Commentaires sur Dans les rues de CERET

Petite ville agréable, abritée de la tramontane, il fait bon se promener à CERET … La ville est ceinte de boulevards, parfois piétonniers, c’est dire la largeur des dits boulevards !, ombragés de hauts platanes. Outre le Musée d’art moderne, tout au long de ces boulevards, se trouvent de charmantes boutiques, des cafés, des fontaines, d’anciennes portes fortifiées donnant sur la vieille ville qui abrite la baroque église Saint-Pierre …

CERET

J’ai aimé la galerie de Maria DOS. Située juste à côté du musée, elle présente les créations (parfois décalées et drôles) d’artistes de la région comme Patrick LOSTE, Beatriz GARRIGO, Claude VIALLAT, Roger Cosme ESTEVE ou Laurent ROCHE. Les petits formats sont très abordables.

CERET_MARIA_DOS

J’aimé cette librairie, située juste à côté de la Sorcière (Bruixa en catalan) qui vend de délicieuses glaces.

CERET_LIBRAIRIE

J’ai aimé les façades moulurées, comme celles de la médiathèque installée dans une ancienne maison bourgeoise cérétane.

CERET_MEDIATHEQUE

J’aimé celui qui dessine dans la rue.

CERET_PEINTRE

De nombreux artistes sont venus à Céret, ils avaient pour habitude de se retrouver au Grand Café ou Café de France et s’ils n’avaient pas les moyens de payer, ils laissaient au patron quelque dessin ou tableau …

CERET_CAFE_FRANCE

En juin, les producteurs installent devant leur maison, des tables de camping et vendent leurs cerises fraichement cueillies dans de petites barquettes transparentes. Quel plaisir de les déguster en primeur !

Commentaires sur Les Fauves Hongrois à CERET

Voilà une exposition colorée et à découvrir, car ces peintres sont des quasi inconnus. Leurs noms ? CZOBEL, PERLROTT, ZIFFER, BORNEMISA…

CERET_FAUVES_AFFICHE

On arrive au musée d’art moderne de CERET par une rue ombragée de grands platanes.
L’entrée a été repeinte en teintes vives à l’occasion de l’exposition.

CERET_MUSEECERET_MUSEE_FACADECERET_MUSEE_HALL

Dès la première salle semi-circulaire, le regard est captif de ces couleurs franches, certains tableaux rappellent les oeuvres de GAUGUIN, MATISSE … artistes que les peintres hongrois ont cotoyé à Paris. Plusieurs de ces peintres ont exposé au fameux Salon d’Automne de 1905 où le nom de Fauve a été prononcé pour la première fois.

Paysages hongrois, en particulier du village de NAGYBANYA, ou parisiens, jardins, scènes de la vie quotidienne, nus aux couleurs « atomiques » comme disait un jeune visiteur à mes côtés. Peu de natures mortes.

Un peu de repos sur la terrasse, le temps de feuilleter le catalogue ?

CERET_MUSEE_TERRASSE

Une grande salle, dont certains murs ont été teintés de bleu outremer, présente une véritable galerie de portaits et auto-portraits, pas toujours à l’avantage du modèle. Souvent les artistes se représentaient l’un l’autre, Perlrott peignant Ziffer, Kernstok a peint Czobel au chapeau de paille …

La dernière salle est consacrée à József Rippl-Rónai, lié au groupe des Nabis lors de son séjour parisien. Ses toiles sont une multitude de petites touches de peinture directement sortie du tube. Ce peintre a vécu quelques mois chez les Maillol à BANYULS-SUR-MER en 1899, ses tableaux réalisés alors sont beaucoup plus sombres.

A la suite de l’exposition temporaire, on arrive dans la petite salle consacrée aux coupelles tauromachiques de PICASSO, réalisées en avril 1953. Un vrai bonheur, en quelques traits, peu de couleurs, les arènes prennent vie. D’autres plats et pichets réalisés à Vallauris sont également livrés au regard du visiteur.

D’autres artistes sont exposés dans ce beau musée. De mémoire, SOUTINE, MANOLO, PIGNON, KREMEGNE, GRIS, HERBIN, MAILLOL … et le plus cérétan de tous, Pierre BRUNE.

