Commentaires sur Troisième soirée des Déferlantes

Petit retour en arrière # 7 …

Jour de fête nationale (eh, j’avance dans mes flash back, j’arrive à la mi-juillet !), je suis ravie de me retrouver devant la scène de Valmy … Joli moment avec GRACE, une pépite de bonheur, de bonne humeur … Un look gitane, , un sourire permanent, des mélodies soul folk et une voix douce. Cocktail parfait pour la belle canadienne qui, dans un français presque parfait, nous explique que ses parents étant musiciens, sa baby-sitter occasionnelle sur les festivals n’était autre qu’Emmylou HARRIS ! .

DEFERLANTES_14DEFERLANTES_14

C’est ensuite le beau Paolo NUTINI qui arrive sur scène. Un père italien, une mère écossaise, le mélange est surprenant ! Il semble ne tenir debout que parce qu’il s’accroche au pied du micro, il s’abreuve régulièrement de bière, mais il chante plutôt bien, sa voix chaude, ses mélodies parfois rétro et ses musiciens, n’emballent pas que moi, mes jeunes voisines sont aux anges !

DEFERLANTES_14DEFERLANTES_14
DEFERLANTES_14DEFERLANTES_14

DEFERLANTES_14

Le bouquet final en ce 14 juillet devait être DUFFY, ce fut un pétard mouillé. La galloise ensencée par la presse et le monde de la musique a fait une bien piètre prestation. Ouf pour elle que ses musiciens soient excellents et que ses Duffynettes m’amusent, car sa tenue est moche, le déroulé des chansons comme sur le CD sans intérêt, elle ne dit pas trois mots, même pas en anglais … Donc je vous ai préparé une petite mosaïque des duffynettes, les clones synchronisées de leur chanteuse, je l’espère, préférée …

DEFERLANTES_14

DUFFYNETTES_2

Tout au long de ces trois soirées, mon amie Zaza qui suivait les concerts du bar, enfin pas accrochée au bar quand même … mais bénévole très souriante pour servir à tous les festivaliers assoiffés moult verres de bière, soda, eau, coca … Merci Zaza pour ton accueil !!!!

Commentaires sur Paysages à CÉRET

Petit retour en arrière # 6 …

Avant une dernière soirée des Déferlantes, je me retrouve dans l’arène, enfin sur les gradins, face au Canigou … Si j’ai aimé l’ambiance féria à CERET, les costumes et la beauté de certaines passes des jeunes toreros pas tous prometteurs d’ailleurs, la novillada pas top ne m’a pas franchement emballée …

CERET_NOVILLADA__5_CERET_NOVILLADA__11_
CERET_NOVILLADA__83_
CERET_NOVILLADA__1_CERET_NOVILLADA__3_
CERET_NOVILLADA__61_
CERET_NOVILLADA__9_
CERET_NOVILLADA__22_
CERET_NOVILLADA__55_
CERET_NOVILLADA__26_

CERET_NOVILLADA__28_CERET_NOVILLADA__29_CERET_NOVILLADA__30_

CERET_NOVILLADA__33_CERET_NOVILLADA__52_CERET_NOVILLADA__39_

CERET_NOVILLADA__43_CERET_NOVILLADA__44_
CERET_NOVILLADA__45_CERET_NOVILLADA__46_CERET_NOVILLADA__31_

Et de l’autre côté de l’arène, c’est pas glop !

CERET_NOVILLADA__63_CERET_NOVILLADA__67_CERET_NOVILLADA__66_
CERET_NOVILLADA__68_CERET_NOVILLADA__64_
No comment …
Et ce ne sont que des petites vignettes !

Euh … J’ai quand même fait quelques vidéos … ICI, ICI, ICI et ICI

Malgré cela, la tauromachie a inspiré des oeuvres magnifiques, comme cette série de 35 coupelles réalisées par PICASSO en avril 1953 devant lesquelles je tombe en pamoison chaque fois que je me rends au Musée d’Art Moderne de CERET,

COUPELLE_PICASSO_CERET_1COUPELLE_PICASSO_CERET_2
COUPELLE_PICASSO_CERET_3COUPELLE_PICASSO_CERET_4
Cartes postales en vente au musée

comme la semaine dernière pour la belle expo estivale sur les paysages cérétans peints par Soutine, Krémègne, Manolo, Dufy, Masson, Léger, Herbin, Picasso, Brune, Capdeville, Bioulès … rien que ça !

CERET_AFFICHE_PAYSAGES

Commentaires sur Serions-nous gourmands ???

Pour ce long dimanche de fiançailles WE de fête, mes invités m’ont offert des livres de cuisine bien alléchants et leurs spécialités locales de Bretagne ou du Nord (et même de Bordeaux, version liquide) … Certaines présentées dans des boites rouges pour étoffer ma collection

Petit jeu, trop facile … saurez-vous attribuer à chaque gourmandise sa région d’origine ? Pour vous aider quelques photos, attention cependant, certains délices ayant déjà été avalés ils ne figurent pas sur les photos !

