Commentaires sur Le paradoxe du cerf-volant

C’est le deuxième ouvrage de Philippe GEORGET. Un roman policier qui commence par un KO. Mais qui donne furieusement envie d’assister à un match de boxe ! Une intrigue qui se noue autour de Pierre et qui va chercher ses racines entre serbes et croates dans la guerre en ex-Yougoslavie.

P1030747

Les personnages sont fouillés, l’histoire est fort bien construite, l’enquête est menée avec un excellent suspense, une pointe d’humour apporte un peu de légèreté à l’ouvrage. Petite note catalane avec une brève escapade de notre boxeur du côté du vignoble de Maury, la tramontane semble alors nous transpercer durant quelques pages… 

Et… il vous faudra attendre la page 267 pour découvrir ce que cache le titre !

En tout cas, je recommande (il n’y que la couverture qui ne m’emballe pas…) !… À s’offrir ou à offrir aux amateurs de polar…

Bonne nouvelle pour celles et ceux d’entre-vous qui avaient aimé le commissaire SEBAG du premier roman de l’auteur (couronné du Prix SNCF, je vous rappelle), il semblerait qu’au printemps prochain nous retrouvions l’inspecteur perpignannais pour une nouvelle enquête…

Commentaires sur Gilles Sebag mène l’enquête

Je vous avais déjà parlé ICI d’un polar en terres catalanes…

POLAR_GEORGET

Son auteur, Philippe GEORGET est en lice pour le Prix Plume de Glace de SERRE-CHEVALIER et en finale pour le Prix du Polar SNCF et vous pouvez encore voter pour lui ICI ! Son inspecteur Gilles SEBAG a même ouvert son site internet !

Philippe GEORGET continue son petit bonhomme de chemin, avec une enquête cette fois entre serbes et croates, meurtre(s?) et combats de boxe… Ça va uppercuter et puncher ! C’est le Paradoxe du Cerf-volant

POLAR_GEORGET_PARADOXE

Puisque je vous laisse un peu de lecture pour passer le temps, je vais aller me « pauser » un peu, j’emporte L’usage du monde de Nicolas Bouvier dont le marque-page de la Route 66 s’est intercalé entre les pages 70 et 71 il y a quelques tempset la Voie royale de Malraux… La densité de ces deux ouvrages et peut-être l’abscondité du deuxième m’a-t-on dit devrait me suffire !

CIMG2477

Commentaires sur Du suspense en terre catalane

DSCN9560

Voilà un polar que j’ai bien aimé … Dense, bien ficelé, bien écrit dans un style fluide, très agréable à lire, des chapitres qui se suivent à toute allure, de l’humour avec parfois des jeux de mots à deux balles mais qui font rire et sourire !

L’intrigue se déroule dans les Pyrénées Orientales et nous emmène à Argelès, Collioure, Canet (ça sent les vacances, hein ?), mais aussi en haut de Força Réal, à Perpignan (au commissariat, bien sûr, plus besoin d’aller en garde à vue pour connaître les locaux !) … Bref, jolie balade sur les routes catalanes. 

En plus, c’est l’été, il fait chauuuddd, il y en a qui plongent dans des piscines, on s’y croirait presque ! En ces temps de froidure, c’est un atout non négligeable de ce roman !

Bref, à lire très vite (ça se commande très bien sur le net, chez l’éditeur JIGAL par exemple) !

Il est également nommé pour plusieurs prix, dont le Prix SNCF du polar et on peut voter ICI !

Pour celles qui habitent pas loin, Philippe GEORGET dédicacera son livre, demain, mercredi 17 à 18 heures au Conseil Général à PERPIGNAN.

