Le petit village de MOSSET est à nouveau the place to be en matière d’opéra… Il y a deux ans déjà, La flûte de Mozart nous avait enchantée…

Cette année, c’est Gounod, Roméo et Juliette qui sont à l’honneur. Mise en scène parfaite d’Albert HEIJDENS avec une vision parfois drôle et décalée, solistes magnifiques, venant pour la plupart de Hollande, orchestre jeune, souriant et appliqué issu des master class du conservatoire de Barcelone, costumes extraordinaires avec de bien jolies gammes colorées, figurants et choristes habitant le village et heureux de participer à l’aventure, accueil des plus chaleureux avec montée au château sur un chemin parsemé de lavande odorante, et en prime un temps plutôt clément avec la tramontane faiblissante.

ORCHESTRE

Voici l’histoire… C’est un peu long, c’est plein de rebondissements, âmes sensibles s’abstenir, ça finit mal…

L’ambiance est parfois chaude au village, les gamins Capulet et Montaigu se lance des noms d’oiseaux sur la place et c’est à qui fera le dernier tag sur le mur.

collé à l’oreille.

CIMG9435

Appelée à participer aux agapes, elle descend. Son père lui présente un jeune homme aux lunettes jaunes, son fiancé… C’est alors qu’elle aperçoit Roméo Montaigu, qui pour combattre l’ennui avait décidé avec ses potes de s’introduire de manière clandestine à la fête chez la famille rivale.

CIMG9438

Elle tombe sous le charme. Et Roméo qui avait déjà une amoureuse tombe lui aussi raide dingue de Juliette. Plus tard, elle confie à sa tante Gertrude cet amour impossible.

CIMG9441BIS

Roméo, de son côté, a du vague à l’âme, il joue de la cithare dans son coin,

CIMG9450

sa copine Rosaline s’aperçoit qu’elle est maintenant reléguée au rang des ex du ténébreux et son pote Mercutio lui fait la morale. Mais Roméo retrouve sa Juliette le soir au balcon,

CIMG9457

et doit d’enfuir fissa lorsque la famille de Juliette qui a entendu dire qu’il y aurait un Montaigu

Commentaires sur Exceptionnel Roméo et Juliette à Mosset !

    Intéressant ton histoire, j’aime assez ta façon bien d’aujourd’hui de la raconter;

    Bon les grands sentiments bien romantiques ça doit bien être encore dans le coeur secret des filles.

    Tu as du c’est sur passer un très joli moment.

    Belle soirée ma douce

Commentaires sur Au détour du VG…

Après avoir chiné de bon matin, petit passage par la Foun del Port situé non loin de l’affreux stade sur lequel se déroulait le VG… Un beau matin de janvier, j’avais déjà été peindre à cet endroit un peu caché et je retrouve avec plaisir ce petit village de pécheurs et ses embarcations colorées au bord de l’étang balayé par la forte tramontane…

CIMG9406

CIMG9397CIMG9394

Une vieille catalane est tristement abandonnée sur la rive…

CIMG9402CIMG9404CIMG9405

Côté chine, peu de trouvailles… Des taies ajourées, des recettes de saison ELLE à table, salades exquises et dessert très frais…

CIMG9411

Et voici ce que j’avais trouvé les semaines précédentes… Du violet avec un carré de soie et de la toile d’espadrille, du blanc avec une jolie pochette brodée et du linge monogrammé, des fleurettes avec un coquetier anglais…

CIMG9412

CIMG9418

Quelques relookages à prévoir et le joli livre de Chantal Sabatier, acheté il y a peu dans ma Fn*c préférée, me donne l’envie de m’y mettre très vite !

Elle entre en scène, perchée sur ses boots à hauts talons, vêtue d’un jean noir et d’une élégante veste courte de smoking. L’encolure de la veste laisse paraître l’encolure ronde d’un top corail, en bas un peu de tissu léger dépasse également et, à défaut de reluquer son pirate de mari bien absent des red carpets orientales qui recouvrent le sol, je n’ai d’yeux que pour ces morceaux d’étoffe !

