Commentaires sur DEPARDON… en voilà une idée !

Sous le soleil encore (Yes !), direction la Bibliothèque Nationale de France, située dans un quartier à l’architecture qui me plait beaucoup,

CIMG1315

 CIMG1358 CIMG1357

CIMG1318

CIMG1314

CIMG1317

CIMG1327

Tout d’abord, exposition France 14, déjà présentée en Arles par Raymond DEPARDON. Quatorze jeunes photographes portent leur regard sur un petit morceau de notre société,

CIMG1329

CIMG1332

CIMG1334

CIMG1336

Puis les couleurs de VILLEMOT,

CIMG1340 CIMG1343

CIMG1342

CIMG1341

Enfin la France de DEPARDON,

CIMG1344

CIMG1346

sa vie,

CIMG1348

sa manière de travailler, cahiers de repérages, polaroïds (ici, un NON à la THT bien catalan !) et « petit » matériel…

CIMG1352

CIMG1351

CIMG1355

Attrapez vite un métro ligne 6 ou 14, un bus 62, 64, 89, 132 ou 325, un taxi ou vos pieds pour vous rendre à ces belles expos !

Commentaires sur Paris sous le soleil…

Tandis que le déluge s’abattait en terres catalanes, les journées dans la capitale le WE dernier étaient radieuses…

Soleil du côté de Marmottan,

CIMG1162

PARIS

Soleil sur une belle adresse du côté de la Muette,

CIMG1171 CIMG1179

Soleil sur un musée très romantique,

CIMG1183

PARIS1

CIMG1199 CIMG1198

Soleil sur un vide-grenier matinal et inattendu,

CIMG1214

Soleil du côté du musée Rodin,

CIMG1217

CIMG1219 CIMG1233

CIMG1232

CIMG1220 CIMG1245

CIMG1253

CIMG1231

CIMG1242 CIMG1248

CIMG1257

CIMG1264

CIMG1269 CIMG1280

CIMG1271

CIMG1275 CIMG1276

Soleil du côté du Grand-Palais,

CIMG1283 CIMG1292

CIMG1288

CIMG1293 CIMG1295

CIMG1296

CIMG1294

A la sortie de l’expo Monet, il fait nuit noire…

Commentaires sur Un rendez-vous formidable…

La veille du jour J, première rencontre, de taille, au Musée des Beaux-Arts de Lyon…

CIMG0669
La Cathédrale

Et samedi, sous un grand soleil, découverte du lieu de rendez-vous. La Fondation Pierre Gianadda à Martigny où de grands artistes ont laissé trace de leur passage…

CIMG0679

CIMG0683

Surprenante vision d’ensemble, la salle d’exposition est sous le niveau de l’entrée. C’est aussi un auditorium dont tout le centre est occupé par un parterre de chaises. Sur les murs, sur le pourtour de la pièce, sont accrochés par ordre chronologique les oeuvres de Nicolas de STAËL.

CIMG0687

De 1945, période noire où l’artiste pleure le décès de son épouse, où les traits sont brisés, les couleurs sombres et sourdes, à 1955 où la couleur s’éclaircit puis explose sur les toiles alors que le dessin devient plus figuratif, une centaine d’oeuvres aux formats très divers (que les tout petits paysages – 10 cm sur 20 – sont merveilleux. Tout y est !) s’offre aux yeux du public.

CIMG0686

CIMG0694

L’espace au centre permet un recul que l’on a rarement dans un musée et les Footballeurs ou les Mouettes trouvent ici une dimension exceptionnelle.

CIMG0689CIMG0685

Tout au long du parcours, des lettres de Nicolas de STAËL sont données en lecture. A René CHAR, après le fameux match au Parc des Princes, à l’origine de la série sur les footballeurs : « C’est absolument merveilleux, personne ne joue là-bas pour gagner, si ce n’est à de rares moments de nerfs où l’on se blesse »… On dirait que rien n’a changé depuis 1952 !

CIMG0690

Une heureuse surprise nous attend dans le Parc de la Fondation… Un peu comme au Getty Center de LOS ANGELES, de nombreuses statues agrémentent le jardin que surplombent les sommets suisses. Du beau monde là aussi… CALDER, MOORE, ERNST, MAILLOL et RODIN…

CIMG0696CIMG0698CIMG0704CIMG0723

CIMG0718

Mais aussi des animaux, des vrais et des faux…

CIMG0702
CIMG0706
Les moutons de
François-Xavier LALANNE

 Je vous laisse avec un extrait d’une lettre de Nicolas de STAËL à Douglas COOPER :

« (…) la peinture, la vraie, tend toujours à tous les aspects, c’est-à-dire l’impossible addition de l’instant présent, du passé et de l’avenir.

Les raisons pour lesquelles on aime ou l’on n’aime pas ma peinture m’importent peu parce que je fais quelque chose qui ne s’épluche pas, qui ne se démonte pas, qui vaut par ses accidents, que l’on accepte ou pas.

 On fonctionne comme on peut. Et moi j’ai besoin pour me renouveler, pour me développer, de fonctionner toujours différemment d’une chose à l’autre, sans esthétique à priori.