Commentaires sur Quelque chose en lui de Bartleby

Donc le dernier DELERM, enfin Philippe DELERM, dont j’ai terminé la lecture ce WE …

DELERM_BARTLEBY

On retrouve la plume de l’écrivain, son roman est une succession de scènes, comme des nouvelles, qui seront en fait l’objet de posts pour le blog de son personnage principal, Arnold SPITZWEG … Un homme un peu seul, dans un Paris en été … J’ai aimé cette manière de décrire ses rencontres, les attitudes que l’on pourrait croiser dans la rue, au travail, j’ai aimé ses références littéraires, ses réflexions sur la nature de son désir de s’exposer ainsi sur la toile …

Et Bartleby, dans tout ça … C’est un personnage de roman qui souvent, dans la version originale en anglais répond « I’d prefer not to », lorsqu’au travail on lui demande de faire autre chose que la routine … Arnold SPITZWEG se reconnaîtrait-il en lui ?

Et j’ai craqué lorsque le personnage de Philippe DELERM cite trois mots « d’une chanson qu’il aimait » … et je les ai reconnus, moi, ces trois mots, c’est une expression dans une chanson de … Vincent DELERM ! Comme un écho à l’article lu ICI … Trop beau !!!

Certainement, un livre que l’on emporterait volontiers dans le wagon-bar d’un TGV, afin de lire quelques pages, assis sur un tabouret haut face à la vitre devant un café et le paysage qui défile …

Petit jeu pour obtenir toute ma reconnaissance éperdue …. Qui retrouvera ces trois mots dans la chanson que vous pouvez écouter ci-dessus ???

Commentaires sur Tag lecture …

Un tag qui m’amuse auquel Cailloux semés a souhaité me faire participer …

* Attrape le livre le plus proche

* Va à la page 123

* Trouve la 5ème phase

* Et recopie les 3 suivantes

* Tague 5 autres personnes

Allons voir … c’est un roman policier, thriller comme on dit en américain, de Lisa UNGER « Cours, ma Jolie » (avec un tel titre on penserait plutôt à Mary Higgins Clark), le livre fait partie de la Bibliothèque Orange, une association dont je fais partie.

Je tourne les pages …

« A ma grande surprise, la porte n’était pas verrouillée.
-Ohé, ai-je appelé avant de m’engager dans une entrée minuscule donnant sur un escalier raide envahi par la pénombre. Comme je me heurtais toujours au silence, je suis retournée dans la rue où j’ai cherché du regard une autre porte rouge aux alentours. »

Que je vous dise, c’était la bonne porte rouge … mais que se passa-t-il derrière cette porte, ça, je le tairai … Mon héroïne avait-elle rendez-vous avec une bonne ou mauvaise personne … 70 pages plus tard, je l’ignore encore !!!

Je passe le relai maintenant à 5 d’entre vous que j’imagine facilement attraper un livre et l’ouvrir avec plaisir …

* Créacroix

* Les Bonheurs de Sophie

* Journal de B.

* Un carnet sur mon chemin

* Le monde de Cerise

Commentaires sur Lu !

CONSOLANTE

Anna GAVALDA, j’avais tant aimé son premier recueil de nouvelles Je voudrais que… , son Echappée Belle m’avait enchantée, et son pavé Ensemble, c’est tout, fort bien mis en scène ensuite par Claude BERRI et dans lequel Guillaume CANET écoute HARD FI à donf, je l’avais avalé en quelques jours …

free music

C’est avec plaisir et délectation que je me suis plongée dans le dernier roman de cette auteur(e?), pourtant je ne la retrouve pas de suite … il m’a fallu attendre, peut-être qu’elle s’approprie le personnage de Charles, pour que l’écriture se fludifie, que son humour, sa finesse me fasse sourire, que les générations se croisent et s’enrichissent mutuellement, que les fratries s’animent …

Allez, ce n’est pas le meilleur GAVALDA, mais je ne pense pas qu’il mérite les critiques nombreuses dont la presse l’afflige … J’ai quand même lu ses 637 pages en moins d’une semaine sans sombrer dans le sommeil au bout de trois pages !!! Et vous en pensez quoi ???