Lorsqu’à la faveur d’un réchauffement sur scène la belle laisse tomber négligemment la veste, pour moi c’est le bonheur. Je peux détailler à loisirs la blouse dévoilée. Style slave, devant et dos de couleur corail, ajustée d’une large ceinture brodée de motifs géométriques noirs à la taille, et terminée par un volant en-dessous taillé dans d’un tissu plus pâle parsemé de motifs fleuris, amples manches dans cette même étoffe resserrées par de longs poignets corail. Sur le devant, à partir de la taille, par groupe de trois montent quelques fleurs brodées et pailletées, stylisées, au coeur noir… La blouse qui s’ouvre dans le dos, semble se fermer par un seul bouton en haut, laissant libres les pans jusqu’à la taille. La tramontane fait gracieusement voleter la soie aérienne…

BLOUSE_VANESSA

CAMPO_SANTO_VANESSA

Côté musique, Vanessa PARADIS est parfaite. Pour ce concert acoustique, elle s’est entourée de quatre musiciens, dont l’exc

Commentaires sur La blouse de Vanessa Paradis…

    DIVINE…

    Une soirée charmante avec une Vanessa mutine et sensuelle à souhait…que demander de plus ? Une tramontane qui a fait virevolter sa jolie blouse (comme tu le soulignais si bien !)et sa crinière bouclée ! Le détail qui tue c’est que la belle chante presque tout le temps les yeux fermés…

    Très beau concert en tout cas, je pense que c’était définitivement la « it-soirée » Catalane de l’été 2010 !!! Bon week-end la Fée, et je suis bien contente d’avoir pu te faire un gros bisou hier au soir…

Commentaires sur Jolie découverte

Benjamin BIOLAY, je connaissais peu, juste quelques titres entendus sur les ondes, et je me suis dit Pourquoi pas ?

CIMG9336

Pas déçue de la soirée ! Monsieur BIOLAY a de la présence sur scène, est plutôt sexy, c’est un musicien qui compose de fort belles mélodies, qui écrit des textes pas très drôles, un peu à la manière de CALI, en moins tourmenté quand même, mais assez beaux et ancrés dans la vie au quotidien. Ses musiciens l’entourent avec le sourire. Mention spéciale pour deux instruments que je n’avais jamais vu sur scène pop-rock, une harpe jouée par une jolie harpiste-violoncelliste et un Thérémine, qui produit un son genre scie musicale et que le clavieriste maitrise avec talent avec moult gestes des mains en lévitation au-dessus l’instrument.

CIMG9348

Côté répertoire, Merco Benz, La Superbe, Qu’est-ce que ça peut faire ? Mais aussi Jardin d’Hiver, titre qu’il a écrit pour Henri SALVADOR, ou encore Les Cerfs-Volants qu’il a déjà chanté sur la scène de la Cigale en duo avec Vincent DELERM et reprise très rock de A girl Like You…

Côté set-list… Y’a qu’à demander !

BIOLAY_SL

Et pour le programme de ce soir, il se murmure que Jack Sparrow sera auprès de sa belle. En se disant Pourquoi pas, je n’y crois que très moyen, mais au cas où, je serai au premier rang…

Commentaires sur Rouges de Toulouges

DSCN9794

DSCN9795 DSCN9798

De gros oignons doux, charnus que l’on déguste dans les salades en Roussillon. 

J’aime aussi les préparer à la manière de Françoise Quinta, alias Madame TdS

Dans un plat en terre allant au four, mouillé d’1 dl  d’eau, mettre 3 gros oignons rouges de Toulouges (1 oignon convient pour 2 personnes). Les arroser légèrement d’huile d’olive, les faire confire à feu très doux (120°, th. 4) pendant 3 heures en les arrosant de temps en temps.
les déguster en les effeuillant comme des artichauts avec une vinaigrette tiède à base de vinaigre de rancio et d’huile d’olive mélangée à une cuillerée à café de confiture d’orange amère.

