Commentaires sur 2009 …

De janvier qui déracine le mimosa à décembre qui me fait retrouver le nord sous la neige, une année pleine de bonheur, de rencontres, de découvertes, de couleurs …

2009_TER

En route pour 2010, que je vous souhaite tout aussi gaie, belle, créative et heureuse !

Commentaires sur Tcheky s’engage …

Espion dans Nikita, méchant dans James Bond, Tcheky KARYO s’affiche au grand jour et prouve qu’il a du coeur. Il s’est engagé auprès de Mucovie66, une association Numéro 1, qui lutte contre la mucoviscidose.

TCHEKY_KARYO_A_FBR__6_

Déjà présent ICI , il est revenu chez nous pour un dîner-gala, et de passage à la radio, il n’a pû échapper à Fée des Brumes ! Il s’engage … et il signe !

TCHECKY_KARYO_AUTOGRAPHE

Commentaires sur Deux Delerm, sinon rien …

A la page 136 du magazine ELLE cette semaine, parce que je ne suis pas la seule à les aimer, je partage l’info que Zaza m’a gentiment transmise …

DELERM_PERE_ET_FILS
Crédit photo, ELLE, 2 octobre 2009

Une ITW croisée, de l’amour, du bonheur, des ressemblances, des différences et une vision commune de la vie, des gens et des instants …

Commentaires sur America # 4 * People

Je n’ose pas vraiment photographier les gens dans la rue, mais certains m’ont fait quand même dégainer l’APN, ils m’ont amusée ou émue …

Tout d’abord le biker sympa qui a bien voulu poser pour moi …

USA__641_

Puis les rencontres fortuites, au détour d’une rue, d’un sentier ou lors de nos balades …

USA__107_

USA__46_

USA__160_

USA__163_

USA__166_

USA__230_

USA__932_

USA__1208_

USA__544_

USA__852_

USA__836_

USA__845_ USA__849_

USA__1098_

USA__1071_ USA__1075_

USA__1159_

Commentaires sur CALI en studio

On dit que ça se calme un peu, que mes soirées sont un peu moins occupées à sortir (Edit de mardi midi … Euh … j’ai parlé trop vite … on m’a proposé ce matin deux places pour SEAL à CARCASSONNE et j’ai dit OUI, Fille Ainée est ravie de m’accompagner !!!) et qu’enfin, j’arrive à vous raconter ce qui s’est passé depuis U2 à Nou Camp … Donc …

Petit retour en arrière # 1 …

Par une belle journée, CALI est venu présenter le Festival des Déferlantes d’ARGELÈS. En studio, il nous a offert un joli Pensons à l’avenir, que toute l’équipe a repris en choeur …


Cali entouré d’une équipe de choc et de J2 à la guitare …

Commentaires sur Paris, au théâtre pour rire …

PARIS_MAI_2009__90_

Le dernier opus de Raphaël MEZRAHI est joué au théâtre des Variétés.

PARIS_VARIETES

Puisque l’annonce en début de spectacle est « Vous pouvez laisser allumés vos téléphones et vos appareils photos, de toute façon, on s’en fout » (!!!), je me suis lachée !

PARIS_MAI_2009__104_

Déjanté … Voilà bien le qualificatif qui s’applique à cette pièce.

Comment décrire l’inauguration d’un supermarché avec Evelyne LECLERC dans son propre rôle, Raphaël MEZRAHI en gentil directeur un peu dépassé par les évênements qui remet les produits aux dates de péremption les plus proches devant puisque de toute manière le client va chercher derrière les produits les plus frais, le chef du rayon poisson, qui n’est autre que Pierre PALMADE, qui voit d’un coup débouler sa mère, Ginette GARCIN, appuyée sur son déambulateur à roulettes (Eh, patron, c’est pas un caddy de chez nous, dira Arnaud TSAMÈRE qui remplit les rayons tout en faisant ses commentaires décalés et drôles) avant de faire des claquettes, Julie Bonbon interdite de Casino pour avoir trop tâter les camemberts,  Pierre BELLEMARE qui apparait sur un écran télé pour nous narrer l’histoire de Monique, la caissière que sa mère a abandonné avant la naissance et qui n’a pas trop le moral ?????

