Commentaires sur Quand mon coeur faiblit…

Dans la salle que j’aime tant, au fond, serrée comme une sardine, à peine la place de lever le bras pour brandir l’APN… Excellent set pop-rock avec Peter KINGSBERY et Anna LACAZIO… Cock ROBIN is back !!!!!!!

P1030744

P1030741

P1030717

P1030736

P1030737

P1030724

 When your heart is weak… mais aussi The promise you made et Only the very best

Commentaires sur Electro mais pas trop…

Dans la salle que j’aime, soirée d’un genre inhabituel pour mes oreilles. Avec deux premières parties…

La première première partie de CASCADEUR, jeune homme aux épaules étroites, aux compositions intellos dans un univers masqué et mais assez créatif… Un peu space, on va dire !

CIMG1571 CIMG1582

La deuxième première partie avec Les ANORAAK, trois jeunes bien propres sur eux, des habitués de première partie du groupe vedette. On peut toutefois retirer sa veste, ils font chauffer l’ambiance et les demoiselles du premier rang portant encore appareil dentaire se déchaînent. En les écoutant, je repensais à Daryl HALL et John OATES, en version plus électro…

CIMG1587

Et, dans la brume électrique, voici les vedettes de la soirée, les PPRR, soit les PONY PONY RUN RUN. J’avais aimé leur prestation lors des Déferlantes cet été (je sais, été bien rempli, automne idem, et je ne vous ai pas encore parlé des Déferlantes 2010. Belle édition. D’ailleurs, j’ai déjà acheté mon pass pour les Déferlantes 2011 et un jour, ça n’a rien à voir sauf le nom, je lirai les Déferlantes de Claudie GALLAY). Je voulais voir s’ils allaient encore venir sur scène en polo Lacoste. Et bien, non !

CIMG1599

CIMG1596 CIMG1606

CIMG1602

Mais toujours cette présence particulière qui arrive à faire lever les rangs du fond de salle ou asseoir tout le public lors d’un morceau avec longue intro plus calme. Parce que dans l’ensemble ça bouge bien. Et les demoiselles sont au bord de l’hystérie. Je délaisse mon deuxième rang, chance pour les filles du troisième pour garder toutes mes chances de rentrer sans bleu ni coup ni pied écrasé.

CIMG1611

CIMG1612

Le pauvre Antonin dont c’est l’anniversaire aujourd’hui  au clavier avait des problèmes de micro. Rouky tentait de les régler et ça s’est terminé au gros scotch (pas en bouteille, hein ? en rouleau !)

CIMG1609

Hey You arrive,

Ouf, j’ai bien fait de quitter le devant de la salle. C’est l’hystérie !

Ouf, j’ai bien fait de me reculer, c’est l’hystérie !

CIMG1618

Commentaires sur Babet et Babet, Smod et Zaz…

Nul ce titre mais j’en ai pas d’autre !

Bref, l’adorable Babet (des Dionysos) nous revient avec un album tout en sensibilité, en énergie, en couleur, très à son image.

Son nouvel opus, Piano Monstre, comprenant de beaux duos, est sorti le 27 septembre, et hop ! un show case déjà pour nous ce samedi avec un batteur qui jouait de l’étui de violoncelle, sons graves en tapant sur le ventre de l’étui, sons secs avec la poignée du dit étui… C’est l’occasion de se faire dédicacer un album pour Etudiant N3, très fan et qui a même une photo au-dessus de son bureau de lui et Babet prise lors d’un fabuleux concert très intimiste (elle seule avec sa guitare dans une toute petite salle, un restaurant en fait, qui a reçu Peter Van Poehl, Louise Attaque, Déportivo… et qui malheureusement n’organise plus ces concerts plutôt très, très privés).

CIMG1020CIMG1021

CIMG1025

Mais, c’est pas tout, car aussi un concert. Dans le cadre des Chantiers des Franco, dans la salle que j’aime particulièrement où j’avais déjà vu Babet il y a 3 ans (euh… comme Etudiant N3, je suis fan !).

CIMG1027

Toute jolie dans sa robe noire, virevoltante avec son violon, sa douce voix enchante nos oreilles, le rythme de ses musiques font taper du pied et battre des mains, les textes sensibles nous laissent sous le charme. Les musiciens complices qui l’accompagnent ont beaucoup de talent. Le violoncelliste tricote des doigts sur les cordes, le batteur a retrouvé sa batterie, le bassiste n’est autre que celui des Dionysos et le clavier rythme bien le tout. Car, malgré la sensibilité, c’est pas gnangnan pour deux sous, mais très emballant.