Simple et délicieux ! 

DSCN9796

Commentaires sur Mélody à Sète…

Pas de photo possible au musée qui surplombe ce pittoresque cimetière marin… Pourtant l’architecture est interessante, les bassins aquatiques à l’entrée apportent un air de fraicheur bienvenu, l’exposition DUFY est un petit bonheur et les collections permanentes nous offrent des peintures de François DESNOYER, peintre que l’on connait bien en Roussillon et Maurice MARINOT, artiste dont je suis heureuse de découvrir la palette chaude et les toiles colorées et vivantes !

CIMG9292 CIMG9300

CIMG9305

Une affiche en passant…

CIMG9306

xt-align: justify; »>Pas de photo possible au Théâtre de la Mer, pourtant le lieu est magique, les musiciens jouent avec la mer en arrière-plan, les goélands survolent la scène et ce jour-là le temps est de rêve. J’ai donc croqué le trio assez formidable Rémi PANOSSIAN, première partie du concert de Mélody GARDOT.

BLOG_2010_009

Car c’est la belle Mélody GARDOT que je suis revenue entendre, et cette fois, fort bien placée, ce qui se mérite, une heure d’attente devant les grilles avant l’ouverture, et une heure sur place, vite passée entre dinette-mezze sur un des stands du lieu et bavardage entre amis.

Puis entrée des artistes, et le temps s’arrête. Mademoiselle GARDOT, magnifique robe longue noire aérienne et foulard de corsaire noué sur la tête, penchée au dessus du piano commence par pincer quelques cordes, puis s’assied devant le clavier et pose quelques accords avant de chanter The Rain… Sa voix douce emplit l’espace, l’assistance retient son souffle… Ses musiciens sont toujours aussi virtuoses. Le saxophoniste-clarinettiste toujours aussi dreadlocké, le contrebassiste accompagne fort bien la chanteuse et nous joue un solo éblouissant… Deux artistes sont venus rejoindre le groupe, un violoncelliste et un accordéoniste, tout deux allemands.

Quand la belle prend la parole, elle s’exprime pour moitié dans un anglais très compréhensible mais aussi dans un excellent français et pose ses mots avec douceur et sensualité. Fière de se produire en France en ce jour de 14 juillet, J’ai mis le Hermès en honneur, dit-elle en se tapotant la tête…

Tout au long de son concert, elle joue avec humour de séduction avec ses musiciens, avec le public, soupire Ahhh Laduréeeee lors d’un petit discours sur Paris et la France qu’elle aime. Lorsqu’elle se perche sur un tabouret et remonte un peu le plissé de sa robe au niveau du genou, que les garçons de la salle font Houuuuuu, qu’elle dit Un peu plus haut ? que les garçons répondent Ouiiiiii, elle leur répond Non, ce n’est pas possible, ma maman ne voudrait pas !

BLOG_2010_012

Croquis rapides dans la pénombre avant que je ne perde mon stylo !

La set-list ressemble fort à celle du Palau de la Musica de Barcelone, et à la sortie, par l’intermédaire de la gentille camériste, Mélody me la dédicace !

SET_LISTBLOG_2010_010

Commentaires sur ♥♥♥ Corail… et quelques détails …

SOPHIE_2

NATH

Quelques belles adresses d’ici qui ont donné du peps à la fête…

Bouquet de la mariée et boutonnières… Et Fleur et moi à VILLENEUVE-DE-LA-RAHO (vous savez… ICI…),
Gerberas, germinis, pétales de roses, poignées de la vieille anglaise… Casasfleurs à PERPIGNAN
Chignon de la mariée et coiffures des belles-mamans… Coiffissimo à PERPIGNAN,
Vigatanes… Création catalane à SAINT-LAURENT-DE-CERDANS, 
Photographe… Pierre Lebarbé à PERPIGNAN, 
Réception au Domaine de Rombeau à RIVESALTES…

Alors, moins frustrées les copinettes ????