PARIS_MAI_2009__105_
PARIS_MAI_2009__107_
PARIS_MAI_2009__111_

Des guests montent sur scène. Ce soir-là, c’est DAVE qui s’y colle et, suite à un pari, nous chante Du côté de chez Swann en yiddish !

Textes drôles et chansons ringardes s’enchainent. A la fin, Raphaël MEZRAHI se fend d’une explication sur l’origine des chansons du spectacle, elles avaient fait un flop au moment de leur sortie …

Et en véritable spectacle anti-crise, les spectateurs repartent avec leur sac de produits Casino … Dans le mien, gants de ménage, jus de fruits, macaronis, mayonnaise et filtres à café !

PARIS_MAI_2009__114_

PARIS_MAI_2009__253_

PARIS_MAI_2009__254_

PARIS_MAI_2009__120_

PARIS_MAI_2009__113_

Pis, c’est pas tout comme aurait pû dire l’entraineur médiatique qu’on n’a pas croisé à CANET cette année lors du meeting ARENA, c’est là qu’interviennent les liens avec Je vais te manquer.

  • En effet, en petit sur l’affiche de la pièce, il est précisé qu’Amanda STHERS vient donner un coup de main le WE. Déjà, je trouvais l’idée sympa, (je rappelle que Raphaël MEZRAHI fait une apparition dans le film d’Amanda STHERS).

  • Est venu s’assoir derrière moi au théâtre, un groupe de jeunes parmi lesquels une fille avec une affiche du film accroché au cou (« un pari avec Rapha »). Je ne peux m’empêcher de lui dire que j’avais vu le film et que j’avais aimé. Etonnée, elle me demande où (il n’était pas encore sorti à ce moment-là) et nous papotons … Arrrgggh, j’apprends que Pierre ARDITI est venu pour certaines avant-premières … Elle, c’est Ariane SEGUILLON, une des quatre copines sympas et drôles qui partent à la quête du Prince Charmant !

PARIS_MAI_2009__100_

  • Après la représentation, Raphaël MEZRAHI se trouvait dans la même brasserie que moi, et j’ai pû le remercier, j’étais repérable avec mon sac à la marguerite ! Mais je n’ai pas osé lui demandé d’autographe faut dire qu’avec les trois téléphones posés auprès de son assiette, y’avait plus la place. Il dînait avec l’actrice qui m’a présentée comme « ayant vu déjà le film d’Amanda » mais ne semblait pas convaincu d’avoir un grand avenir dans le cinéma !

Commentaires sur Je vais te manquer …

JE_VAIS_TE_MANQUER

Petite pause dans ma balade parisienne, pour vous présenter ce film, dont je vous parlerai aussi … dans la suite de ma balade parisienne !

C’est le premier film d’Amanda STHERS qui sort aujourd’hui. Elle est venue, il y a peu à Perpignan, présentation rapide (et timide) avant la séance et la belle disparait …

JE_VAIS_TE_MANQUER_STHERS

Une fois le film remonté à l’endroit (ben oui, Carole BOUQUET gauchère, ça le fait pas, je vous explique pas le stress en cabine !!!),

JE_VAIS_TE_MANQUER_CABINE

je me suis laissée emportée par ces morceaux de vie qui se croisent, par la pétillante quête du Prince Charmant (le beau Patrick MILLE), par la jolie brochette d’acteurs (mention spéciale aux quatre copines), par des apparitions amusantes comme celle de Raphaël MEZRAHI ou Catherine ORBAN … Subjuguée par le couple Carole BOUQUET et Pierre ARDITI, si beaux tous les deux ! Attendrie par Michael LONSDALE et Monique CHAUMETTE … Bon public, j’ai pleuré comme une madeleine et rit comme une baleine … Une mise en place des histoires un peu difficile à suivre, petit manque de liant parfois, mais les personnages sont attachants, émouvants et la fille du Prince Charmant nous donne une belle leçon de tecktonik !!! A voir !

