Commentaires sur 2009 …

De janvier qui déracine le mimosa à décembre qui me fait retrouver le nord sous la neige, une année pleine de bonheur, de rencontres, de découvertes, de couleurs …

2009_TER

En route pour 2010, que je vous souhaite tout aussi gaie, belle, créative et heureuse !

Commentaires sur Je vous emmène à Collioure …

Il y a quelques jours, avant que le froid n’arrive, et avant l’agréable visite du château royal de COLLIOURE pour la Cour de Noël …

COLLIOURE_12

Promenade dans COLIIOURE … Rues en pente, artistes ouvrant boutique, la maison d’un poète, une autre abandonnée, la Méditerranée lisse comme rarement, la chapelle Saint-Vincent en surplomb, les fauteuils sortis sur les terrasse au pied du campanard, le fameux clocher de COLLIOURE, des catalanes en vigatanes … Et un doux soleil qui réchauffe une atmosphère sans vent … Bref, moments de bonheur à consommer sans modération …

COLLIOURE_12 COLLIOURE_12

COLLIOURE_12 COLLIOURE_12

COLLIOURE_12 COLLIOURE_12

COLLIOURE_12

COLLIOURE_12 COLLIOURE_12

COLLIOURE_12 COLLIOURE_12

COLLIOURE_12

COLLIOURE_12 COLLIOURE_12

COLLIOURE_12

COLLIOURE_12

COLLIOURE_12

Commentaires sur Ce moment-là était vraiment bien …

Comme pour le Baiser, moment magique, non pas au bord de la plage de Malo-Bray-Dunes, mais dans un Zénith fort bien sonorisé, du grand SOUCHON. Sensible, généreux, bavard et drôle, ayant des théories sur Laurent VOULZY, Vincent DELERM et BENABAR (oui, oui … Delerm et Bénabar, et même des actrices qui se tortillent et voudraient chanter, veulent lui voler son Voulzy !), le thé vert et les filles à queue-de-cheval, bougeant, dansant, entouré de forts bons et jeunes musiciens, enchaînant les tubes et, cerise sur le gâteau, demandant au public de se rapprocher de la scène pour voir de près comment ils sont beaux sur scène …

SOUCHON__3_

Je ne me suis pas fait priée ! Comme une gamine, j‘ai 10 ans !!!

SOUCHON__5_ SOUCHON__9_

SOUCHON__11_

SOUCHON__14_

SOUCHON__17_ SOUCHON__18_

Rien ne vaut la vie …

Commentaires sur Caveau de la Huchette … le retour !

Eh oui, les bonnes habitudes reprennent et c’est un plaisir de retrouver ces soirées jazz.

Mardi, c’était Joey MORANT à la trompette. Après avoir accompagné ARMSTRONG, James BROWN (décidément !) ou Georges BENSON, c’est lui qui tient le devant de la scène. Veste dorée, avec changement à l’entracte,

JAZZ_JOEY_MORANT_1 JAZZ_JOEY_MORANT__8_

chaussures à petit talon tressées noires et blanches,

JAZZ_JOEY_MORANT__2_

rire à la Henri SALVADOR, se baladant et jouant au milieu du public, notre trompettiste et son excellent Band nous séduit peu à peu …

JAZZ_JOEY_MORANT_1__2_

JAZZ_JOEY_MORANT__7_

JAZZ_JOEY_MORANT__3_ JAZZ_JOEY_MORANT_1__1_

JAZZ_JOEY_MORANT_1__3_

Car, un peu désordonnée au début, mais prenant peu à peu du coffre avec des succès fin 50′s début 60′s (et CECI tout spécialement pour Soizou), sa prestation finit par être remarquable et je vous laisse découvrir cette magnifique interprétation de Take Five …