On s’accorde fort, fin, très fin, valeurs directes, indirectes, ou l’envers de la valeur, ce qui importe c’est que ce soit juste. Cela toujours. Mais l’accès à ce juste, plus l est différent d’un tableau à l’autre, plus le chemin qui y mène parait absurde, plus cela m’intéresse de le parcourir.

(…) je crois à l’accident, je ne peux avancer que d’accident en accident, dès que je sens une logique trop logique, cela m’énerve et vais naturellement à l’illogisme. »

Whaouh, ai-je envie de dire… 

Commentaires sur J’ai rendez-vous…

samedi avec lui…

DE_STAEL

Enfin, avec ses peintures devant lesquelles je vais encore me pâmer, j’en suis certaine ! Ça se passe ICI.

Allez… je pars illico avec son portrait accroché en grigri sur mon sac…

Alors dès à présent, je vous souhaite un bon WE ensoleillé puisque les prévisions sont plutôt bonnes !

DE_STAEL_MOUETTES
Les Mouettes
photo du
site 

Commentaires sur Mélody à Sète…

Pas de photo possible au musée qui surplombe ce pittoresque cimetière marin… Pourtant l’architecture est interessante, les bassins aquatiques à l’entrée apportent un air de fraicheur bienvenu, l’exposition DUFY est un petit bonheur et les collections permanentes nous offrent des peintures de François DESNOYER, peintre que l’on connait bien en Roussillon et Maurice MARINOT, artiste dont je suis heureuse de découvrir la palette chaude et les toiles colorées et vivantes !

CIMG9292 CIMG9300

CIMG9305

Une affiche en passant…

CIMG9306

xt-align: justify; »>Pas de photo possible au Théâtre de la Mer, pourtant le lieu est magique, les musiciens jouent avec la mer en arrière-plan, les goélands survolent la scène et ce jour-là le temps est de rêve. J’ai donc croqué le trio assez formidable Rémi PANOSSIAN, première partie du concert de Mélody GARDOT.

BLOG_2010_009

Car c’est la belle Mélody GARDOT que je suis revenue entendre, et cette fois, fort bien placée, ce qui se mérite, une heure d’attente devant les grilles avant l’ouverture, et une heure sur place, vite passée entre dinette-mezze sur un des stands du lieu et bavardage entre amis.

Puis entrée des artistes, et le temps s’arrête. Mademoiselle GARDOT, magnifique robe longue noire aérienne et foulard de corsaire noué sur la tête, penchée au dessus du piano commence par pincer quelques cordes, puis s’assied devant le clavier et pose quelques accords avant de chanter The Rain… Sa voix douce emplit l’espace, l’assistance retient son souffle… Ses musiciens sont toujours aussi virtuoses. Le saxophoniste-clarinettiste toujours aussi dreadlocké, le contrebassiste accompagne fort bien la chanteuse et nous joue un solo éblouissant… Deux artistes sont venus rejoindre le groupe, un violoncelliste et un accordéoniste, tout deux allemands.

Quand la belle prend la parole, elle s’exprime pour moitié dans un anglais très compréhensible mais aussi dans un excellent français et pose ses mots avec douceur et sensualité. Fière de se produire en France en ce jour de 14 juillet, J’ai mis le Hermès en honneur, dit-elle en se tapotant la tête…

Tout au long de son concert, elle joue avec humour de séduction avec ses musiciens, avec le public, soupire Ahhh Laduréeeee lors d’un petit discours sur Paris et la France qu’elle aime. Lorsqu’elle se perche sur un tabouret et remonte un peu le plissé de sa robe au niveau du genou, que les garçons de la salle font Houuuuuu, qu’elle dit Un peu plus haut ? que les garçons répondent Ouiiiiii, elle leur répond Non, ce n’est pas possible, ma maman ne voudrait pas !

BLOG_2010_012

Croquis rapides dans la pénombre avant que je ne perde mon stylo !

La set-list ressemble fort à celle du Palau de la Musica de Barcelone, et à la sortie, par l’intermédaire de la gentille camériste, Mélody me la dédicace !

SET_LISTBLOG_2010_010

Commentaires sur ♫ Au nooord ♩Y’avait ♫ … # 2

Des musées,

CIMG7404

CIMG7399 CIMG7396

Musée MATISSE au CATEAU-CAMBRÉSIS

CIMG7543

CIMG7587

CIMG7545 CIMG7620

CIMG7571 CIMG7586

CIMG7569 CIMG7574

CIMG7594

CIMG7625 CIMG7629

CIMG7619

La PISCINE à ROUBAIX … Un grand musée

où dans un autre temps Mr FdB alignait les longueurs!

CIMG7856

CIMG7859

Nuit des Musées à ARRAS

CIMG7879

CIMG7866 CIMG7869

CIMG7877

CIMG7881

Musée des Beaux-Arts de LILLE

Et même des tissus dans les musées …

CIMG7616

CIMG7402

CIMG7606

CIMG7612

CIMG7617 CIMG7614

Bon, y’avait aussi la mine, un mémorial canadien, des beffrois, des places, des plages, des caps, des gaufres, des moules-frites, des potje vleesh … A suivre donc, mais je vous offre quand même un grand bol d’air revigorant après être resté si longtemps enfermés !

