Commentaires sur C’est bon, c’est beau, c’est Boco !

Un passage à Paris et une grande envie d’essayer cette adresse testée par notre Banc Moussu national…

P1040328

On choisit ses bocaux parmi les entrées, plats ou desserts, ou on opte pour le menu du jour à 15 €,

P1040324

on nous réchauffe ce qui doit l’être en nous donnant un amusant boitier rond qui devient tout rouge multi clignotant lorsque c’est prêt. Entre temps, on s’est cherché une place, pas facile à trouver il est 13 heures, et on s’installe sur la banquette en se glissant entre deux tables (on est alors contente de rentrer dans un jean taille 28 !) pour commencer ce repas,

P1040325

saveurs marocaines de Vincent Ferniot (et tiens, le voilà justement qui rentre dans le restaurant), puis douceur de Noël préparée par Christophe Michalak… Et qui s’installe face à notre proche voisin ? Vincent Ferniot qui lui accorde une interview. Car notre voisin vient de Lausanne et prépare un guide du bio en France. Je sais, ça ne se fait pas d’écouter aux portes, mais je n’ai pû qu’entendre leur conversation si proche… 

Et savoir ainsi que Vincent Ferniot et son frère Simon, les concepteurs du lieu qu’ils appellent fast-food, sont des fous de cuisine. Que c’est Simon, bien plus attentif sportif (euh… ça se voit un peu. Les mêmes yeux mais les silhouettes genre Laurel et Hardy) qui tenait à allier alimentation et santé, donc bio. Que Vincent, grâce à ses 25 années de chroniques culinaires, avait eu la chance d’avoir dès le début la confiance de chefs étoilés. 

P1040321

Que les plats sont réchauffés à la vapeur ou à la chaleur tournante. Que tout est bio. Que d’autres Boco vont voir le jour…

P1040323

Bref, on se régale. Et la cerise sur le bocal, c’est le sourire de Vincent Ferniot, lorsqu’on lui dit être ravie d’avoir si bien déjeuné ici. Il ne manque pas alors de nous inviter à rejoindre sa page FB !

P1040327
BOCO, 3 rue Danielle Casanova, Paris 1er

Voilà, c’est fait ! Joyeux Noël gourmand à vous aussi Messieurs !!!

Commentaires sur Toujours à Paris…

Début de semaine (dernière) sous le soleil… 

Traverser le pont pour enjamber la Seine puis passer quelques heures studieuses,

CIMG1310

CIMG1311

Partir en fin de journée nez au vent,

S’arrêter au Flore, se réconforter d’un breuvage à la menthe, s’amuser d’y voir Jean Rochefort en grande conversation (il ira lire son journal à la terrasse des Deux Magots) et se rappeler sourire au coin des lèvres l’avoir eu juste devant soi lors d’un concert de Vincent Delerm (du temps où je n’avais pas de blog, car vous en auriez entendu parler de ce concert avec un 4ème rappel juste pour le quart de la salle encore debout à battre des mains et donner de la voix pour qu’il revienne…),

Trouver une adresse colorée et moderne,

CIMG1313

Admirer une belle centenaire,

CIMG1301

CIMG1309

Et chercher une idée pour passer le temps le lendemain avant de monter dans un avion retardé !

Commentaires sur Paris sous le soleil…

Tandis que le déluge s’abattait en terres catalanes, les journées dans la capitale le WE dernier étaient radieuses…

Soleil du côté de Marmottan,

CIMG1162

PARIS

Soleil sur une belle adresse du côté de la Muette,

CIMG1171 CIMG1179

Soleil sur un musée très romantique,

CIMG1183

PARIS1

CIMG1199 CIMG1198

Soleil sur un vide-grenier matinal et inattendu,

CIMG1214

Soleil du côté du musée Rodin,

CIMG1217

CIMG1219 CIMG1233

CIMG1232

CIMG1220 CIMG1245

CIMG1253

CIMG1231

CIMG1242 CIMG1248

CIMG1257

CIMG1264

CIMG1269 CIMG1280

CIMG1271

CIMG1275 CIMG1276

Soleil du côté du Grand-Palais,

CIMG1283 CIMG1292

CIMG1288

CIMG1293 CIMG1295

CIMG1296

CIMG1294

A la sortie de l’expo Monet, il fait nuit noire…

Commentaires sur 2009 …

De janvier qui déracine le mimosa à décembre qui me fait retrouver le nord sous la neige, une année pleine de bonheur, de rencontres, de découvertes, de couleurs …

2009_TER

En route pour 2010, que je vous souhaite tout aussi gaie, belle, créative et heureuse !

Commentaires sur Dans la voiture-bar du TGV

Lire (Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, marque-page Roy LICHTENSTEIN),

PARIS_10

Se remémorer les bons moments, rêver, entendre d’une oreille distraite l’ITW réalisée juste à côté d’un jeune réunionnais qui a signé son engagement le matin même en route pour GAP,

PARIS_11

Penser aux beaux endroits visités, aux expositions vues, aux jolies boutiques,

PARIS_11
MATISSE, DE STAEL à BEAUBOURG

PARIS_10
Mariées de Provence, 24 rue Abbé Grégoire, Paris 6ème,
plafond peint par Thivet vers 1860,
un des magasins visités avec Fille Ainée …

PARIS_10
SERENDIPITY, 81-83 rue du Cherche-Midi, PARIS 6ème,
Mobilier & design enfant,

PARIS_10

Se souvenir en souriant des instants cocaces, comme ce moment où, sortant de chez Ladurée, le bob anti-pluie bien enfoncé sur la tête, vous entendez votre amie vous dire « Tiens, on vient de croiser Robert REDFORD ! » … et ne le voir que de dos ou se demander si Jacques Chirac peut se plier en deux pour rentrer dans une mini verte, même pour épater les journalistes,

PARIS_10
PARIS_10

Regarder défiler le paysage et chercher la haie dont on parle dans le dernier TGV magazine,

PARIS_10

PARIS_10

Et remercier les amis qui m’ont si gentiment accueillie sous leur toit et à leur table …

Vraiment, je l’aime bien cette voiture 14 !