CIMG1028

CIMG1036CIMG1044CIMG1046CIMG1049CIMG1040CIMG1050

Qu’elle Pense à nous, ou nous rappelle Le Marin ou nous emmène à Mexico… On aime !

CIMG1054

Pour la petite histoire, la couleur thème du mariage de Fille Ainée, lui est apparue comme une évidence en voyant la large ceinture de Babet sur scène avec les Dionysos l’automne dernier !

BABET_DIONYSOS_SALUT

DSC_7661

Allez, une petite setlist dédicacée qui m’a valu de m’entendre dire par Babet … « Ah… C’est toi Fée des Brumes… » !!! J’avais un sourire encore plus grand que le sien !

BLOG_2010_017

Et Smod et Zaz, me direz-vous ? Et bien, c’était super !

Smod, dont le leader Sam est le fils d’Amadou et Mariam nous a fait nous trémousser pas ambiance de la brousse, mais plutôt ambiance Bamako city. Un peu rap, un peu mélodies traditionnelles mêlant français et bambara. Beaucoup d’énergie et invitant le public à chanter avec eux. ♩♫ Les jeunes filles du Maliba ♫♪…

CIMG1071

CIMG1066

CIMG1079

CIMG1081

Et Zaz fut une belle découverte. Je m’attendais à trouver une rebelle vindicative, style Mademoiselle K ou Izia, c’est en fait une jeune fille souriante, à la voix gouailleuse légèrement cassée qui scatte avec brio. Elle ferait une très grande chanteuse de jazz. Mais pour le moment, elle nous dit qu’elle veut d’l’amour, et ça nous va bien ! 

CIMG1103

CIMG1117

PS : Et dans le premier couloir de métro venu deux jours plus tard, la première affiche que je vois est celle de Jacques Higelin tout à côté de celle de Babet !

PPS : Babet, puisque je sais que tu vas me lire… Un grand MERCI ! et si en plus tu me laisses un com ci-dessous, je serais la plus heureuse des Fées des Brumes, et je pourrais en retour t’envoyer d’autres photos par mail !

Commentaires sur Il faut que tu respires …

… nous dit-ilMiCkey [3D] était sur scène dans ma salle préférée juste avant de se produire à GAROROCK

CIMG7185

Une voix chaude, grave, envoutante. Pas besoin pour lui de vocaliser, ses textes ciselés sont parfois juste murmurés, et c’est vraiment bien ! Une belle réinterprétation de ses tubes, comme ICI avec Matador …

Un oeil malicieux aussi, (un brin coquin quand il nous dit supporter CLERMONT à nous les catalans, détenteurs du bouclier de BRENNUS, gagné de haute lutte en final contre les clermontois !), c’est un garçon est très attaché à ses racines et nous le chante ICI ou avec son tube Johnny Rep en hommage à la grande équipe de Verts … 

CIMG7205 CIMG7206

MICKEY_3D

Deux bons musiciens à ses côtés et une choriste-multi-instrumentiste – même la scie musicale – très sérieuse aux lunettes rigolotes, qui non seulement avait assuré la première partie mais aussi est allée faire la marchande de CD à la fin du concert … Une bonne pâte, cette Cécile HERCULE, quoique semble-t-il pourvue d’un caractère bien affirmé.

CIMG7187

CIMG7197 CIMG7213

On a même eu droit à une histoire d’escargot … ouf, pas ceux qu’on met sur les grilles pour la traditionnelle cargolade catalane !

Petite formation, décor minimaliste mais beau concert !

CIMG7188

Et quand MicKey 3D entonne la dernière chanson de la soirée, beaucoup apprennent à cette occasion qu’un des tubes d’INDOCHINE est en fait une chanson écrite par cet artiste tranquille et généreux … ♪ ♫ J’ai demandé à la luune ♪ Et le soleil ne le sait pas ♫♪…

BLOG_2010_001_1

La set-list … comme d’hab ou presque !

Commentaires sur 62, Méfie-te !!!

MARCEL ET SON ORCHESTRE sur scène, la fille du Pas-de-Calais que je suis ne pouvait manquer ça !

MARCEL_ET_SON_ORCHESTRE_1

Pas déçue de la soirée !!! En vrac, de la musique pêchue, un groupe allumé, une première partie sympa avec les TOUFFES KRÉTIENNES, des pogos à s’écarter du devant de la scène, une farandole de TOUTE la salle et même de quelques musiciens, j’avais jamais vu ça ici !, un tube qui fait meuh meuh, des tenues carnavalesques même dans le public (eh oui, on « s’habille » pour aller à un concert de Marcel !!!), une batterie qui porte un nom de chicon, euh … d’endive, une reprise de Nino FERRER, façon Big Band … bref, on ne s’ennuie pas (ben, si on sort, c’est pas pour faire le cul pincé, nous expliquera le chanteur) devant un tel étalage de pas bon chic, pas bon genre !

