Commentaires sur Déferlantes 2010… en images et sans paroles…

Sans paroles ou presque, car au contraire des deux derniers posts, je n’ai pas commencé à l’écrire sur le coup… Les souvenirs se sont estompés. Restent quelques photos, quelques vidéos…

GENERAL ELEKTRICS que j’avais bien aimé, PONY PONY RUN RUN ou PPRR que j’ai adoré à l’heure du goûter et pas encore de l’apéro avec leur polo Lacoste et leur fameux Hey You, OKOU (euh, je me souviens pas trop ce qu’ils faisaient mais ce devait être bien car j’ai pris des photos !), SAEZ, je-fais-mon-show-un-point-c’est-tout-pas-un-mot-pour-le-public, les papy du rock DEEP PURPLE qui auraient bien aimé avoir une machine à pop corn dans les loges mais qui font un super show entre Black Night et Smoke on the Water and fire in the sky tom tom tom tomtomtolom tom tom tom tolom, et GOSSIP que j’ai vu de loin

CIMG9194

CIMG9207

CIMG9206

CIMG9226

CIMG9223

CIMG9228

CIMG9236

CIMG9253

CIMG9254

CIMG9263

CIMG9278

CIMG9287

Et voilà, mieux vaut tard que jamais, c’était 2010… Arrive maintenant 2011 avec une grosse programmation, jugez, ARCADE FIRE, JOE COKER, ZZ TOP, ZAZIE, MORCHEEBA, Gaëtan ROUSSEL, Lily WOOD and the PRICKS, CALI, AARON et les jeunettes attendent Julian PERETTA avec impatience…

Commentaires sur Du rock, du vrai aux Déferlantes 2010…

Toujours l’an dernier…

CIMG9105

Deuxième soirée très rock, donc avec en entrée les BB BRUNES. Des petits jeunes imbuvables avec les bénévoles du festival, un peu creux sur scène, mais bon ça plait aux jeunes filles du premier rang. Musicalement pas mal quand même, mais on cherche la petite étincelle qui ferait le plus. Après un ou deux titres dans la fosse, je suis donc retournée m’allonger un peu plus haut sur ma couverture !

CIMG9110

CIMG9117

La vulgarité même pas drôle (car, oui, il peut y avoir de la vulgarité drôle, comme avec les Marcel et son Orchestre!) du groupe tremplin RTL2 sur la petite scène ensuite fait que je n’en parlerais pas plus. Je reste sur ma couverture…

C’est alors que sur la grande scène apparait une icône. Souriante, ayant envie de vivre à fond et nous priant de faire de même, Patti SMITH nous emballe tous. Jeunes et vieux sautent, chantent, lèvent les bras, crient. Pour moi, grand retour sur mes belles années étudiantes avec des titres sur lesquels je me suis déchainée dans les zinzins Because the Night ou G.L.O.R.I.A Gloooooria♫♩Le public très mélangé est emporté dans ses rythmes rock. Mais des pauses douceur, ballades sous la lumière dorée de Valmy nous calment parfois brièvement. Un concert d’une grande générosité, un grand bonheur, le meilleur souvenir du cru 2010 !

CIMG9127

CIMG9119

CIMG9122 CIMG9120

CIMG9131 CIMG9135

CIMG9156

CIMG9161

Petite scène avec un groupe sympa, GUSH, avec des accents beatleesques ou rock californien. 

évoles ont été obligés de le porter. Le pauvre avait eu quelques points de couture dans le dos et n’était pas au mieux de sa forme. Mais sur scène, il se défonce et nul ne s’aperçoit de son handicap. Ceci dit, je regarde tout ça de ma couverture, car dans la fosse, c’est le délire, avec pogo d’enfer soulevant des montagnes de poussière. Je me suis sagement tenue à l’écart pour ne pas finir en bouillie, écrasée par les pogoteurs. Et je voyais mes voisins tout à l’envers avant de m’endormir ! Mes Etudiants présents au concert se demandent toujours comment cela a pu arriver surtout que pour eux le son était trop fort et le concert formidable !

CIMG9177

CIMG9180

CIMG9182

Et IZIA, la gueularde qui a clos la soirée m’a fait fuir… ce qui donne une dernière vue de Valmy prise sous un angle inhabituel pour moi qui suis du genre à avoir mes habitudes…

CIMG9187

Commentaires sur Déferlantes 2010… première soirée…

Un bond en arrière (post commencé en juillet dernier !), avant le retour des Déferlantes dans quelques semaines…

Soleil, château de Valmy, saucisse dans du pain et glace bio, live, deux scènes cette année, un festival qui affiche complet avant la première date, poussière, du rock, de la pop, de l’électro, des têtes d’affiches énormes et des découvertes sympa… Les Déferlantes s’installent très solidement dans le paysage musical du début de l’été !

