Commentaires sur T.M.B. La dernière grimpette…

Un peu de nostalgie ce matin tôt en quittant le refuge… Notre dernière grimpette et le retour à la civilisation le midi même… Nous laissons les prés parsemés de colchiques où paissent des vaches noires, pour monter directement en lacets serrés dans la forêt, à la fraiche…

P1030141

P1030148

P1030146

Nous laissons le glacier sur notre gauche, le col de La Balme, l’ultime grimpette que nous effectuons avec nos petits mollets maintenant très musclés, se profile déjà au loin…

P1030147

P1030150

Le col de la Forclaz où nous aurions également pu passer la nuit nous parait loin en contrebas, aux Herbagères nous admirons les étables aux toits de lauze parfaitement rénovés.

P1030151 P1030153

CIMG5008

Nous retrouvons le Mont Blanc, versant français, et la vallée de Chamonix. Le panorama est vraiment sublime et le bleu du ciel nous récompense largement de nos efforts !

P1030156

P1030174

P1030160

P1030161

P1030163

Un dernier petit café, les dernières victuailles à se partager… Petit Lu, Pierrot Gourmand, chocolat suisse qui bouclent également leur TMB… Enfin dans nos estomacs…

P1030171

P1030170

car il nous faut regagner le point de départ. Enchainement de moyens de locomotion, télésiège, télécabine, bus, train, taxi… Nous regrettons de ne pas avoir ces quelques jours supplémentaires qui nous auraient permis de parcourir cette belle vallée…

P1030175

En bas du télécabine, je retrouve avec plaisir le petit village savoyard du Tour, découvert l’an dernier.

P1030180

P1030177

P1030181 P1030183

P1030186 P1030182

En attendant le bus, un croquis dans mon carnet.

P1030208

Chamonix attend les 2300 coureurs de l’Ultra Trail et Saint-Gervais nous accueille avec 39°.

P1030192

P1030197

P1030196

P1030199

P1030200

Dans la voiture, ouf, les mirabelles oubliées au départ n’ont pas fermentées et nous les dégustons en guise de déjeuner-goûter… J’avais eu le temps d’imaginer la pire issue pour ces pauvres fruits et les affaires laissées à leur côté dans le sac ! Encore un dernier arret et dégustation immédiate en Savoie…

P1030205

P1030204

Dénivelé à la louche du jour D+ 905m  D- 20m  , de la totalité D+ 5350m  D- 4435m

Le plus important est que nous sommes meilleurs amis que 8 jours plus tôt !

Merci aux 3 wowos* qui m’ont guidée, accompagnée, supportée… et à chacun d’eux en particulier !
*wowos = zozo en langage intuitif de certains textos

Commentaires sur Bain du Nouvel An à Torreilles !

Pour débuter l’année de manière vivifiante, se rendre à la plage,

DIVERS2010_001

se déshabiller,

DIVERS2010_006

se jeter à l’eau (oui, vaut mieux pas se poser de question … 12° dans l’air, 13° dans l’eau, 60 km/h de tram …), ne pas oublier un self-portrait (pour montrer les gouttes sur ma peau anesthésiée de froid, j’ai quand même fait au moins dix brasses !!!),

DIVERS2010_007

Admirer ses pieds désormais marbrés rouge et blanc,

DIVERS2010_010

DIVERS2010_011

Et vite rentrer se couler dans un bain chaud à la maison !

Les amis imaginaient que ce serait le début d’une nouvelle tradition, annuelle ou décennale … Au cas où ce serait annuel, je pense aller passer le prochain Premier de l’An seule au Kirghizistan pour leur échapper !

Belle et heureuse année tonique à vous aussi !!!!