1 – Crèpes à la vanille

2 – Gaufrettes amusantes

3 – Galettes de Pont-Aven

4 – Véritable Pains d’amande

5 – Rillettes de Saint-Jacques

6 – Nougat des Flandres

7 – Crème caramel à la fleur de sel

8 – Apérigaufres saveur welsh

9 – Cake pur beurre

10 – Bêtises

11 – Paté Hénaff

12 – Gaufrettes de Dunkerque

KDOS_GOURMANDS_1

KDOS_GOURMANDS_3KDOS_GOURMANDS_6
KDOS_GOURMANDS_4
KDOS_GOURMANDS_5
KDOS_GOURMANDS_2

Bravo, vous avez les bonnes réponses ?

Propositions impaires (j’ai pas dit imper !) = Bretagne,
paires = Nord, bien sûr !

Commentaires sur Deuxième soirée des Déferlantes

Petit retour en arrière # 5 …

Me voilà de retour le soir même !

Alors qu’ANAÏS est en pleine séances d’autographes (et voilà un gros bec pour FdB !),

DEFERLANTES__91_

DEFERLANTES__91__AUTOGRAPHE_ANAIS

HONG KONG DONK se produit sur la scène, dos aux pins et à la mer au loin … J’ai pas bien écouté, mais j’ai remarqué le look et la choré du plus bel effet …

DEFERLANTES__94_
DEFERLANTES__92_
DEFERLANTES__93_

C’est au tour d’une ANAÏS pêchue, bien dans ses baskets, son TShirt bleu Superbitch (c’est pas moi qui le dit !) et son mini short d’arriver sur scène. Drôle, dans ses textes comme dans ses échanges avec le public, elle nous fait rire et sourire … Tiens, un rapide tribute to Mickaël, plutôt fachée contre Christinaelle le semble beaucoup moins contre le guitariste aux longs cheveux qui a l’air de particulièrement bien s’entendre avec elle et qui vient subrepticement l’embrasser alors qu’elle a les deux mains qui s’activent sur sa guitare et qu’elle ne peut se débattre …

DEFERLANTES__99_
DEFERLANTES__98_DEFERLANTES__102_
DEFERLANTES__105_

C’est Miss Météores, autrement dit Olivia RUIZ, qui monte sur scène. La belle, à la tenue de scène espagnolisante (MANOUSH, d’après mes sources), venue en voisine, est ravie de chanter devant les catalans (elle nous le dit et le redit). Et lorsque son ami CALI lui fait le plaisir de venir pour un duo, les festivaliers sont enchantés de même ! Sa voix particulière (celle d’Olivia) en laisse certains de marbre, mais son univers poétique séduit la plupart.

DEFERLANTES__109_

DEFERLANTES_OLIVIA_RUIZ

Ensuite, je me retrouve dans un univers que je connais peu … THE DO … J’ai admiré la structure et le design de la batterie (qui s’est d’ailleurs cassée la figure en cours de spectacle !) . Spécial et vraiment particulier en ayant beaucoup de qualités musicales, ça ne plait pas à tous, mais je reste debout devant la scène et je remarque le spectateur qui lui aussi a été au concert U2 à Barcelone

DEFERLANTES__128_DEFERLANTES__129_
DEFERLANTES__141_DEFERLANTES__140_

car arrivent ensuite … (et là quelques purs fans de The DO étant partis, je suis encore plus près)

DEFERLANTES__148_

… les SIMPLE MINDS. Dès leur nouvel album présenté …  Back direct to the eighty’s … Y’a pas à dire, la pop anglaise, ça tient drôlement bien la route. J’ai adoré le flegme du guitariste macheur de chewing-gum et son look très daté. Le sourire de Jim KERR fait plaisir à voir et lorsqu’il accueille CALI, c’est un Bruno CALICIURI  impressionné qui entame un magnifique duo sur Mandela Day.

DEFERLANTES__154_

DEFERLANTES__150_

DEFERLANTES__163_
DEFERLANTES__168_
DEFERLANTES__164_
DEFERLANTES__170_

Waouhhhhh !!!!

Commentaires sur Première soirée des Déferlantes

Petit retour en arrière # 4 …

Voilà un gros morceau du début de mon été. Des soirées qui se terminent à 2h passées, le boulot qui commence très tôt le lendemain, enfin peu après … voilà pourquoi j’ai un peu déblogué et n’ai pas réussi à suivre le rythme dans mes posts !