Quelle chance ce musée ! De très belles expositions temporaires, organisées souvent en collaboration avec d’autres musées comme La PISCINE de ROUBAIX. Les artistes ne sont pas toujours reconnus du grand public, comme LOUTREUIL, BIOULES, FRIESZ mais leurs oeuvres méritent amplement la visite. Il y a eu aussi des expositions qui ont attiré les foules comme celle consacrée à MATISSE-DERAIN – Collioure 1905, ou aux céramiques de CHAGALL.

Balade dans les rues de CERET à suivre …

Commentaires sur On m’avait coupé le sifflet !

Plus de connection pendant quelques jours … Mr Fr**, je te maudis !

Donc, à venir, papotages sur :

  • l’exposition des fauves hongrois à Céret et sur cette jolie petite ville, assez connue pour ses férias (mais j’éviterai ce sujet)
  • les jeudis de Perpignan
  • la rando petit et grand Péric, vaincus ce jour … tout comme la panne internet !

Commentaires sur Morcheeba aux Estivales

MORCHEEBA_SCENE

Cette soirée (une de celles de ma semaine « infernale », sortie presque tous les soirs et expo ou boulot dans la journée, je n’arrivais plus à suivre sur le blog!) débute un peu plus tôt que d’habitude, le ciel est encore clair quand les MOONPIX RECORDER et leur musique psychédélique entrent en scène …

MOONPIX

Faire une première partie n’est jamais simple, et là, on ne peut pas dire qu’ils ont déchaîné les foules … Une musique en anglais trop difficile d’accès ? Un look trop sage et une absence totale de présence scénique ? Pourtant la bassiste est très mignonne, le batteur plutôt fougueux et un superbe diaporama vidéo les accompagne …

Avec MORCHEEBA, il est vrai que l’ambiance change dans le Campo Santo !

MORCHEEBA_GROUPE

Titres dansants aux influences multiples (pop, rythm & blues, electro avec parfois un zeste de son à la Motown) et la jolie chanteuse (un look à la Catherine RINGER et Olivia RUIZ) arrive à faire se lever les spectateurs et même à les faire descendre au pied de la scène un peu plus tard, mais ce n’est quand même pas la DAHOmania !
Les musiciens sont excellents, le batteur très typé anglais,
le guitariste chante parfois … C’est une alchimie très réussie avec un son très rond …

   

Commentaires sur AOUT 5 – 30 *PEINTURE* ARGELES-SUR-MER

AFFICHE_CORANTI

Après une très belle expo en Juin à COLLIOURE, Gérard CORANTI nous revient à la galerie Marianne d’ARGELES-SUR-MER jusqu’à la fin du mois d’Août.

Que vous soyez d’ici ou en vacances dans notre région, venez vite admirer son travail, ses couleurs, la force de ses compositions !

Moi, c’est avec plaisir que j’y retournerai …

Commentaires sur Trop contente !

Décidément, MAURY est un village qui me plaît énormément … Déjà, le Festival Voix de Femmes, le chemin du trompe-l’oeil … et maintenant, son vide-grenier !

Ce dimanche, j’y ai acheté des bouts de dentelle, une chemise de nuit brodée, un vieux Journal des Brodeuses de 1939 … Jusque là, du classique ….

VG_MAURY_DENTELLES

Et puis, talam, sur un stand, plein de magasines de déco, parmi eux des Marie Claire Idées (je ne sais pas pourquoi, bien qu’ayant déjà cherché, c’est la première fois que j’en vois) … je m’empare avidement de ceux que je trouve et, oui, non, je n’ai pas la berlue … le n°1 !!!! Je fais la fille qui trouve ça normal, des magazines à 50cts pièce (le n°1 part régulièrement au-dessus de 40€ sur eBay), et je vais même jusqu’à négocier les 6 n°s pour 2,50€ ! Yesss, j’ai la collec complète !

VG_MAURY_MCI

Allez, pour fêter ça, un petit tour, en face, à la cave coopérative et je m’offre une bonne bouteille pour l’apéro ou  les desserts au chocolat !

VG_MAURY_BOUTEILLE

Autres négociations entendues sous les platanes :

  • Un marchand et une bonne catalane à l’accent d’ici : 1€, noooon … Attendez, vous affichez 3€, eh! c’est normal que je vous propose 1, pour qu’après vous me disiez 2 !

  • Un marchand à un éventuel client qui propose 5€ pour un objet annoncé à 10 : Nooooon, vous m’auriez 6 ou 7 encore, mais là … 5 … Alors, OK pour 6 ?!

