Le quotidien a du bon, la Quotidienne est gourmande !

Pffffiou… le temps passe trop vite !… D’autant que je me suis mise à courir pour de vrai avec mes petites jambes et un Marseille-Cassis en ligne de mire !

Néanmoins, j’ai trouvé de quoi agrémenter mon quotidien avec une huile ou plutôt des huiles La Quotidienne (clic… en plus on peu jouer et gagner un Kitchen Aid!) qui apportent un petit plus à mes plats, que ce soit avec les graines de lin, de tournesol ou de colza, l’huile de noix ou l’huile d’olive. De quoi m’apporter de la bonne énergie !LA QUOTIDIENNE

Un délice que Zélie, ma vache curieuse zieute avec intérêt lorsque je prépare mon bento du jour.

LA QUOTIDIENNE ET ZÉLIE

Made in France, avec des graines venues de notre beau pays (exceptée pour l’huile d’olive italienne), il y a en a pour tous les bons goûts. Dans les rayons au supermarché Carrouf, elle domine la situation !

LA QUOTIDIENNE EN RAYON

Puisque je vous parle de Zélie, l’an dernier elle avait découvert les kiwis gold… C’était dans la partie de mon blog qui s’est perdue dans l’univers virtuel, mais comme j’aimais bien cette photo, et que je pense toujours faire un résumé de ces deux années disparues, je vous poste sa trombine étonnée !

ZÉLIE ET LES KIWIS GOLD

Commentaires sur Nouvelle année…

Retrouver la plage qu’on aime bien et la mer aujourd’hui plate comme un lac…

P1040492

P1040495

P1040499

Délacer ses C*nverse,

P1040518

Tremper quelques orteils et se jeter à l’eau,

P1040498

Puis trainer un peu, en maillot parce qu’il fait beau, et photographier les galets, les vaguelettes, le bois flotté et la montagne…

P1040513

P1040509

P1040514

P1040517

P1040506

Voilà une tradition qui se met en place, qui cette année est un des premiers bonheurs de l’année !

Suivre le tout d’un déjeuner en terrasse, 

P1040522

en ayant pris soin d’y convier la Mère Richard,

P1040526

Et s’amuser des jeux d’ombre sur le mur…

P1040524

2012 s’annonce fort bien !

A vous toutes et tous je souhaite une belle, douce, joyeuse, authentique année 2012, toute agrémentée d’une insolente santé. Et que vos pas vous guident vers la lumière et les couleurs du bonheur…

P1040516

Commentaires sur C’est bon, c’est beau, c’est Boco !

Un passage à Paris et une grande envie d’essayer cette adresse testée par notre Banc Moussu national…

P1040328

On choisit ses bocaux parmi les entrées, plats ou desserts, ou on opte pour le menu du jour à 15 €,

P1040324

on nous réchauffe ce qui doit l’être en nous donnant un amusant boitier rond qui devient tout rouge multi clignotant lorsque c’est prêt. Entre temps, on s’est cherché une place, pas facile à trouver il est 13 heures, et on s’installe sur la banquette en se glissant entre deux tables (on est alors contente de rentrer dans un jean taille 28 !) pour commencer ce repas,

P1040325

saveurs marocaines de Vincent Ferniot (et tiens, le voilà justement qui rentre dans le restaurant), puis douceur de Noël préparée par Christophe Michalak… Et qui s’installe face à notre proche voisin ? Vincent Ferniot qui lui accorde une interview. Car notre voisin vient de Lausanne et prépare un guide du bio en France. Je sais, ça ne se fait pas d’écouter aux portes, mais je n’ai pû qu’entendre leur conversation si proche… 

Et savoir ainsi que Vincent Ferniot et son frère Simon, les concepteurs du lieu qu’ils appellent fast-food, sont des fous de cuisine. Que c’est Simon, bien plus attentif sportif (euh… ça se voit un peu. Les mêmes yeux mais les silhouettes genre Laurel et Hardy) qui tenait à allier alimentation et santé, donc bio. Que Vincent, grâce à ses 25 années de chroniques culinaires, avait eu la chance d’avoir dès le début la confiance de chefs étoilés. 

P1040321

Que les plats sont réchauffés à la vapeur ou à la chaleur tournante. Que tout est bio. Que d’autres Boco vont voir le jour…

P1040323

Bref, on se régale. Et la cerise sur le bocal, c’est le sourire de Vincent Ferniot, lorsqu’on lui dit être ravie d’avoir si bien déjeuné ici. Il ne manque pas alors de nous inviter à rejoindre sa page FB !

P1040327
BOCO, 3 rue Danielle Casanova, Paris 1er

Voilà, c’est fait ! Joyeux Noël gourmand à vous aussi Messieurs !!!