG9555

Commentaires sur Jolie découverte

Benjamin BIOLAY, je connaissais peu, juste quelques titres entendus sur les ondes, et je me suis dit Pourquoi pas ?

CIMG9336

Pas déçue de la soirée ! Monsieur BIOLAY a de la présence sur scène, est plutôt sexy, c’est un musicien qui compose de fort belles mélodies, qui écrit des textes pas très drôles, un peu à la manière de CALI, en moins tourmenté quand même, mais assez beaux et ancrés dans la vie au quotidien. Ses musiciens l’entourent avec le sourire. Mention spéciale pour deux instruments que je n’avais jamais vu sur scène pop-rock, une harpe jouée par une jolie harpiste-violoncelliste et un Thérémine, qui produit un son genre scie musicale et que le clavieriste maitrise avec talent avec moult gestes des mains en lévitation au-dessus l’instrument.

CIMG9348

Côté répertoire, Merco Benz, La Superbe, Qu’est-ce que ça peut faire ? Mais aussi Jardin d’Hiver, titre qu’il a écrit pour Henri SALVADOR, ou encore Les Cerfs-Volants qu’il a déjà chanté sur la scène de la Cigale en duo avec Vincent DELERM et reprise très rock de A girl Like You…

Côté set-list… Y’a qu’à demander !

BIOLAY_SL

Et pour le programme de ce soir, il se murmure que Jack Sparrow sera auprès de sa belle. En se disant Pourquoi pas, je n’y crois que très moyen, mais au cas où, je serai au premier rang…

Commentaires sur Du punch à MAURY

Deux filles sur scène, chacune avec une personnalité affirmée et une mini robe que la gent masculine semblait apprécier !

CARMEN_MARIA_VEGA  CIMG8531

La gouaille, la bonne humeur, les Mon p’tit Chat, l’humour, le regard pertinent sur les relations en société, en famille ou au travail, la vitalité de Carmen Maria VEGA, le swing manouche de ses musiciens, ont emporté les spectateurs dans des claquements de mains, des balancements de bras… Et gare à celui qui ne participe pas, c’est lui le plus ridicule, nous dit-elle.

CIMG8499

CIMG8496

CIMG8507 CIMG8512

CIMG8504 CIMG8510

CIMG8506

Nous entendrons aussi une voix masculine, celle de Max, le guitariste qui nous interprète une de ses chansons de jeunesse…

Et puis, voici un titre qui m’a bien fait rire, allez savoir pourquoi !

Jeanne CHERHAL a un visage angélique, mais la rock’n’roll attitude ! Accompagnée sur scène de la SECTE HUMAINE, quatre bonshommes bien lookés rock, elle nous propose les chansons de son dernier album Charade, les met joliment en scène, danse, sourit, alterne le piano-voix tendre comme ICI, et les morceaux qui déménagent comme LA… Amusant leïtmotiv durant le spectacle, Mon Premier, mon Deuxième, mon Troisième et la Dernière Charade, une chanson courte qui est interprétée de différentes manières comme l’indique la set-list ci-dessous…

CIMG8530

CIMG8541 CIMG8540

CIMG8522 CIMG8536

CIMG8569

CIMG8535

Si vous souhaitez la voir faire du hola hoop, c’est ICI !

Pas étonnant qu’après ça, elle ait tous les hommes à ses pieds !

CIMG8565

JEANNE_CHERHAL_SALUT

Pour un petit autographe sur la set-list, il a fallu être patient avant que Jeanne n’arrive, mais la récompense fut son sourire, son écoute, sa gentillesse et sa disponibilité à cette heure bien tardive…

BLOG_2010_007

Un grand merci à l’organisation du festival Voix de Femmes pour ces belles soirées !

Commentaires sur Coup de coeur à MAURY !

CIMG8420

Déjà, retrouver le Festival Voix de Femmes à MAURY, c’est bien… Ambiance extra, public très mélangé, stand bio pour se restaurer, écocup pour se désaltérer, soleil en invité surprise en cette fin de journée.

Déjà, Camélia JORDANA, chanteuse Nouvelle Star, c’est bien… Jeune public en admiration au tout devant de la scène, il faut aussi dire que la miss chante fort bien. Petit bémol côté look, c’est un peu bof-bof…

CIMG8424

CIMG8431

CIMG8447 CIMG8444

CIMG8427

J’ai bien dit, mélangé le public !

Mais quand LILLY WOOD and the PRICK arrive sur scène, tout de suite, c’est coup de ♥ !

CIMG8455

CIMG8453 CIMG8462

CIMG8465 CIMG8468

Duo complice, Nili et Ben sont entourés de Pierre GUIMARD, ex-bassiste de Jean-Louis AUBERT, à la basse et la flûte traversière et de MATHIAS, batteur aguerri auprès de KEREN ANN. Beaucoup de présence sur scène, un sourire heureux, le public est vite emballé, danse, tape des mains en rythme. Et quand sur le titre très dansant My Best, à son invitation, quelques spectateurs montent sur scène, Nili n’hésite pas à confier son tambourin à l’un d’eux.