CIMG7783

Commentaires sur Drôle d’atelier !

Cela ressemble à un atelier, matériel, pinceaux, palette géante, chevalet, tubes et flacons divers …

CIMG6744

Et pourtant un salon est installé à proximité,

CIMG6743

Prenons un peu de recul …

CIMG6746

Et encore …

CIMG6748

Chapelle des Pénitents Bleus à NARBONNE, espace d’expositions contemporaines et de concerts.

CIMG6750

CIMG6749

Exposition de GRIGGIO, Rendez-vous à l’atelier … vite, jusqu’au 14 février !

Commentaires sur 2009 …

De janvier qui déracine le mimosa à décembre qui me fait retrouver le nord sous la neige, une année pleine de bonheur, de rencontres, de découvertes, de couleurs …

2009_TER

En route pour 2010, que je vous souhaite tout aussi gaie, belle, créative et heureuse !

Commentaires sur America # 13 * Getty Center

Puisque Vipima se demandait si ma série était terminée … Non ! Encore …

Un de mes coups de coeur … L’architecture du lieu, la richesse et la diversité des oeuvres exposées, la gentillesse des gardiens, la possibilité de photographier … même un Cézanne ou un Van Gogh, le jardin et les fontaines, la vue sur la ville … Il est émouvant aussi de se dire qu’un homme ait consacré une partie de sa fortune à rassembler peintures, sculptures, mobilier, photographies datant de l’Antiquité au XXème siècle et que le commun des mortels puisse ainsi les admirer (gratuitement, seules les voitures paient 15 $ pour se garer!)

Peu banal d’arriver si loin de chez soi et d’être accueilli par la sculpture d’un artiste de son département ! L’Air d’Aristide MAILLOL fait partie de la collection de sculptures (Giacometti, Calder, Moore …) que Fran et Ray STARK ont laissée en donation au musée.

USA_E__718_

Lignes blanches sur ciel d’azur, reflets dans les surfaces vitrées … Je craque, et je multiplie les photos !

USA_E__723_ USA_E__725_

USA_E__748_ USA_E__749_

USA_E__750_ USA_E__746_

USA_E__758_

USA_E__752_

USA_E__760_ USA_E__770_

USA_E__726_ USA_E__727_

USA_E__765_

USA_E__740_

USA_E__734_

USA_E__735_
Le vase bleu est un pot de gingembre,
on peut toujours voir dans l’atelier de CÉZANNE à AIX-EN-PROVENCE …

Le jardin et les fontaines offrent de paisibles lieux de repos …

USA_E__774_

USA_E__739_

USA_E__776_

USA_E__775_ USA_E__772_

USA_E__712_

USA_E__706_ USA_E__709_

USA_E__710_

Commentaires sur Paysages à CÉRET

Petit retour en arrière # 6 …

Avant une dernière soirée des Déferlantes, je me retrouve dans l’arène, enfin sur les gradins, face au Canigou … Si j’ai aimé l’ambiance féria à CERET, les costumes et la beauté de certaines passes des jeunes toreros pas tous prometteurs d’ailleurs, la novillada pas top ne m’a pas franchement emballée …

CERET_NOVILLADA__5_CERET_NOVILLADA__11_
CERET_NOVILLADA__83_
CERET_NOVILLADA__1_CERET_NOVILLADA__3_
CERET_NOVILLADA__61_
CERET_NOVILLADA__9_
CERET_NOVILLADA__22_
CERET_NOVILLADA__55_
CERET_NOVILLADA__26_

CERET_NOVILLADA__28_CERET_NOVILLADA__29_CERET_NOVILLADA__30_

CERET_NOVILLADA__33_CERET_NOVILLADA__52_CERET_NOVILLADA__39_

CERET_NOVILLADA__43_CERET_NOVILLADA__44_
CERET_NOVILLADA__45_CERET_NOVILLADA__46_CERET_NOVILLADA__31_

Et de l’autre côté de l’arène, c’est pas glop !

CERET_NOVILLADA__63_CERET_NOVILLADA__67_CERET_NOVILLADA__66_
CERET_NOVILLADA__68_CERET_NOVILLADA__64_
No comment …
Et ce ne sont que des petites vignettes !

Euh … J’ai quand même fait quelques vidéos … ICI, ICI, ICI et ICI

Malgré cela, la tauromachie a inspiré des oeuvres magnifiques, comme cette série de 35 coupelles réalisées par PICASSO en avril 1953 devant lesquelles je tombe en pamoison chaque fois que je me rends au Musée d’Art Moderne de CERET,

COUPELLE_PICASSO_CERET_1COUPELLE_PICASSO_CERET_2
COUPELLE_PICASSO_CERET_3COUPELLE_PICASSO_CERET_4
Cartes postales en vente au musée

comme la semaine dernière pour la belle expo estivale sur les paysages cérétans peints par Soutine, Krémègne, Manolo, Dufy, Masson, Léger, Herbin, Picasso, Brune, Capdeville, Bioulès … rien que ça !

CERET_AFFICHE_PAYSAGES