MARCEL_ET_SON_ORCHESTRE_2

Commentaires sur Miossec au Médiator …

Un concert qui débute par une première partie folk avec Alan CORBEL

MIOSSEC_CORBEL

Un entracte où les Grannies sont de sortie … (ELLE aurait surement aimé voir ça !)

MIOSSEC_GRANNY

Un MIOSSEC qui ne tient pas debout, qui s’accroche tellement au pied de micro que celui-ci se tord, qui oublie les textes de ses chansons, qui balance ses bouteilles d’eau dans le public … et pourtant qui me captive par sa voix grave, portée par les mélodies de Yann TIERSEN que ses musiciens (ouf, certains semblent sobres …) rendent avec énergie, son regard clair et son sourire ravageur.

MIOSSEC__16_

MIOSSEC__6_MIOSSEC__17_

MIOSSEC__3_

Quel gachis, car il est doué le garçon, et même s’il titube, qu’on le sent prêt à tomber et que les mots sont à peine articulés, il offre néanmoins un show rock qui tient la route et enchante le public …

Commentaires sur Oldelaf, Monsieur D et Firmin …

Quand un musicien s’acoquine avec un comédien, on obtient de tout et n’importe quoi, mais qu’est-ce qu’on a ri !!! Car Oldelaf, Monsieur D (Benjamin Pascal) et leur « stagiaire » Firmin sur scène (présenté comme le neveu d’une personnalité de la télé qu’on ne peut pas nommer mais qui signe ses autographes Firmin Lepers et qui en réalité s’appelle Julien Breton) , c’est de l’humour politiquement pas correct (n’est-ce pas Carla ? ou comme ICI …), de la chanson c*n (titre de leur permier album !) qui varie entre le « punk chrétien » et le « Henri Dès métal » et des sketches désopilants qui s’enchaînent entre chaque titre !!!

Petit exemple avec la vidéo qui suit et le titre qui m’a permis de les connaître (Merci, Nath !) …

Sur scène, ils se transforment en 

OLDELAF__20_ OLDELAF__22_
surper héros,

OLDELAF__14_
playmobil,

OLDELAF__8_
bigouden,

OLDELAF__11_
jeunes BCBG, pull Saint-James noué sur les épaules,

OLDELAF__34_
gros ours ou lapin rose …

Ils n’oublient pas leur tube qui a fait un tabac sur le net et bien d’autres délires chansonesques !

OLDELAF__4_OLDELAF__30_

OLDELAF__28_OLDELAF__36_

Ils terminent, genre conteurs au feu de camp et nous assis par terre, avec une reprise de Davy Crockett et l’accent québéquois, souvenir de leur tournée dans la Belle Province …

Quant à la set list, là aussi, du grand n’importe quoi, puisque de toute manière, ils ne la suivent pas ! (C’est quand même la première fois que je vois ça !) … Dédicaces sympas pour une fée qui se prénomme Nathalie !

OLDELAF_SET_LIST

Et OLivier DELAFosse a été bien sympa, à la fin du concert, il répondait à quelques unes de mes questions … C’est ainsi que j’ai appris qu’il n’avait jamais vu nager Jeff BUCKLEY (cf Les Hippopotames), Alléluia !, qu’il était plus petit Jésus de Lyon que macaron, qu’il n’est jamais allé au JMJ mais qu’il a bien eu une ITW dans FC, qu’il pense quand même avoir revêtu un costume de scène ridicule (Lapin) en premier avant Mathias Malzieu (Monsieur Chat) et qu’il regrette d’en être déjà à son troisième Monsieur D !

Vous vouliez les voir à l’Olympia le 30 janvier 2010 pour leur dernier concert (enfin, celui de Monsieur D) … Dommage (enfin pas pour eux), c’est complet !!!

Commentaires sur Just … fabulous !

Je vais lui retourner le compliment … Il n’y avait pas que nous, le public « just … faboulous », (oui, oui, à Perpignan le public est exceptionnel !!!), mais lui, Eric BIBB et ses acolytes dont le fameux Larry CROCKETT, méritaient grandement le titre !

ERIC_BIBB ERIC_BIBB__8_

ERIC_BIBB__11_ ERIC_BIBB__7_

ERIC_BIBB__1_
Des photos floues … C’est pas voulu !