CIMG8480

Entre ballade et rock, en passant par un folk bien rythmé, leur prestation passe à toute vitesse et dans le bonheur.

CIMG8472

CIMG8457

A la fin du concert, j’ai pû les rencontrer. Ils étaient heureux, remerciaient l’accueil du festival. Nili était très fière que je lui dise avoir trouvé dans ses mélodies, sa voix, des intonations d’Emily Jane WHITE (j’ai appris par la suite que petite, elle avait vécu en Californie et Emily Jane WHITE vit à SAN FRANCISCO, il doit bien y avoir une relation de cause à effet !)

Allez, une petite vidéo parmi celles que j’ai prises…

CIMG8493

Pas de set-list aujourd’hui, mais une affiche dédicacée…

Dernière à venir sur scène NAÏF a un look un peu space et bavarde joyeusement avec son charmant accent italien. Mais, pauvrette, encore toute sous le coup de l’émotion de LILLY WOOD, j’ai trouvé ses chansons un peu pâles quoi bien travaillées musicalement…

CIMG8489 CIMG8491

Commentaires sur Il faut que tu respires …

… nous dit-ilMiCkey [3D] était sur scène dans ma salle préférée juste avant de se produire à GAROROCK

CIMG7185

Une voix chaude, grave, envoutante. Pas besoin pour lui de vocaliser, ses textes ciselés sont parfois juste murmurés, et c’est vraiment bien ! Une belle réinterprétation de ses tubes, comme ICI avec Matador …

Un oeil malicieux aussi, (un brin coquin quand il nous dit supporter CLERMONT à nous les catalans, détenteurs du bouclier de BRENNUS, gagné de haute lutte en final contre les clermontois !), c’est un garçon est très attaché à ses racines et nous le chante ICI ou avec son tube Johnny Rep en hommage à la grande équipe de Verts … 

CIMG7205 CIMG7206

MICKEY_3D

Deux bons musiciens à ses côtés et une choriste-multi-instrumentiste – même la scie musicale – très sérieuse aux lunettes rigolotes, qui non seulement avait assuré la première partie mais aussi est allée faire la marchande de CD à la fin du concert … Une bonne pâte, cette Cécile HERCULE, quoique semble-t-il pourvue d’un caractère bien affirmé.

CIMG7187

CIMG7197 CIMG7213

On a même eu droit à une histoire d’escargot … ouf, pas ceux qu’on met sur les grilles pour la traditionnelle cargolade catalane !

Petite formation, décor minimaliste mais beau concert !

CIMG7188

Et quand MicKey 3D entonne la dernière chanson de la soirée, beaucoup apprennent à cette occasion qu’un des tubes d’INDOCHINE est en fait une chanson écrite par cet artiste tranquille et généreux … ♪ ♫ J’ai demandé à la luune ♪ Et le soleil ne le sait pas ♫♪…

BLOG_2010_001_1

La set-list … comme d’hab ou presque !

Commentaires sur Miss Météores …

Elle est ici un peu chez elle … Olivia RUIZ est venue en voisine en terres catalanes.

CIMG7079

Apportant avec elle son univers poétique tout en guirlandes de fleurs rouges au micro, cages suspendues, miroir, et vêtue d’une surperbe robe Manoush comme à son habitude (je suis certaine que Tim BURTON apprécierait !), la belle audoise n’a aucun mal à conquérir le coeur du public venu en famille souvent, parfois de loin (voitures 12, 81,34 … sur le parking!). Ses oeillades et relevés de jupon froufroutant ravissent le public masculin ! Sautillant et dansant en permanence, on ne pas dire que sur scène, elle traine des pieds !!!

CIMG7095 CIMG7102

CIMG7118 CIMG7081

CIMG7088

Quand elle nous présente « un petit jeune à qui elle prédit un bel avenir musical », les filles sont aux anges puisque CALI arrive sur scène ! Ils nous interprètent Je ne te reconnais plus, titre enregistré par le catalan, « featuring Olivia », sur son album L’Espoir. Un titre qui va bien à ces deux complices que j’avais déjà vu sur scène ensemble ICI .

Tout en restant fidèle à ses amis,comme Frank Marty, multi instrumentiste (guitare, scie musicale, orgue de Barbarie, et j’en passe !) qui l’accompagnait déjà au tout début, ou Cécile Camarasa, son accordéoniste catalane, elle a su s’entourer de musiciens de grand talent et c’est assez touchant de voir ce petit bout de femme chocolat entourée de cette joyeuse bande …

CIMG7111

CIMG7096

Elle chante sa famille, elle est fière des ses origines et nous offre deux morceaux avec son père, Didier BLANC, musicien et chanteur lui aussi. On ne sait qui est le plus ému …

CIMG7110

Un salut théâtral après le dernier rappel …

CIMG7122

CIMG7125

Quelle belle équipe !

Et, tandis que les technos s’affairaient déjà à débrancher et décabler, j’ai même réussi à récupérer la set-list !

CIMG7128 CIMG7169