  • A moi qui achète deux bouts de broderie anglaise (20 cts les 2, quand même !) : Vous en ferez quelque chose de cet autre morceau ? Je vous le donne !

Commentaires sur Opéra MOSSET … La flûte enchantée !

Imaginez qu’un petit villageMOSSET_VILLAGE (293 âmes), perdu dans la montagne à 700m d’altitudeMOSSET_MONTAGNE, à 1 heure de PERPIGNAN et beaucoup plus du reste du monde, décide de créer un évênement … et rien moins qu’un opéra ! Voilà ce qui arrive à MOSSET ! Depuis quelques années, sous l’influence d’un résident hollandais, Albert HEIJDENS, metteur en scène, ce village produit des opéras de grande qualité.

Après, Le barbier de Séville, Carmen ou Don Quichotte, cette année c’est La flûte enchantée de Mozart qui a emporté tout le village. MOSSET_AFFICHE

Car ici, tout le monde ou presque est bénévole, la logistique (délicieux gâteau aux amandes, prêt de couvertures pour contrer le froid et la tram), les figurants (4 heures de répet chant et comédie hebdo pour le choeur!), les costumiers (la section Mode d’un lycée perpignannais, les petites mains mossetanes), le metteur en scène … Ils cotoîent aussi des professionnels musiciens ou solistes … mais quelle aventure !

Et le résultat est formidable et accessible à la néophyte que je suis ! Les costumes sont design (je les adore tous, soin du détail et mélange de genre, Monostatos punk droit sorti de Starmania, la Reine de la Nuit gothique, Tamina en véritable princesse de contes de fées, les dames de compagnie en châtelaines moyennageuses …!), les solistes (du Conservatoire de La Haye) sont parfaits à part Tamino, que je trouve peu expressif, la dizaine de musiciens du Het Nederlands Blazers Ensemble qui nous joue la création de Mozart avec beaucoup d’ampleur, l’humour est au rendez-vous, avec quelques libertés bien à propos, les décors utilisent au mieux les contraintes du lieu (la cour du château) …

MOSSET

Et ce qui m’a vraiment épaté, c’est l’implication de toute la population … le maire en tutu, les enfants en oiseaux, la cavalière et son cheval apportant la flûte sur scène, les habitants revêtant des costumes d’arbres, de gueux, d’esclaves, de grands prêtres … et la grande qualité qu’ils ont su apporter au spectacle !

MOSSET_SALUT

Quel pari fou, et quelle réussite, les 8 représentations affichent COMPLET et 4000 spectateurs (parmi eux, ce vendredi, Georges LOPEZ, l’instituteur de Jojo dans le très émouvant Etre ou Avoir) pourront cette année applaudir cette merveilleuse aventure !

Des petits extraits ICI, ICI ou LA.

   

Commentaires sur A.O.C aux Jeudis de Perpignan

Belle initiative de la ville de PERPIGNAN, quelques jeudis d’été : une mini fête de la musique et des arts de la rue … JEUDIS_PPG2

Hier soir, nous n’avons pas déambulé car nous sommes restés devant la scène, place de la fontaine AOC_FONTAINE , mais pas les seuls AOC_SPECTATRICE (!), devant le groupe de rock celtique A.O.C (déjà dans mes liens depuis longtemps), Appellation d’Origine Celte …

AOC_GROUPE_1

Belle énergie pour ce groupe où deux générations se cotoient, (le batteur étant le fils du joueur de cornemuse et autres instruments bretons, le chanteur est plutôt jeune, tandis que le bassiste et les guitaristes sont les copains du papa du batteur ! Vous suivez ? ). Le chanteur a un look celtico-rock-tatoué, portant à la fois le jean et le kilt, les filles apprécient … Mais les « anciens » ne sont pas en reste,  l’un est coiffé de son bonnet de marin même s’il fait 30° la nuit, d’autres arborent le kilt de manière assez peu conventionnelle … Chansons de marin, textes sur le bonheur, l’enfance, l’amour … Ambiance légendes et sirènes …

Allez, je vous laisse avec une petite vidéo …

D’autres sont visibles ICI, ICI ou LA !

Et pour toute la Bretagne, sachez qu’ils partent ce soir même à LORIENT pour les Interceltiques où ils se produiront sur plusieurs scènes durant ce festival !