Dans le cadre de JAZZÈBRE, du blues (mais pas que … un peu de old song, de country, de rock …) avec un des plus grands de sa génération. Il a une voix merveilleuse, un toucher de guitare exceptionnel, un chaloupement gracieux et une joie d’être sur scène qui donnent le sourire au plus grincheux des spectateurs. Aussi bien qu’ICI déjà !

ERIC_BIBB__3_

Quel plaisir de le retrouver à la sortie de la salle, puis de croiser Larry, son batteur qui n’a plus ses dreadlocks, et Trevor HUTCHINSON son bassiste irlandais qui vit en terres catalanes, d’échanger quelques mots et de se faire dédicacer le conducteur !

ERIC_BIBB_CONDUCTEUR

Suis partante pour la prochaine !

Je suis pas sûre que j’aurai autant de chance ce soir au concert de Peter DOHERTY !!!

Commentaires sur Ismaël Lô

Moment d’exception, Ismaël LÔ, grand artiste sénégalais que j’ai découvert (merci la blogo !) en passant ICI puis ICI, était programmé (belle surprise !) dans ma salle préférée !

Il a tout pour plaire ! A la voix envoutante, aux mélodies douces et rythmées, s’ajoutent une gestuelle très parlante, une jolie communication avec son public venu de loin parfois, un visage très expressif au regard fort, qui interpelle …  Sans parler de la guitare et de l’harmonica dont il joue fort bien ! Surnommé parfois le DYLAN de l’Afrique … Dire qu’après deux années d’études aux Beaux-Arts, il a hésité en la peinture et la musique !

ISMAEL_LOISMAEL_LO__1_

ISMAEL_LO

Cinq musiciens et une choriste l’entourent joyeusement. J’ai adoré la banane quasi permanente du bassiste !

ISMAEL_LO_MUSICIENS

D’autres vidéos ICI, ICI et ICI.

Oui ma Grelotte, je me suis régalée !

Commentaires sur Yesss !!!! Les Moriarty !!!! Enfin !!!

Les MORIARTY, donc … Avant les fêtes, dans ma salle préférée, au premier rang (malheureusement la seule hurleuse de la soirée se trouvait juste derrière moi …), un décor surrané, 6 personnages sur scène …

Rosemary, chanteuse au regard pénétrant, à la voix exceptionnelle, à la robe turquoise froissée, aux collants fushia et aux mains graciles,

MORIARTY__16_MORIARTY__10_
MORIARTY__48_
MORIARTY__63_

Charles, guitariste aux allures de dandy, costume 3 pièces et cravate en tweed, ceci dit, il terminera en pieds de chaussettes !, qui fait de grandes traversées de la scène pour retrouver l’un ou l’autre de ses comparses, et qui a plein de jolies guitares,

MORIARTY__12_MORIARTY__15_
MORIARTY__18_MORIARTY__30_

Arthur, deuxième guitariste, un peu le Jésus de la Cène de Léonard de Vinci en plus déluré, capable de s’assoir dans le fauteuil près du paravent éclairé de rouge, pour jouer tranquillement sa partie, capable aussi d’avoir un fou rire lors d’un duo, ce qui obligera la chanteuse à interrompre la chanson et capable de signer un autographe pour Fairy from the Haze !

MORIARTY__61_MORIARTY__14_
MORIARTY_AUTOGRAPHE

Vincent, batteur, genre rugbyman, peinard au fond de la scène, que ses copains viennent gentiment entourer de temps à autres pour qu’il ne trouve pas le temps trop long,

MORIARTY__5_
MORIARTY__37_

Zim, contrebassiste asiatique, facétieux avec son instrument, capable aussi de jouer de la guitare avec son archet lorsque le guitariste lui emprunte sa contrebasse,

MORIARTY__40_
MORIARTY__43_

Tom, joueur d’harmonica et de guibarde formidable, portant lunettes à la Woody Allen, chemise écossaise, blouson court marine et ancienne ceinture de pochettes en cuir pour tous ses harmonicas, bref, un total look vintage !

MORIARTY__4_MORIARTY__29_

6 personnages qui forment un groupe qui s’amuse, nous enchante, reprend Enjoy the Silence, fera 3 rappels, dont un gospel et le dernier impromptu et unplugged (débranché, quoi !), a construit un univers très personnel et le tout sous l’oeil de Gilbert le Chamois, celui-là même qui fait une apparition dans Taratata.

MORIARTY

Un bonheur !!! Et, la semaine prochaine, c’est à New-York qu’il vous faudra aller pour les applaudir !