Commentaires sur Deux vide-greniers sinon rien !

Petit tour dans un village au milieu des vignes, petit coucou à Zaza qui ne fera pas de com aujourd’hui mais qui faisait la marchande, pas beaucoup d’exposants, je passe au stade supérieur …

VG_ST_JEAN_ST_CYP_05

Donc grand tour au bord de la mer (dans cette petite ville qui fait tristement la une de l’actualité ce dimanche matin), les entrées maritimes s’estompent peu à peu pour laisser le soleil nous réchauffer. Joli temps pour chiner et flâner !

VG_ST_JEAN_ST_CYP_05
Z’avez vu ? Grand vide-grenier, grande photo !

Butin sympa, outre trois toiles en lin sur chassis, je suis rentrée avec une nappe à carreaux monogrammée en son centre qui donne des envies de pique-nique, deux torchons, un d’anniversaire en flamand, un autre en chanvre, un beau drap monogrammé en lin, du ruban rose Bambi et poussins et un livre acheté à une intello sympa plus à l’aise pour parler de romans que pour rendre la monnaie …

VG_ST_JEAN_ST_CYP_05VG_ST_JEAN_ST_CYP_05VG_ST_JEAN_ST_CYP_05

VG_ST_JEAN_ST_CYP_05

Commentaires sur Oui, je l’avoue …

Même pas besoin de torture pour mes aveux … OUI, je suis retournée voir Vincent DELERM en concert !!!! et c’était aussi bien qu’à SÉRIGNAN (où les enseignes sont aussi décalées que celle que je vous donnais en indice) même après son passage chez le coiffeur et malgré les très mauvaises qualités acoustiques de la salle, allez, je cafte, le Ramier à TOULOUSE. Toujours enchantée par son univers (chansons, textes, décors très complémentaires) et son spectacle très écrit mais drôlement bien joué. Par ses intermèdes qui se rapprochent du sketch (excellentes explications sur le choix d’une place dans un salle de cinéma ou sur l’utilité du générique de fin ICI) ou qui partent en live comme avec la fausse coupure publicitaire (films style Jean MINEUR des années 60 projetés sur un écran) et vraie distribution de Michoko dont les papiers froissés craquent en emplissant la salle de petits bruits métalliques. A nouveau, moments de pur bonheur, j’ai encore craqué pour l’interprétation de l’Amour en fuite en « duo » avec Alain SOUCHON …

TLS_DELERM__2_

TLS_DELERM__1_ TLS_DELERM__7_

TLS_DELERM__15_

Commentaires sur Balade dans la ville rose

Douceur en cette fin d’après-midi, hier, pour admirer le jeu des lumières sur les briques et les jolies façades, visiter l’église des Jacobins sa surprenante colonnade centrale et ses fresques, découvrir que les FATALS PICARDS qui avaient concouru en rose pour l’Eurovision sont passés au rouge pour les européennes, aller jusqu’à la Garonne, apercevoir au fond d’une cour un peu tard pour la visite une galerie avec des toiles de VIALAT et finir sur la place Saint-Pierre (dont j’avais moult fois entendu parler par quelques assoiffés) dans l’Annexe du bar Basque toute refaite et accueillante (d’un coup de Vélouse, Etudiant N3 eut vite fait de me rejoindre !)

TLS_BALADE__10_

TLS_BALADE__12_

TLS_BALADE__4_ TLS_BALADE__3_

TLS_BALADE__5_ TLS_BALADE__28_

TLS_BALADE__38_

TLS_DOMINICAINS

TLS_BALADE__7_

TLS_BALADE__30_
TLS_BALADE__32_

TLS_BALADE__36_

TLS_BALADE__42_TLS_BALADE__39_

TLS_BALADE__46_

Très motivée au point d’avoir accepté de rouler avec une remorque jusqu’au centre de TOULOUSE pour rapatrier à la maison du moyen de locomotion d’Etudiant N2 déjà en vacances. Mais quelle est donc la raison cette escapade ??? Je vous laisse mijoter tout un jour férié …

Un petit indice, très tiré par les cheveux, soit, et pour celles qui suivent depuis un moment

TLS_BALADE__29_

Je sais pas si ça va vous aider beaucoup !

Commentaires sur Les trouvailles dominicales

Pour une fois, il ne pleuvait pas, juste gris et humide. J’ai arpenté les allées de ce grand-vide grenier. Et je suis rentrée avec un drap brodé, un trépied émaillé, du croquet, un bracelet argenté …

VG_BAHO_CABES_05

J’ai craqué pour ce gros bracelet, qui me rappelle celui tout cabossé marqué par le temps que portait ma grand-mère …

Le petit cadre provient du VG de la semaine précédente, annulé vers 8 heures du matin alors que la pluie s’attenuait, que les badauds arrivaient et que ceux qui n’avaient pas remballé voulaient rester …

Commentaires sur Ismaël Lô

Moment d’exception, Ismaël LÔ, grand artiste sénégalais que j’ai découvert (merci la blogo !) en passant ICI puis ICI, était programmé (belle surprise !) dans ma salle préférée !

Il a tout pour plaire ! A la voix envoutante, aux mélodies douces et rythmées, s’ajoutent une gestuelle très parlante, une jolie communication avec son public venu de loin parfois, un visage très expressif au regard fort, qui interpelle …  Sans parler de la guitare et de l’harmonica dont il joue fort bien ! Surnommé parfois le DYLAN de l’Afrique … Dire qu’après deux années d’études aux Beaux-Arts, il a hésité en la peinture et la musique !

ISMAEL_LOISMAEL_LO__1_

ISMAEL_LO

Cinq musiciens et une choriste l’entourent joyeusement. J’ai adoré la banane quasi permanente du bassiste !