Pour commencer, soirée chanson française… qui débute avec la belle Suzanne VEGA. Pas facile d’ouvrir le bal, qui plus est tôt un jour de travail. Alors, c’est doucement, presque timidement, qu’elle s’installe et nous charme. Un peu revival, des souvenirs remontent à la surface… 

CIMG8899

SUZANNE_VEGACIMG8917

Mention spéciale aux converse violettes assorties à la mèche du guitariste !

Petit coup de scène découverte… Ben, j’

du casse-croûte !

CIMG8922

Je suis aux anges !!!

C’est COEUR DE PIRATE qui prend la suite et sur le devant de la scène le public rajeunit d’un coup ! Jolies balades, morceaux un peu plus rock, la chanteuse très tatouée arbore un look glamour, petite robe noire qu’elle tente régulièrement de rallonger et ballerines vernies rouges. Seule, elle interprète Pour un infidèle alors qu’on aurait bien eu envie de voir apparaître le séducteur Julien DORÉ venir interpréter ce titre enregistré en duo. J’ai bien aimé le look de ses musicos ! Vidéos ICI et ICI

CIMG8946

CIMG8950

Coup de coeur ensuite pour Gérald de PALMAS. Un garçon souriant, communicatif pour qui la scène ne doit pas seulement être un CD joué devant un public. Alors, il arrange ses musiques, réinterprète ses chansons, comme ICI la version blues de Au Paradis… Un très joli moment ! Allez Gérald… Regarde-moi bien en face!

CIMG8965

CIMG8996

Et puis, tandis qu’une autre équipe de technos s’agite sur la grande scène, c’est SMOD qui joue sur la petite scène. Pas mal du tout, faut dire que le chanteur a de qui tenir, c’est le fils d’Amadou et Mariam. Des rues de Bamako, ils nous apportent les couleurs, le mélange des langues, français et bambara… C’est très dépaysant ! 

CIMG9008

Tiens, voilà un fauteuil club…

CIMG9015

Alors, alors, qui va s’y assoir ?… Oui ! Jacques DUTRONC, au moins 10 secondes… Car il est vite sur pied, back to the sixties et the seventies avec un florilège de ses tubes. Et moi, et moi, et moi… j’apprends que William Leymergie a remplacé Catherine Langeais dans la chanson… Entouré de musicos péchus, le spectacle est formidable et dans la fosse ça chante, ça se trémousse, ça saute (donc poussière), ça tape des mains… Bref, entre Cactus, la Fille du Père Noël et Moi et moi, c’est le bonheur ! 

CIMG9029

CIMG9056

CIMG9045

Après ça, gros coup de flemme, je ne suis pas remontée devant la petite scène pour voir … Balbino MEDELLIN… (Non, Gisou, pas taper!), et pourtant Gitan de Paname, L’Estaca, Perpignan, voilà des titres que j’aime et j’ai admiré le spectacle sur l’écran géant (autre nouveauté de l’année)…

CIMG9064

C’est Renan LUCE qui termine la soirée. Toujours aussi sympa et souriant malgré l’heure bien tardive (genre 1h du mat) et content de nous dire qu’il avait été bénévole sur le festival quelques années en arrière ! Chacun de ses titres raconte une histoire et son univers est très plaisant… Et on a bien envie de connaitre ses voisines

CIMG9086

Euh… J’ai trop chanté, moi, je n’ai plus de voix !… A demain pour la suite !

Commentaires sur Derniers retours de chine…

La semaine dernière…

P1000843

P1000842

Du tissu pour un sac, des toupies, du biais à fleurettes, des mini ardoises aimantées et un gros rouleau de papier pour emballer, emballer, emballer… Avec un gros coup de coeur pour ces photos qui datent de cette année-là !

P1000844

Et ce dimanche, deux micro VG au pied du Canigou…

P1000891

P1000892

P1000893

P1000897

P1000898

P1000903

Un miroir comme à la campagne, deux livres Caroline des années 60 avec les illustrations de Pierre Probst, un égouttoir tout simple, un joli lot de napperons à teindre, de la laine qui peut faire des cheveux tildesques, une pile de serviette couronnées Royal de Luxe !

Et je ne résiste pas au plaisir de vous montrer ces jolies boites de sardines et le marque-page assorti (une rareté !) que l’on m’a rapportées du Portugal…

P1000900