Commentaires sur Le facteur est passé …

Même si parfois je l’énerve à trop rencontrer Balbino MEDELLIN, elle est un amour avec moi et m’a encore gatée … Une carte scrappée décalée à souhait, un peu de Liberty pour mon chéquier, une ardoise gourmande …

KDOS_GISOU_04

KDOS_GISOU_7

De tout coeur, merci Gisou !

Et pour me faire pardonner pour Balbino, je lui envoie ça très vite :

RBCF_ARGELES_AUTOGRAPHE_GISOU

Autographe signé samedi backstage, au dos de sa guitare …

Commentaires sur C’est quand le bonheur ? Hier !

(Aujourd’hui aussi, je vous rassure !)

Des vedettes sur le terrain pour un match très amical, des Canto (en noir, Eric portant le n°7), des Lièvremont (ils sont sept sur le terrain, dont le père et Claire, la soeur) et leurs copains qui courent après un ballon tantôt ovale, tantôt rond …

RBFC_MATCH

Un concert avec des connus et des moins connus sur scène :

  • Pascal BIZERN pour débuter,

  • DAGUERRE, une belle découverte, une gueule et une voix, à découvrir (courtement) ICI rejoint par CALI,

  • Tcheky KARYO, celui que CALI présente comme le chanteur qui aurait dû faire acteur, dans un genre plus conceptuel, m’a fait chavirer le coeur dans son interprétation d’El Jinete, texte de LORCA et musique de Paco IBANEZ. Habituellement accompagné à la guitare sévillane comme ICI, il était pour la première fois, m’a-t-il confié (eh oui !), accompagné au piano. Magnifique ! 

  • William BALDÉ a continué le show. Chez lui, il n’y a pas que le Rayon d’soleil, il y aussi de beaux chants inspirés du Sénégal auxquels sa voix chaude donnent des accents très dansants. Inutile de vous dire que les deux gamines de 13/14 ans à mes côtés étaient déchaînées !

RBCF_CONCERT

Avant que n’arrivent sur scène les autres musiciens, avec un peu d’audace (il aurait fallu un bracelet noir et le mien était rose, je vous le rappelle !), je passe backstage. Car je voulais un autographe de Balbino. C’était plutôt sympa de voir la suite du concert en très bonne compagnie, genre trois frères CANTONA en famille, et donc la belle et gracieuse Rachida BRAKNI (épouse d’Eric), des LIÈVREMONT, et donc Marc, le sélectionneur de l’équipe de France de rugby, Tchéky KARYO, Balbino MEDELLIN et son accordéoniste bien plus souriant (plus détendu que sur scène, me dit-il), CALI, bien sûr …

  • Balbino MEDELLIN a toujours un grand succès auprès du public catalan. Comme ICI Perpignan et L’Estaca sont repris en coeur, sa voix grave a déjà fait chavirer le coeur de certaines, je le sais …

RBCF_ARGELES__101_

RBCF_ARGELES_AUTOGRAPHE
Pour qui ces amitiés de Balbino ?

  • Avec Les HYÈNES, le rock punk déboule sur scène. Ça dépote. Pas sûr que les fans de William BALDÉ apprécient, mais leur version de La fille du père Noël est drôlement sympa ! CALI les rejoint pour C’est quand le bonheur et un tradionnel slam …


Version frontstage ICI !

Sur place, toutes les consommations se règlent en Bonheur …

RBCF_ARGELES__69_

Mais ce qui est super bien, c’est l’affluence, tant à VERNET-LES-BAINS, qu’à ARGELÈS (plus de 3000 et 6500 spectateurs), car ne l’oublions pas, il y a une association sur le polyhandicap qui recevra des fonds grâce à tous les bracelets roses qui se sont attachés au poignet ce WE !