Première soirée donc à Valmy, dans ce lieu que j’aime retrouver

DEFERLANTES__96_

Pascale PICARD BAND est déjà sur scène, son énergie, son sourire font plaisir à voir. La belle canadienne nous parle de ses parents musiciens qui la traînaient toute petite dans les festivals et la laissaient le temps de la scène aux bons soins d’une baby-sitter dénommée Emmylou HARRIS … Et ses chansons teintées rock-folk sont un petit bonheur.

DEFERLANTES__7_
DEFERLANTES__10_DEFERLANTES__8_
DEFERLANTES__9_

A suivre, un énergumène … Si je vous dit Nouvelle Star, ukulélé, Lolita … Vous me dîtes … oui …. Julien DORÉ ! Bad boy attitude sur scène, c’est néanmoins un magnifique interprète et THE BASH, le groupe qui l’accompagne, est excellent. Courage, Juju, quand tu auras assumé ta jeunesse, balayé tes doutes, tu seras une vraie star, tu en as réellement les moyens et, alors, tu sauras annoncer lorsque tu feras une reprise comme cet Excellent du groupe belge SHARKO !

DEFERLANTES__14_
DEFERLANTES__15_DEFERLANTES__18_
DEFERLANTES__29_DEFERLANTES__28_
DEFERLANTES__27_

DEFERLANTES__35_

DEFERLANTES__21_

Après un intermède qui me permet d’aller manger ma traditionnelle saucisse dans du pain, version concert, c’est la belle et élégante AYO qui entre en scène … Sa voix chaude nous enveloppe tout autant que la pénombre du soir qui tombe … Rythmes chaloupés, ses tubes nous enchantent, ses musiciens ont un look d’enfer et nous aurons droit, aussi, à un petit hommage à Mickaël JACKSON. La belle a décidé de croquer la vie à pleines dents et ça se voit !

DEFERLANTES__45_

DEFERLANTES__43_

DEFERLANTES__48_ DEFERLANTES__49_

DEFERLANTES__57_

Thomas DUTRONC et son univers coloré et intimiste, pas toujours bien compris par les festivaliers mais moi j’ai aimé!, nous emporte sur les traces du grand DJANGO. Ses musiciens sont virtuoses, mention spéciale au violoniste qui lui aussi se laissera aller à un petit Tribute to Mickaël. Mais quand il nous dit J’aime plus Paris, on a du mal à le croire …

DEFERLANTES__68_

DEFERLANTES__59_ DEFERLANTES__65_

DEFERLANTES__66_

Et jolie découverte pour terminer la soirée, avec ANIS. Je ne connaissais de lui que le titre Cergy … Je l’imaginais rappeur et j’ai vu débouler sur scène les Blues Brothers mené par un grand bonhomme, à la belle voix, aux textes tendres et dont le chaloupement permanent nous a tous fait se dandiner !

DEFERLANTES__70_
DEFERLANTES__74_
DEFERLANTES__81_
DEFERLANTES__86_

Bon, après tout ça, il est plus de 2 heures du mat, je rentre ! Euh … mais je reviens vite !

Commentaires sur Un nouveau vide-poubelle !

Tous les jours, je passe dans cette petite rue … Samedi midi, deux pieds de table sortant d’une benne attirent mon regard … Rapide marche arrière, coup d’oeil express, la table n’a plus de plateau, mais semblait jolie … Pas le temps de m’attarder. Le soir en rentrant, je repasse devant la benne, la dépasse et, prise de remords, refait marche arrière ! Juste à côté de la benne, une porte entrouverte, bloquée par un parapluie rayé pour que le vent ne la rabatte pas. Je frappe, une vieille catalane toute frêle en tablier en nylon bleu, me fait Hein, je suis soulrde et moi, plus fort Les choses … là, dans la benne … Je peux regarder ? Eh oui !!! C’est poulr jeter ! Je peux prendre alors ?Oui, mais y’en a qui se sont déjà selrvi cet après-midi !

Mais il en reste des trésors ! Le voisin qui a aidé à vider le grenier sort même de chez lui, me fait l’inventaire de ce qu’il a jeté, tombe sur un fer à souder et un cochon en porcelaine qu’il se met de côté et m’aide à soulever certaines pièces plus lourdes ! Des kilos de Meccano, un joli miroir, des petits cyclistes en plomb, des cadres et des dessins datant de 1923-1924, de la toile à matelas, des serviettes toutes simples mais qui, une fois teinte, me serviront pour une belle occasion le WE prochain, des raquettes de tennis cordées en boyau, des embauchoirs, un vieux réveil qui fonctionne made in China …

VP_MAS_DONAT

VP_MAS_DONAT__2_

VP_MAS_DONAT__4_

VP_MAS_DONAT__5_ VP_MAS_DONAT__6_

Et j’ai dû en laisser … Malgré l’aide du voisin, beaucoup d’objets au fond de la benne restaient inaccessibles !!!