ISMAEL_LO_MUSICIENS

D’autres vidéos ICI, ICI et ICI.

Oui ma Grelotte, je me suis régalée !

Commentaires sur Ce qui a rendu « happy » mon WE … (mais pas que !)

Pour répondre à sa petite question … Une coïncidence … Les fèves que mon voisin m’a apportées et les recettes du magazine du WE. Puis les mains habiles qui viennent écosser par plaisir avec les propos légers de leurs jeunes propriétaires …

FEVES_ECOSSAGE

FEVES_VELOUTE

Happy Sunday Evening à vous qui passez !

Commentaires sur Concours de peinture à Toulouges

Ma première participation à un concours dans la rue. Arrivée à 8h pour récupérer ma toile et un assortiment basique de couleurs. Emplacement sur la place autour de l’église, la fontaine pour remplir nos récipients. Ambiance sympa, un peintre propose de me photographier.

CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__2_CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__1_

4 heures en direct live sur un bâche d’1m50 sur 1m50 pour essayer de réaliser ce que j’ai en tête (après avoir travaillé le thème Sol Air sur PhotoF♦ltre), en supportant le bavardage incessant d’un supporter-critique-genre Mr Je-sais-tout de ma voisine de trottoir (en marbre, le trottoir, moi j’ai failli ne pas le rester, de marbre), au soleil. A se battre contre des difficultés imprévues, la toile non apprêtée, qui dans un premier temps laisse glisser la peinture et dans un deuxième l’absorbe goulument, la chaleur qui sèche la peinture trop vite sur la palette puis le manque de bleu, ouf ma voisine qui est dans les tons jaunes me donne son tube, et le stress, dès 10h30, de ne pas pouvoir rendre ma copie pour midi !

CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__5_CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__6_

CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__7_

Je « termine » lorsque le quart de midi sonne au clocher. Grrr … les couleurs foncent en séchant …

CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__9_

Accrochage dans les rues du village, pour plus d’un mois. Tandis que la fête de la Pau I Treva de Deu continue à même le sol de la rue principale.

CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__12_CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__14_
CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__16_CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__21_

Et en fin d’après-midi, les résultats. Non, je n’ai pas gagné (pour info, c’est la toile jaune, en haut de la photo de droite), sauf mon petit défi personnel !

CONCOURS_PEINTURE_TOULOUGES__19_

Je vous ajoute un petit teasing couleur soleil …

Commentaires sur La petite histoire de mon tablier de peinture …

De manière étourdie et comme si je n’avais rien d’autre à faire, je me suis inscrite à un concours de peinture. Demain matin, je vais me retrouver sur une place dans un village du département, pour peindre à l’acrylique (technique totalement nouvelle pour moi) sur une bâche (support jamais utilisé par moi), sur le thème SOL-AIR … Petit défi personnel !

PAU_I_TREVA

Pour l’occasion, je vais revêtir mon tablier de peinture. Je vous en avais parlé ICI, voici sa petite histoire …

Nous habitions dans un immeuble en rez-de-chaussée à côté de Paris. Mis à part la gardienne mal aimable, nous avions comme voisins un couple d’adorables personnes agées. Lui toujours amoureux de sa femme (Le jour des 80 ans de Madame … Vous avez vu comme elle est jeune, 4 fois vingt ans aujourd’hui !), ils aimaient nos enfants (2 à l’époque, un troisième bientôt) et elle quémandait systématiquement à Fille Ainée un « bibi », laquelle lui donnait alors un bisou sans plus de façon … Nous les avons alors appelés Mr et Mme Bibi. Puis Monsieur Bibi est mort.

Un samedi midi, comme nous rentrions, Madame Bibi à sa fenêtre s’enquiert de ce que nous avions fait. Nous sommes allés voir une voiture, pour les conduites à l’école a répondu Mr FdB (qui ne savait pas encore qu’un jour, il serait appelé Mr FdB !). Mais il y a la mienne, nous a-t-elle répliqué, je vous la vends, faîtes-moi un prix !

Ok, ok … sa voiture, une vieille R16 (il y a vingt ans, ça roulait encore), dont Madame Bibi va faire tourner le moteur de manière très nostalgique de temps à autres dans le garage, à laquelle elle est très attachée, qui n’est plus côtée à l’argus et surement ne le sait-elle pas …

RENAULT_16

Mr FdB et son journal d’argus (juste pour lui montrer qu’elle n’a plus la côte, sa voiture …), moi et mon gros ventre nous nous rendons chez elle. Pourquoi apportez-vous ce journal, elle n’y est pas ma voiture !!! Surpris nous faisons néanmoins une proposition que nous jugeons raisonnable. Mais, c’est beaucoup trop ! Ecoutez, moi, je vous propose tant (un bon tiers en moins, quand même !) et vous mettrez la différence sur le livret du petit qui va naître (on a partagé entre les petits)!

Me voici donc en possession d’une R16 pour conduire Fille Ainée à l’école et son petit frère à la garderie de temps en temps … Le réservoir est un peu rouillé (le plancher aussi!) de n’avoir pas roulé pendant plus d’un an, la jauge du réservoir ne fonctionne pas, la peinture s’écaille, elle s’embue facilement sous la pluie … mais elle me permet de circuler et j’y ai récupéré, outre une matraque orange (!), la blouse de travail que Monsieur Bibi, à la retraite, avait laissé en voiture pour bricoler.

C’est ce tablier qui me sert depuis dès que je sors mes huiles. Il est assez ample pour que je puisse porter un blouson dessous lorsque je peints en extérieur en hiver, évidemment trop grand en été, raide de peinture par endroits surtout au repli en bas des manches trop longues mais c’est mon tablier maintenant !!!

ATELIER_TABLIER_2